Sophie Masson : porcelaine addict !

Styliste, Sophie Masson a trouvé son équilibre entre l’effervescence de son métier de freelance dans la mode et sa passion pour la peinture sur porcelaine, au calme dans son atelier roubaisien. Rencontre… Par Sophie Helouard

Sophie MassonPhotos : – Sophie Masson

Blanc comme… La porcelaine

« Il y a quelques années, j’ai eu un véritable coup de foudre pour cette matière. J’aime sa sensualité. Elle est douce, blanche, presque transparente. J’apprécie aussi beaucoup mes fournisseurs à Limoges. C’est un vrai plaisir de travailler avec eux. »

Les boutiques des musées

« Ce sont vraiment des lieux d’inspiration pour moi. Notamment celle du Centre Pompidou à Paris où l’on trouve beaucoup d’ouvrages sur le graphisme. J’aime également me balader au musée d’Orsay et dans les galeries photos. Ici, à Roubaix, je vais souvent au musée La Piscine… »

Me ressourcer

« Comme j’ai toujours l’impression d’être dans l’effervescence et de courir – ça c’est plutôt noir ! – j’ai besoin de temps en temps de quitter la ville et de partir dans des endroits qui me ressourcent. Par exemple, dans les Cévennes. On a l’impression d’être seul au monde, d’être en prise directe avec la nature, de pouvoir enfin décompresser, souffler. C’est un luxe que j’aimerais pouvoir m’offrir plus souvent. »

Noir comme… La procrastination

« Je suis la spécialiste des trucs qu’on remet au lendemain. Quand je travaille sur un gros projet, en général, j’ai beaucoup de mal à m’y mettre. Je fais plein de petites choses insignifiantes avant, comme si je repoussais l’échéance. Je crois que je fais un peu l’autruche ! Mais cet état a ses avantages : il me permet consciemment ou inconsciemment d’emmagasiner un certain nombre d’idées et de détails qui nourrissent ensuite mon travail  ! »

Le désordre

« Le travail de la porcelaine demande beaucoup de soin. Il faut être extrêmement méticuleux quand on peint, car le moindre petit défaut ressort à la cuisson et peut gâcher tout votre travail. Or, c’est un aspect qui cadre assez mal avec mon côté désordonné ! Je dois donc sans cesse lutter contre ma personnalité plutôt encline à la pagaille ! »

La frustration

« J’ai l’impression de toujours courir après le temps. C’est très frustrant ! Surtout quand on vous confie un projet qui demande un long investissement ou quand vous n’avez pas le temps de répondre à un client. Parfois, pour une demande bien précise, vous avez besoin de vous perfectionner sur une technique. C’est ce temps de réflexion et de création qui me manque parfois… »

Photos : – peinture sur porcelaine Sophie MassonPhotos : – peinture sur porcelaine Sophie Masson

Son parcours en quelques lignes :

Sophie Masson et la peinture sur porcelaine, c’est une grande histoire d’amour. Après avoir découvert l’activité lors d’un cours du soir dans la région parisienne, Sophie décide d’améliorer sa technique en suivant des stages professionnels. Aujourd’hui, elle peint sa porcelaine sur commande et sur mesure : assiettes, tasses à café, déjeuners, etc. Son style se caractérise par une simplicité du trait qu’elle décline dans toute une gamme de couleurs. Rehaussés d’une gracieuse libellule, d’un monogramme ou d’un liseré d’or, les services de Sophie Masson sont de véritables petits bijoux de sophistication.

Publié le 29/10/2012 par La rédaction
S'inscrire à notre newsletter
OK