Kapetto : l’amour du tuftage

C’est la tendance textile du moment. Le tuftage déferle sur nos intérieurs avec ses bouclettes toutes douces et ses couleurs vives. Juliette Bughin, designer textile, vient tout juste de créer son atelier de tuftage au Bazaar Saint-So à Lille. Cette seriale tufteuse nous a ouvert les portes de Kapetto, son atelier joyeux, optimiste et vitaminé.

Tapis, miroirs, coussins, tapisseries, vêtements : vous n’avez donc pas pu y échapper, le tuftage déferle sur les réseaux ! C’est d’ailleurs en surfant sur Internet pendant le confinement, que Juliette Bughin découvre cette technique de tapisserie, restée confidentielle jusqu’alors car elle nécessite un outillage spécifique et jusqu’alors relativement onéreux. 

matières tuftage
© Claire Decraene
fabrication tapis
© Claire Decraene

“Dans l’art de la tapisserie, il y a les tapis noués, tissés et tuftés, explique tout d’abord cette ancienne responsable merchandising chez Phildar. “Tuft” signifie “touffe” en anglais. J’ai découvert par exemple que les Inuits pratiquaient le tuftage avec une grosse aiguille dite push needle, pour remplir l’intérieur de leurs moufles. C’est aussi un art pratiqué par la Manufacture d’Aubusson.” 

Et pourquoi Kapetto ? “Parce que cela signifie tapis en japonais, souvenir d’un merveilleux voyage au Japon et que ce petit mot est vraiment évocateur et rigolo ! 

Textile gun

fauteuil en tuftage
© Claire Decraene

Le tuftage ou touffetage consiste donc à confectionner un tapis ou une moquette en insérant parallèlement et en continu, avec un pistolet, différents types de fils dans un canevas ou un support textile préfabriqué, appelé une toile primaire. «J’utilise un pistolet spécifique, un tufting gun, que j’ai importé de Chine.» Une sorte d’hybride entre la machine à coudre et la machine à tatouer ! La technique est de ce fait impressionnante. 

Armée de son pistolet électrique, Juliette tufte sur l’envers d’une toile de coton ou aïda, tendue à la verticale. Elle dessine ainsi des zones et envoie ses fils de laine, de mohair, de coton, de lin ou de lurex directement dans la toile. L’envers est ensuite enduit de latex pour maintenir les fils. 

Créer comme une nouvelle matière avec des fils très différents et beaucoup de liberté.

Une nouvelle matière

tapis en tuftage
© Claire Decraene

Bouclés ainsi les fils forment de l’autre côté de la toile une belle matière. “J’ai vraiment la sensation de dessiner sur la toile, de créer comme une nouvelle matière, avec des fils très différents et beaucoup de liberté. Le tuftage permet de créer des tapis, des coussins, des teintures murales de haute qualité, denses et compactes, de jouer avec les reliefs, les épaisseurs, c’est vraiment spontané !”, sourit Juliette. 

Ce moyen d’expression actuel, bien dans son époque, sort aussi des clichés sur la couture, le canevas, ou le tricot. Ce pistolet a la capacité de rendre addicts les makers de tous poils, hommes et femmes ! 

Customisation de fauteuils, création de têtes de lits, de coussins, de teintures murales de tailles mini ou maxi.

Chromothérapie créative

kit de fabrication
© Claire Decraene

Avec cette technique, tous les formats et tous les motifs sont donc possibles. “On peut imaginer n’importe quel motif, faire du figuratif, des rayures, en utilisant un mélange de fils pour créer des effets de matières ! Mon approche est directement liée à la couleur, j’adore les couleurs franches et vives avec une petite touche de fluo et de brillant. La liberté et l’abstraction caractérisent Kapetto ! ” 

Très inspirée par l’art brut, on retrouve ainsi dans ses créations l’esprit Paul Klee, Kandinsky, Auguste Herbin… des touches de fauvisme mais aussi les motifs abstraits géométriques des sixties et des eighties. Beaucoup d’influences se mêlent dans ce design textile coloré et plein de peps. Et ça colle parfaitement à la tendance du Mix & Match ! 

Slow made

décoration murale
© Claire Decraene

Ces mélanges de couleurs naissent également du parti-pris écologique assumé de Kapetto. L’expérience des matières acquises au fil de sa vie a forgé chez Juliette le besoin de créer sans produire inutilement. “Le tuftage permet d’utiliser des matériaux déjà existants, des chutes de pelotes, des bobines recyclées, explique-t-elle. Je récupère quasiment toutes les matières pour produire des pièces uniques, sur-mesure.” 

Customisation de fauteuils, création de têtes de lits, de coussins, de teintures murales de tailles mini ou maxi… Tout juste installée au Bazaar St-So, Juliette va pouvoir explorer les infinies possibilités offertes par le tuftage. Elle propose depuis mars des ateliers pour s’initier à ce savoir-faire textile, créatif, ludique et expressif ! 

Abonnez vous à notre newsletter pour ne manquer aucun de nos articles ou nos dernières sorties de magazine.

  • Notre carnet de tendances couleurs 2022 à télécharger gratuitement
  • Recevez en avant-première nos magazines en version digitale
  • Soyez alertez de la sortie de nos derniers articles
TOP

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Partageons l'art de vivre

1€ reversé à la Fondation de France pour chaque abonnement

Abonnez – vous