Jardins d’Eden

À mesure que le soleil nous réchauffe, les jardins nous font les yeux doux. Romantiques et délicats, zen et épurés, contemporains et sophistiqués… tous les styles sont possibles, tant qu’ils s’harmonisent avec la maison. Pour nous donner de la suite dans les idées, deux mains vertes, Bernard Courtoy et Christophe Heddebaut, nous parlent de leurs coups de coeur jardin. Bonne visite !

jardin edenPhotos : . – jardin eden

Le jardin d’Houplin-Ancoisne

« C’était une maison moderne entourée de maisons anciennes. Aucune ouverture ne donnait sur la rue. La véritable contrainte était de se cacher complètement des voisins tout en respectant notre budget. Une piscine et une terrasse étaient déjà existantes.

J’ai bien observé la maison : la décoration était contemporaine ; la construction de la maison était très amusante, pleine de détails tout en finesse (comme une porte rouge par exemple).C’était en fait un esprit « loft » dans une nouvelle maison… L’identité de la maison était tellement forte qu’il fallait que le jardin suive.

Il a fallu partir de zéro : le terrain était dénivelé. J’ai joué avec des dalles et des galets. Des haies ont été utilisées pour cacher les palissades, des bambous ont été plantés, un petit potager à condiments a vu le jour… Nous avons donné une structure et une harmonie avec des lignes de force, sans « écraser » le jardin. J’ai utilisé beaucoup de gris pour agrandir le jardin. En dépit de ce que l’on pense, le gris est une couleur gaie et lumineuse ! »

jardin edenPhotos : . – jardin edenjardin edenPhotos : . – jardin eden

Le jardin du Vieux-Lille

Le jardin très blanc du Vieux-Lille avec quelques touches roses et bleues pour le peps ! « J’ai eu la chance de travailler sur le jardin de cette magnifique maison, rue Royale en plein coeur du vieux-Lille. Une maison ancienne(datant du 17ème siècle) et très romantique. Nous avions 7 mètres de large et 22 mètres de long.

Je me suis inspiré de la décoration de la maison : un joli mélange de contemporain et de Moyen-Orient. Ce qui est intéressant, c’est que cette maison possède une véritable histoire, et je voulais garder cette authenticité. Nous avons décidé de conserver les arbres existants. Nous avons fait construire une terrasse en bois. Je suis parti sur un jardin très blanc avec beaucoup de couleurs d’automne amenées par des plantes naturelles. J’ai donné du peps à ce jardin avec quelques touches roses et bleues.

C’est également grâce à ce jardin que j’ai remporté la médaille d’Or du concours d’entrepreneurs de jardins en 2010. Un superbe souvenir !»

jardin edenPhotos : . – jardin edenparterrre buis et galetsPhotos : . – parterrre buis et galets

Lumière et minéraux…

Aux jardins de la Pévèle, basés à Coutiches, tous les jardins sont éclairés. Ici, on en fait une affaire personnelle ! Les ombres, les reflets… l’éclairage peut les sublimer, alors on n’hésite pas à en intégrer. Mais ce qui est propre à Christophe Heddebaut, à la tête de cette société, c’est surtout un jeu de minéralisation. Dans toutes ses créations, on retrouve des galets, du quartz, des blocs d’ardoise…Ces derniers, il les utilise afin de personnaliser et habiller les jardins avec élégance. Tous ces minéraux sont travaillés en fonction du style souhaité, qu’il soit contemporain, exotique ou zen.

Des terrains de challenge

Les jardins de la Pévèle font 95 % de création et 5 % d’entretien sur les jardins. Les jardins sont en effet presque toujours rendus sans entretien. Un véritable gagne-temps pour tous les paresseux ! Ce qui intéresse Christophe Heddebaut, ce sont les gros travaux. Il y a donc deux grands types de terrains sur lesquels il aime travailler : les terrains nus, inexistants où tout est à faire et les vieux jardins en fin de vie. Dans ces deux cas, ce sont toujours d’importants changements. Christophe Heddebaut nous confie que l’étape qu’il préfère est « celle qui suit le premier contact, lorsque l’on s’imagine ce qui peut être fait. Mais aussi l’étape ultime des finitions ».

jardin edenPhotos : . – jardin edenjardin edenPhotos : . – jardin eden

Le jardin de Villeneuve d’Ascq

« Nous sommes partis d’un vieux jardin, qui avait une trentaine d’années. La surface était d’environ 100 m². Nous avons tout enlevé pour tout refaire. Au final, il a été rendu sans aucun entretien. Nous avons créé deux espaces de vie : un espace familial pour manger et un espace plus intime et plus convivial. Le premier espace est très épuré, relaxant, presque japonisant, avec des bambous, des graminées, des érables japonais. Le deuxième espace est, quant à lui, plus exotique avec son palmier centré.

Pour ce jardin, nous avons également travaillé les minéraux avec des dalles en ardoise pour la terrasse, les chemins d’accès, le banc…Les clients ont une petite fille, qui a pleuré en découvrant son jardin complètement nu… C’était amusant de voir sa réaction opposée, lorsqu’elle a découvert le résultat final. C’était un beau moment ! »

jardin edenPhotos : . – jardin edenjardin edenPhotos : . – jardin eden

Le jardin de Gueslain

« Pour le jardin de Gueslain, nous sommes partis sur une très belle idée… Nous souhaitions faire deux jardins dans un seul. Cette fois, il ne s’agissait pas d’espaces de vie. Avec cette surface d’environ 200 m² en L, nous avons créé un jardin de jour et un de nuit, en partant du principe qu’ils seraient bien différents. Avec des spots, nous avons réussi à changer la couleur des végétaux, leur donner des reflets qui n’existent pas naturellement et agrandir les formes. Ce qui est étonnant lorsque l’on voit le rendu, c’est qu’il n’y a que 10 ou 15 spots. Comme ils sont placés à des endroits stratégiques, le résultat est au rendez-vous : deux jardins bien distincts selon l’heure où l’on s’y rend !»

Publié le 19/10/2012 par Elsa Demuysère
S'inscrire à notre newsletter
OK