Comment entretenir votre jardin ?

Le printemps est arrivé, fini les plantations : place à l’entretien ! Thibaut de la société Delefortrie à Erquinghem-Lys nous dévoile ses astuces pour réussir un bon entretien et sublimer son extérieur. Par Emily Blaise

Entretenir sa pelousePhotos : Sébastien Hamelin – Entretenir sa pelouse

Gazon, mon beau gazon…

Pour une belle pelouse, voici quelques astuces… Il faut bien sûr tondre le gazon mais pas à n’importe quelle période. Il faut démarrer la tonte au printemps et s’arranger pour la terminer à l’automne. Pour une pelouse plutôt classique, privilégiez une tonte tous les 10 à 15 jours. Pour une pelouse à l’anglaise type « green de golf », l’entretien est plus conséquent avec une tonte par semaine. Sauf exception : en période de sécheresse, diminuer le cycle des tontes et éviter de tondre après une forte pluie pour limiter les traces dans le gazon.

Le secret d’un aspect verdoyant

Tout est dans la scarification, une fois par an. Souvent délaissé, le scarificateur est pourtant très utile. Il permet d’aérer le gazon en retirant la mousse. Utilisez ensuite un engrais antimousse afin d’ôter les quelques pousses restantes. Il est possible de compléter cette intervention avec un engrais sélectif pour trèfles et pissenlit. Une fois ces étapes terminées, vous obtiendrez le gazon verdoyant souhaité grâce au fameux mélange de semences à gazon ray-grass et fétuque. L’astuce pour palier les trous dans le gazon ? Griffer la terre, c’est-à-dire la souiller, l’émietter, semer puis la rouler. Enfin, il ne reste plus qu’à laisser pousser l’herbe !

Comment et quand élaguer ?

En mai, fais ce qu’il te plaît… ou presque ! Les arbres s’élaguent à la descente de la sève, généralement à l’automne. On peut tout de même élaguer un arbre aux branches dangereuses ou trop hautes mais la taille, légère, ne doit pas excéder 3 cm de section. Pour les arbustes, la procédure est identique excepté pour les floraisons printanières telles que le forsythia, nécessitant une taille après floraison, aux environs de juin. Pour une bonne coupe, il faut s’assurer que la branche sélectionnée se situe au-dessus d’un tire sève, afin que l’arbre puisse cicatriser et que soient limités les risques de nécrose.

Le dicton du jardinier : « Un binage vaut trois arrosages ! »

Si la terre de votre sol est compacte, la prochaine pluie n’aura aucun effet, alors bêchez-la légèrement, cela sera très bénéfique.

Publié le 18/10/2012 par La rédaction
S'inscrire à notre newsletter
OK