Boulonnais : la Forêt d’Ecault nous enchante

Cap vers Ecault, ses pins, ses dunes et ses surprises !

Le Portel, Equihen-Plage, Wimereux ou encore Hardelot-Plage… Des kilomètres de sable fin et un jeu de lumières à faire tomber n’importe quel artiste. Mais derrière ces coquettes stations balnéaires, se cachent aussi de magnifiques massifs forestiers propices à la balade.

Sébastien Hamelin

SENTIERS PÉDESTRES

Rendez-vous sur le parking de la forêt d’Ecault, hameau de la commune de Saint-Etienne-au-Mont. Les promeneurs seront nombreux à avoir la même idée que vous, pour la simple et bonne raison qu’il existe moult possibilités de découvrir ce lieu enchanteur.
En fonction de vos envies, de vos aptitudes, de votre profil (avec ou sans enfants) et du temps disponible, pas moins de dix boucles vous sont proposées. Le GR 121, qui relie la Bonsecours en Belgique à Arras, traverse également la forêt ! Pour faire connaissance avec le massif, nous vous suggérons tout simplement d’emprunter le chemin principal, qui mène aux dunes et à la mer.

Sébastien Hamelin

INCROYABLE BIODIVERSITÉ

Trois kilomètres séparent le parking de la plage. Trois kilomètres pendant lesquels vos sens seront en émoi. La bonne odeur des pins maritimes, et autres essences d’arbres, se mêle au chant des oiseaux. Les fleurs sauvages rivalisent de couleurs et de fantaisie. Le long du parcours, les tables et installations vous permettent de pique-niquer au cœur d’une faune et d’une flore sauvages. Ce que l’on aime en sillonnant ce massif, ce sont les multiples ambiances qui se succèdent. On alterne entre l’atmosphère presque monacale des grandes forêts, et l’ambiance bucolique des sous bois. On enjambe un petit ruisseau avant d’accéder aux dunes blanches recouvertes d’oyats qui jouxtent la plage. Et là, c’est la surprise.

Sébastien Hamelin

DES CURIOSITÉS

La montée peut être un peu sportive pour les mollets peu habitués à l’effort mais le jeu en vaut la chandelle. Pour accéder à l’observatoire perché en haut des dunes, vous foulez un sentier bétonné au nom évocateur : le chemin des Juifs. Ici même, alors que le second conflit mondial embrasait la planète, des milliers de Juifs ont dû s’atteler à bâtir cette piste lors de la construction du mur de l’Atlantique. Une stèle rappelle leur souvenir au cœur du massif.

Sébastien Hamelin

UNE VUE À 360°

Une fois le sommet atteint, le belvédère déploie un panorama absolument grandiose. Sur votre gauche : Hardelot et sa plage. En face de vous : le massif dunaire et la mer… A droite, un sentier traverse les dunes pour rejoindre la plage d’Equihen. Derrière vous, des blockhaus disséminés au milieu des dunes grises, recouvertes de mousses et de lichens nous rappellent que le site n’a pas toujours été aussi tranquille…
Alors, on respire, on médite et surtout on profite de ce temps suspendu avant de rebrousser chemin…

 

LE CONSEIL AU TÔP TOURISME D’OPALE

Si vous aimez les balades en forêt, le Boulonnais pourrait bien vous étonner. Le massif de La Capelle-les-Boulogne attire lui aussi de nombreux promeneurs. Dans le même esprit que la forêt d’Ecault, vous trouverez de multiples chemins balisés avec quelques beaux tronçons pour les amoureux de VTT. La forêt de la Capelle-les- Boulogne ne finit pas dans les dunes mais vous plonge au cœur du bocage avec, à la clé, des villages typiques à découvrir. Plus sauvage, la forêt d’Hardelot dispose elle aussi de quelques sentiers aménagés. Cette ancienne forêt royale plaît tout particulièrement aux cavaliers !

 

INFOS PRATIQUES

Pour plus d’informations, Office de Tourisme du Boulonnais, bureau d’information touristique de Hardelot, Tél. : 03 21 83 51 02 – accueil.hardelot@tourisme-boulonnais.fr

Publié le 12/06/2018 par Elise Bastien
S'inscrire à notre newsletter
OK