Quel sol pour ma terrasse ?

Le matériau qui compose le sol de votre terrasse est son atout charme. Il est important de choisir la bonne matière, la bonne couleur pour son aménagement. Bois, béton, carrelage et pierre : Visite Déco passe en revue les incontournables, leurs caractéristiques et leurs conditions de pose pour vous aider à choisir.

Les différents types de bois

terrasse en bois
© Leroy Merlin - Terrasse en bois

Les bois européens

Moins chers que les autres types, ils sont de plus en plus utilisés pour le revêtement de sol des terrasses même si on le préfère en intérieur. Parmi les essences, vous retrouvez le pin, le sapin, le chêne, le mélèze… Attention de bien les traiter contre la pluie, le gel et le vent car ils sont moins résistants aux intempéries que les bois exotiques. Côté budget, comptez 15 à 2O euros le mètre carré.

Les bois exotiques

C’est généralement les plus chers mais les plus résistants. Du fait qu’ils soient imputrescibles, ils ne nécessitent que très peu d’entretien (protection à l’huile de lin lors de la pose et une fois par an). Concernant les essences de bois proposées, vous avez le choix entre le Teck, l’Ipé du Brésil, le Bangkiraï, le Cumaru… Les prix varient de 30 à 100 euros le mètre carré selon l’essence choisie.

Les bois composites

Il est fabriqué à 50% de bois recyclé et 50% de polyéthylène ou de PVC. Même s’il aura un résultat moins naturel, le bois composite se décline en une large palette de coloris dont certains imitent parfaitement les bois exotiques. Le bois composite présente des caractéristiques de résistance à l’humidité et aux termites. Ses qualités et sa facilité d’entretien en font un excellent revêtement de sol pour terrasse. Pour les tarifs, comptez à partir de 20 euros le mètre carré.

La pose d’une terrasse en bois

Pour la pose de votre terrasse, deux types de fixation sont possibles : le vissage apparent qui fixe chaque planche à la structure par des vis ou la fixation par clips posés sous le plancher. Selon la nature du sol et la hauteur de la terrasse, vous aurez le choix entre trois systèmes de construction:

  • Sur lambourde : Les lambourdes sont fixées par des chevilles à frapper et des cales autodrainantes, sur une dalle en béton ou sur un vieux carrelage.
  • Sur plots réglables : Les lambourdes sont vissées sur des plots polypropylènes réglables.
  • Sur Solives et poteaux : Si votre terrasse est surélevée à plus de 60 cm du sol, elle doit être réalisée avec une ossature en solives.

>> Toutes les étapes pour poser vous-même votre terrasse en bois

Le carrelage, un style indémodable

terrasse en carrelage
© Quarade - Terrasse en carrelage

Très répandu pour le revêtement de sol d’une terrasse, le carrelage permet d’adopter autant de styles que de formes, de tailles et de couleurs ! Ses multiples facettes le rendent unique et font de votre terrasse un lieu de détente personnalisable. Facile d’entretien, il est cependant fragile et peut se révéler glissant si vous avez une piscine.

Les différents types de carrelage

Le carrelage en pierre

Résistant, on en trouve en dalles, en pavés ou encore en carreaux et dans de nombreux coloris.

Le carrelage en céramique

Il peut être en grès cérame, faïence, porcelaine, terre cuite ou tomettes… Le plus résistant est le grès cérame tandis que ceux en faïence et mosaïque sont beaucoup plus fragiles.

Le carrelage en carreaux de ciment

Très résistant, il est aussi très cher car il permet de réaliser des motifs particuliers et est donc fabriqué de façon artisanale.

De manière générale, optez pour des carrelages aux surfaces rugueuses afin de limiter les risques de glissade. Aussi, évitez les couleurs claires car non seulement ce sera plus salissant mais en plus elles réfléchissent le soleil et provoquent l’éblouissement.

La pose d’une terrasse en carrelage

terrasse en carrelage
© Leroy Merlin - Terrasse en carrelage

S’il existe un support en béton, vous poserez directement le carrelage dessus en effectuant une pose collée. Sinon vous devez effectuer une pose scellée en coulant une chape en béton de la même façon qu’une terrasse en béton.

Pensez à prévoir l’écoulement de l’eau. Après avoir posé le carrelage, laissez sécher trois ou quatre jours sans toucher. Concernant les types de pose, vous avez le choix : en diagonale, en damier, en chevrons, en pose tapis, en mosaïque…

Question budget, prévoyez entre 30 et 150 euros le mètre carré selon le carrelage choisi.

>> Toutes les étapes détaillées pour poser votre terrasse en carrelage

La pierre, matériau naturel

Terrasse ne pierre
© Rigail - Terrasse en pierre

Élément naturel, la pierre s’intègre parfaitement à l’extérieur que ce soit dans les jardins modernes ou plus classiques. Chic et rustique, ce matériau sublimera votre terrasse. Vous avez la possibilité de choisir entre les pierres naturelles ou la pierre reconstituée. Résistante et durable, la pierre apportera un résultat authentique.

Les différents types de pierres

Le granit

Il est idéal si vous attendez un résultat rustique. Pour les couleurs, vous avez le choix entre différentes nuances de gris et pour les formes, vous pouvez opter pour des dalles, des pavés… Cette roche, particulièrement dure et non poreuse, résiste très bien au temps. Son prix peut atteindre les 150 euros le mètre carré.

Le marbre

Ce matériau noble donnera un look design et soigné à la terrasse. Côté style, un large choix se présente à vous tant dans les formes que dans la palette de couleurs. Le prix varie de 50 à 140 euros le mètre carré.

L’ardoise

Si vous souhaitez une terrasse design, l’ardoise est la meilleure solution. Concernant les couleurs, on retrouve généralement des nuances de noir et gris. Elle est déclinée dans de nombreuses finitions : veinées, rugueuses ou lisses. Les formes sont limitées aux carreaux et aux dalles. Comptez entre 30 et 60 euros le mètre carré.

La pierre calcaire

C’est la pierre la plus chaleureuse et conviviale. Vous trouverez des couleurs allant du rose au gris et les formes sont souvent des dalles ou des carreaux. Côté budget, prévoyez entre 50 et 120 euros le mètre carré.

La pierre reconstituée

Extrêmement résistante, cette pierre est fabriquée à partir de pierres naturelles, de ciment, et de colorants. Plus facile à installer, elle a les mêmes avantages que la pierre naturelle avec un prix plus abordable allant de 30 à 50 euros le mètre carré.

La pose d’une terrasse en pierre

Terrasse en pierre
© Pierra - Terrasse en pierre

L’installation d’une terrasse en pierre peut varier selon le type de pierre choisie. Après avoir creusé une excavation, c’est le moment de la pose des pierres. Si l’épaisseur des dalles est faible, le dallage se pose directement sur un lit de sable stabilisé. Alors que si l’épaisseur des dalles est importante, il faut les sceller au bain de mortier sur une chape de béton.

Le béton, revêtement contemporain

terrasse en béton
© Castorama - Terrasse en béton

Composé de sable et de gravillons agglomérés ensemble avec du ciment, le béton a un aspect brut et donc très industriel. Facile à mettre en place, résistant et peu onéreux, il se décline dans tous les styles et peut être personnalisé à l’aide de pochoirs.

Les différents types de béton pour sol extérieur

Le béton désactivé

Comme le béton classique, le béton désactivé est doté d’une grande résistance. La différence se trouve dans sa composition. Constitué de granulats apparents (sable, gravier, cailloux,…), celui-ci est principalement utilisé pour son aspect décoratif.

Le béton lissé

Le béton est poli et donne ainsi un aspect lisse à votre terrasse. Il existe dans une large gamme de couleurs.

Le béton sablé

Ayant été sablé à la surface, le béton devient antidérapant mais reste doux lorsqu’on le touche.

Le béton balayé

À l’aide d’un balai de marquage, on réalise un certain mouvement pour apporter un aspect strié à la terrasse. Les fines stries parallèles apportent un rendu esthétique très contemporain.

Le béton imprimé

Pour ce béton, le motif est directement imprimé sur la surface. Très tendance pour réaliser des sols extérieurs, ce matériau est capable d’imiter les dalles, les pavés, les briques, le bois… pour un effet assuré !

Le béton bouchardé

Avec une bouchardeuse, le béton subit une altération en surface. Cette technique donne l’apparence de celle des pierres naturelles

Le béton quartzé

Protecteur et décoratif, ce béton est constitué d’une couche de quartz en surface. Résistant, durable et facile d’entretien, il convient pour la réalisation d’une terrasse. De plus, votre sol devient complètement personnalisable puisque ce béton peut être coloré à l’aide de pigments pour s’accorder à vos goûts et vos envies d’aménagement. Autant d’aspects qui rendent le béton quartzé tendance dans nos intérieurs.

La pose d’une terrasse en béton

terrasse en béton
© Esprit béton - Terrasse en béton

Avant de couler le béton, il faut mettre en place les fondations afin de délimiter le tracé de la terrasse. Pour cela, on utilise des cordeaux et des piquets. Creusez un trou d’au moins 20 cm pour installer le coffrage. Il est recommandé de disposer des cailloux au fond du trou pour faciliter le drainage des eaux de pluie.
Pour le coffrage, disposez les planches de bois. Aussi, pensez à poser un joint de dilatation en polystyrène entre la maison et la terrasse.
Enfin, coulez le béton. La surface doit être totalement plane. Pour cela, il faut compacter le béton et le lisser. Pour que votre terrasse soit sèche, il faudra attendre quelques jours. Si l’installation du coffrage est mal faite et si le béton est mal coulé, des fissures peuvent apparaître rapidement. C’est pour cela qu’il faut absolument faire appel à un professionnel pour l’installer.
Côté budget, le béton offre un bon rapport qualité/prix. Comptez environ 15 euros le mètre carré pour du béton classique et près de 100 euros le mètre carré pour le béton imprimé.

Quel est le meilleur revêtement à choisir pour une terrasse extérieure ?

Que vous optiez pour le bois, le carrelage, la pierre ou même le béton, chacun de ces revêtements a ses propres qualités et défauts. Pour bien choisir le revêtement du sol, différents éléments importants sont à questionner : l’ambiance qu’il dégage, l’entretien qu’il nécessite, votre usage de l’espace. Peuvent aussi peser dans la balance la facilité de pose, le coût ainsi que sa durée de vie. En attendant, nous vous laissons découvrir comment bien nettoyer chaque type de terrasse, peut-être cela vous aidera à vous projeter.

Abonnez vous à notre newsletter pour ne manquer aucun de nos articles ou nos dernières sorties de magazine.

  • Notre carnet de tendances couleurs 2022 à télécharger gratuitement
  • Recevez en avant-première nos magazines en version digitale
  • Soyez alertez de la sortie de nos derniers articles
TOP

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Partageons l'art de vivre

1€ reversé à la Fondation de France pour chaque abonnement

Abonnez – vous