Intelligent, connecté, modulable et écologique… À quoi ressemblera notre habitat en 2035 ? Alors que nous contrôlons encore sa gestion, la maison de demain deviendrait notre assistante personnelle capable d’anticiper nos besoins et nos désirs. Visite guidée au coeur d’un imaginaire fantasmé qui pourrait devenir réalité.

Par Justine Gallais

Un scénario digne d’un film

4 novembre 2035. Le jour se lève, le réveil sonne doucement et progressivement à l’heure opportune, selon l’agenda de la journée. Les volets s’ouvrent et s’ajustent en fonction de l’exposition du soleil. La salle de bain est chauffée et la playlist lancée pour un réveil en musique. Le miroir de la salle de bain indique les emails et les rendez-vous de la journée. Petite séance de yoga avec le coaching virtuel du miroir avant de s’habiller. Les vêtements sont déjà lavés et repassés et choisis en adéquation avec la météo. Dans la cuisine, une odeur de café embaume la pièce, la tasse est déjà prête à être dégustée. Le frigo alerte sur les produits dont la date de péremption approche… Non, vous ne rêvez pas, il ne s’agit pas d’un fi lm de science-fiction, mais bel et bien de nos futurs intérieurs. Si certaines de ces technologies font déjà partie de notre quotidien, d’autres sont en passe de voir le jour. En effet, les ingénieurs ne cessent d’innover et de nous surprendre pour apporter toujours plus de confort.

Connecté oui, mais surtout interactif !

Dans une quinzaine d’années, la maison sera connectée pour vivre au rythme de ses occupants. Ainsi, elle s’adaptera aux habitudes de chacun, anticipera les besoins dans un souci de répondre au mieux aux attentes de confort, de bien-être et de sécurité. Dotée d’objets connectés, chaque maison pourra communiquer et interagir avec ses occupants pour leur procurer une expérience personnalisée, qu’il s’agisse d’un couple, d’une famille avec enfants, d’une personne âgée, dépendante ou handicapée.

Les robots domestiques, pour bientôt ?

Tandis que les objets connectés investiront de plus en plus nos intérieurs, l’intelligence artificielle, elle aussi, sera de la partie. D’ici 2035, les robots deviendront nos compagnons et réaliseront des tâches quotidienne plus fastidieuses, mais seront également capables de noter les habitudes, de comprendre les situations, les comportements et enfin, anticiper nos besoins. Mais qui nous dit que les robots du futur seront durs ? Inspirés des animaux et de la nature, les robots domestiques de demain pourraient être des robots souples capables de produire une infinité de mouvements. Mais en attendant, en 2020 il vous sera possible d’acheter le robot SpotMini. Sous forme de chien, il sera votre premier compagnon domestique à vous apporter une bière, ou bien ranger le lave-vaisselle.

Des innovations surprenantes

Miroir connecté

« Miroir miroir, dis-moi qui est la plus belle ? » Cette phrase peut-être partie de notre quotidien. Ce double usage rêvé des objets sera en effet possible par les avancées de la domotique et de l’intelligence artificielle. C’est en tout cas ce que laisse penser CareOS : un miroir intelligent avec lequel l’utilisateur pourra interagir et suivre son évolution. En associant beauté, bien-être et santé, ce nouvel objet deviendra vite l’allié de nos routines matinales. Fraîchement commercialisé pour les professionnels de l’hôtellerie pour un coût de 20 000 euros, CareOS n’est pas encore démocratisé pour le grand public, patience, patience.

CareOS - miroir connecté
CareOS

Sleep Number

Côté chambre, le matelas connecté Sleep Number 360 permettra d’optimiser le sommeil grâce à des composants spécifiques et intégrés. L’expression « dormir comme un bébé » y prendra alors tout son sens. Pour vous offrir des nuits de rêves, comptez en moyenne 4 000€ pour le matelas Sleep Number 360.

Sleep Number - lit
Sleep Number

Samsung Family Hub

Direction ensuite la cuisine, pièce centrale de la maison, s’équipera d’un frigo connecté. A la pointe de la technologie, ce nouveau frigo signé Family Hub by Samsumg accompagnera les usagers dans la gestion quotidienne de leur alimentation. Ce frigo connecté dernière génération est déjà commercialisé au prix de 4 500€.

Samsung Family Hub - frigo connecté
Samsung Family Hub

L’encre électronique

Autre révolution : l’encre électronique. Cette même technologie que l’on retrouve dans les liseuses pourrait être utilisée en matière de décoration d’intérieur ! Elle permettrait ainsi de modifier nos revêtements d’un claquement de doigts. Vous vous lassez de votre cuisine en marbre ? Passez donc au simili-bois ! Incroyable, non ? Soyez patient, sa commercialisation ne devrait plus tarder, et vous pourrez refaire votre intérieur à chaque saison de l’année.

D’une maison traditionnelle à une construction bioclimatique

Notre mode de vie actuel et la manière dont nous construisons nos habitations ont un impact majeur sur notre environnement, notre santé et nos ressources naturelles. C’est la raison pour laquelle faire le choix d’un habitat sain et respectueux de l’environnement n’est pas une lubie, mais bel et bien un projet d’avenir qui deviendra une nécessité. La preuve les designers et architectes se tournent de plus en plus vers l’utilisation de matériaux écologiques. Certains constructeurs immobiliers tels que Demeure du Nord ou Demeure de style proposent déjà des constructions de maisons écologiques. Ce type de maisons conçues avec des matériaux renouvelables a pour but d’utiliser au maximum les ressources naturelles pour produire de l’énergie verte, et ainsi minimiser l’impact environnemental.

Michael Wickham - maison
© Michael Wickham

Des installations révolutionnaires

Dans la construction, l’isolation est un point inéluctable. Pour une maison responsable, l’isolation ne se fait pas par l’intérieur, mais avec une isolation naturelle, grâce au toit végétal. Alliant esthétisme et efficacité, ce type d’aménagement assure une isolation parfaite été comme hiver. Un jardin sur le toit est le seul paysagiste de France à être spécialisé dans les toits et murs végétalisés. En plus, celui-ci est basé à Lille ! Mais comment rendre sa maison autonome en énergie ? L’installation de systèmes à énergie renouvelable de type éolien, photovoltaïque et même hydraulique semble être la solution. Les vitres photovoltaïques sont le futur de la production de l’énergie solaire. Grâce à leur capteur UV, celles-ci captent la chaleur pour la redistribuer dans toute la maison, et transforment ainsi les UV en énergie solaire. Un autre moyen de créer de l’énergie verte : les éoliennes domestiques. Unéole est la première éolienne urbaine éco-conçue et 100 % made in Nord Pas-de-Calais. Autre ressource que nous consommons également dans nos maisons et qui est indispensable : l’eau. Il va sans dire que cette ressource va se faire de plus en plus rare, ce qui nécessite un plan B. Comme la mise en place de système de récupération d’eau de pluie sur les toits pour alimenter les toilettes et le lave-linge. Avec ce type d’installation, la maison est en passe de devenir autonome en énergie.

Anna Flanders - intérieur - maison
Anna Flanders

Un intérieur éco-friendly, c’est possible ?

Outre la construction qui est très gourmande en énergie, l’aménagement génère de son côté beaucoup de déchets. Et si on se tournait vers un intérieur éco-friendly ?De plus en plus de personnes souhaitent emménager dans une maison passive, mais aménager son intérieur est tout aussi important. Pour assurer une qualité de l’air irréprochable et une maison entièrement économe en énergie, l’intérieur de la maison doit être pensé et réfléchi.Certaines entreprises se tournent déjà vers ce concept. Notamment ici, dans la région lilloise, avec Kbane et Naturabat, deux spécialistes de la construction et de la décoration écoresponsable. Du sol au plafond, ils jouent avec des matériaux sains, naturels, écologiques et de qualité pour créer un intérieur sain et respectueux. Aujourd’hui et demain encore plus, tout deviendra possible en matière de décoration. La décoratrice d’intérieur Hodi l’a bien compris et propose d’aménager les intérieurs avec des meubles éco-responsables, une peinture écologique ou encore des accessoires zéro déchets. Bref, des maison qui respectent la nature, comme une vraie bouffée d’air pur.

Une maison modulable au gré des envies et des besoins

Vous l’aurez compris, la maison de demain sera pratique, durable, économique et écologique. Pour répondre à tous ces besoins, la maison modulable semble être la clé. Comme des légos, la maison de demain sera modulable et adaptable, pour du confort sans effort. Ce type de maison évolue au rythme de ses occupants. Alors, comment cela fonctionne ? Tout simplement comme des tiroirs, qu’il sera possible d’ouvrir et de fermer selon les besoins ou bien avec des parois qui se déplacent pour modifier l’agencement de l’intérieur. Cette innovation est économique d’une part puisqu’elle évite le déménagement, mais aussi écologique, car elle ne nécessite pas de construction lourde. C’est le concept de KnapHouse : cette entreprise anglaise construit des maisons tunnels modulables au gré des besoins.

Knaphouse - maison - modulable
KnapHouse
KnapHouse - maison - modulable - intérieur
KnapHouse

PopUp House, la maison française de demain ?

En matière de construction durable, notre savoir-faire français n’est pas en reste. Imaginez une maison en bois modulable, passive, design et accessible… C’est le défi qu’a relevé l’entreprise Aixoise Pop Up House. Construite, sur-mesure, cette maison en ossature bois et PSE (polystyrène expansé) offre une isolation deux à trois fois plus performante. Cette maison 100% recyclable par ses matériaux légers, durables et made in France, respecte les critères énergétiques d’une maison passive. Il est possible d’y installer un système de récupération d’eau, un toit végétalisé et des panneaux photovoltaïques pour qu’elle devienne complètement autonome. Entre prouesses techniques et prouesses écologiques, Pop Up House fait sans doute partie de ce qu’on pourrait appeler la maison de demain.

PopUp House - maison - durable
PopUp House

Vous aimerez aussi :