poele-a-bois

Qu’il s’agisse d’un chauffage principal ou d’un chauffage d’appoint, le poêle à bois est une valeur sûre qui vous apportera beaucoup de confort. Voici toutefois trois critères à prendre en considération pour bien le choisir. 

La qualité de fabrication du poêle à bois 

Tous les poêles à bois du marché ne se valent pas. Il s’agit d’un chauffage pour votre foyer : il faut tout miser sur la qualité de fabrication du produit. Privilégiez les poêles à bois dont le fabricant maîtrise lui-même l’entièreté du processus de fabrication, comme les modèles Panadero. Répondant fidèlement aux normes en vigueur, la marque va jusqu’à créer des prototypes testés et réglés servant de modèles de fabrication des poêles destinés à la vente. L’ensemble des étapes de conception, de fabrication et de montage sont parfaitement maîtrisées par le fabricant : c’est un gage de qualité essentiel. 

Le type de poêle à bois : chauffage central ou d’appoint

Le poêle à bois peut être un mode de chauffage à part entière. Les poêles à granulés sont la version la plus moderne, et ils sont difficiles à égaler en termes de confort d’utilisation. Leur alimentation automatique et leur autonomie sont aussi fortement appréciables. En matière de poêle à bûches de bois, il faut choisir un poêle de masse pour un chauffage à part entière. On l’appelle aussi poêle à inertie ou à accumulation. Massif et lourd, il fonctionne à plein régime et restitue la chaleur de façon lente et homogène grâce à ses matériaux : brique réfractaire, faïence, roche volcanique… Peu polluant, il permet un rendement élevé. 

Pour un chauffage d’appoint, on peut choisir un autre poêle à bois. D’ailleurs, mis à part les poêles de masse, les poêles à bûches peuvent difficilement chauffer l’intégralité d’un logement. On l’utilise alors pour remplacer un vieil appareil pour en complément d’un autre système de chauffage.