Tendance escaliers : comment ça marche?

Pour être confortable et pratique, un escalier doit répondre à vos propres besoins et être parfaitement adapté aux mesures du lieu. S’agissant de l’esthétique, les variations sont infinies.

ColimaçonPhotos : Patrick Jouin – Colimaçon

Escalier traditionnel ou hélicoïdal ?

Sachez que c’est l’emplacement réservé, appelé trémie, dans le logement qui détermine le plus souvent le type d’escalier. Schématiquement, dans une trémie longue et étroite, l’escalier droit sera privilégié, l’escalier ¼ tournant permet d’en raccourcir la longueur tandis que l’escalier 2/4 tournant s’installe plutôt dans une surface carrée. De fait, la vogue de l’escalier hélicoïdal est liée à ces trémies de plus en plus petites! En réalité, il s’agit là d’une vraie mauvaise solution pour gagner de la place, car on y perd en confort. Sans compter que l’escalier hélicoïdal peut se révéler au final plus cher, voire le double du prix, que l’escalier traditionnel. 

Escalier industriel ou sur-mesure ?

N’oubliez pas que l’escalier est un meuble de la maison appelé à durer : on remplace plus facilement son salon que son escalier… Il faut garder à l’esprit que les escaliers industriels sont souvent aussi chers que des escaliers sur-mesure. Un artisan pourra vous proposer un petit escalier dans un duplex par exemple à partir de 3 000 euros. Or, le panier moyen d’un bel escalier sur mesure tourne dans une fourchette comprise entre 4 000 et 5 000 euros.

Escalier bois et aluPhotos : Metalstep – Escalier bois et aluEscalier loftPhotos : Lauridant – Escalier loft

Fonctionnalité de mon escalier

En fonction de l’usage prévu, il faudra vous orienter vers un bois plus ou moins dur. Pour un escalier de grenier peu fréquenté, un bois tendre, moins résistant mais souvent plus économique, fera parfaitement l’affaire. En revanche, dans un hall d’entrée, optez pour un bois dur qui supportera sans dommages les passages répétés.

L’ésthétique de mon escalier

Prenez également en considération l’aspect général de l’escalier de vos rêves. Si vous choisissez de conserver une teinte naturelle, vous n’avez que l’embarras du choix, de l’érable blanc au frêne brun beige. N’hésitez pas à demander conseil à votre menuisier, il saura vous orienter vers l’essence la plus adaptée.

Escalier suspenduPhotos : Making Loft – Escalier suspenduEscalier et LEDPhotos : Lauridant – Escalier et LED

L’entretien de mon escalier

Les marches d’escalier subissent un passage fréquent, il faut donc les couvrir d’une protection inusable. Vernis polyuréthane ou vitrificateur (appliqués après une laque d’obturation) conviennent parfaitement. Le vernis servira également à durcir ou faire briller une peinture couvrante.

Publié le 12/10/2012 par La rédaction
S'inscrire à notre newsletter
OK