IQ Glass

Courbe minimaliste, matière noble, suspendu… l’escalier n’en finit plus de nous surprendre. Il se transforme en élément design et attire l’attention, tout en réinventant les espaces. Alors, prêt(e)s à prendre de la hauteur ?

Par Noémie Tison

Retour aux sources

Les maisons anciennes sont pleines de charme. On aime leurs moulures, leurs grandes surfaces ou encore leurs escaliers en bois massif. Dans cette entrée toute de blanc vêtue, l’escalier se dresse en maître. Son bois brut brillant attire l’attention. Pour accentuer sa présence, le mobilier est restreint ; seuls deux meubles d’appoint au style sobre structurent l’espace. Le carrelage à damier, quant à lui, fait ressortir la teinte claire et naturelle de l’escalier tournant. Une restauration réussie pour une entrée alliant deux univers, le rustique et le moderne.

Florian Peallat
Florian Peallat

Le saviez-vous ?

Il fut une époque où l’escalier trônait majestueusement dans les entrées de châteaux afin d’y impressionner les visiteurs. Plus esthétique que fonctionnel, l’escalier était un véritable élément d’apparat. Au fil du temps, cette idée d’épater ses convives s’est peu à peu perdue, et l’escalier a été relégué au rang de simple élément architectural.

Un escalier discret pour souligner l’espace

Métal noir et bois brut, tout en légèreté, l’escalier oscille entre l’esprit indus et l’élégance art déco. L’envolée de marches ouvertes et la rampe ajourée apportent l’épure, évitent l’obstacle au regard. La discrétion de l’escalier laisse place à l’espace du séjour et s’inscrit parfaitement dans l’architecture de cette pièce étroite et haute.

Studio Elodie Cottin
Studio Elodie Cottin

La solidité brute et le charme de l’indus

Très typique des escaliers d’usine, le tout métal affirme une touche indus. On y gagne en simplicité, en solidité. Un style presque viril que vient adoucir une décoration murale soignée. On aime ce parti pris presque sans concession il fait la part belle à l’histoire industrielle de notre région.

Robuste et facile à vivre

Ce n’est pas pour rien que les escaliers en métal étaient plébiscités dans les usines. Le métal fait partie des matériaux les plus solides et les plus faciles à entretenir au quotidien. Avec le temps, il se patine, pour un effet encore plus authentique. So indus !

Maison Sarah Lavoine
Maison Sarah Lavoine

En apesanteur

Le minimalisme est de mise pour cet escalier aérien. En misant sur le blanc, l’architecte choisit de rendre la structure presque invisible. L’élégance se joue dans cette présence/absence laissant la tête d’affiche au bois. La pièce y gagne, en laissant primeur au sentiment d’espace.

Atelier Sagitta
Atelier Sagitta

En colimaçon

Il est la solution la mieux adaptée à la double contrainte espace contraint/hauteur. Ses courbes apportent une élégance pleine de charme dans la maison. Bien qu’il puisse être réalisé en bois, on le préfère aujourd’hui souvent en métal, ce qui lui confère plus de légèreté.

Thevenot Architecture
Thevenot Architecture

Color pop !

Pour les adeptes des couleurs pop et des formes géométriques, cet escalier va vous ravir. Dans une entrée au style sobre, il est incontestablement la touche peps et vintage. S’ajoutent à ce décor des cadres représentant des formes, elles aussi, géométriques pour rappeler le style de l’escalier, et quelques plantes pour le côté nature toujours appréciable dans un intérieur.

Leroy Merlin
Leroy Merlin

Vous aimerez aussi :