Road-trip vintage, au sommet !

Cœur de Flandre, terre des 2 Caps… territoires magiques aux reliefs extraordinaires et aux lumières envoûtantes, jalonnés de haltes gourmandes et d’ambassadeurs passionnants. Pour pimenter la découverte de ces sommets locaux, osez l’aventure en 2 Cv ! A moins d’une heure l’un de l’autre, le mont Cassel et le site des Caps se dévoilent sous un jour nouveau.

Du vintage dans mon rétro

2CVAudighen

C’est la grande tendance du moment : la découverte touristique en voiture vintage ! Parce qu’elles nous font rêver, les 2 CV, Méhari, et autres Ami 8 ou Renault 4 L, modèles populaires d’une époque synonyme de liberté. Notre monture motorisée, nous l’avons choisie d’un rouge éclatant. Une 2CV 6 de 1988, bichonnée par Jean-Pierre Provo, membre de l‘ »Association Dunkerque en Torpédo ». D’ailleurs, ouvrez l’oeil lors de votre venue. La petite deudeuche rouge est devenue l’emblème de l’émission « Label Flandres », diffusée sur la web TV Flandres Télévision.

Cassel, l’âme flamande

Le chemin du Tilleul sur la promenade des remparts - Cassel.

Le chemin du Tilleul sur la promenade des remparts – Cassel.

Authentique et conviviale, Cassel concentre ce qui se fait de mieux en architecture flamande. Ca secoue un peu sur les pavés mais quelle récompense ! Perchée à 176 mètres de hauteur, la ville-bijou, fortifiée, dévoile une place majestueuse (visitez le Musée départemental de Flandre), un écrin de petites ruelles étroites, un moulin, et un panorama ébouriffant jusqu’aux terrils de Loos-en-Gohelle ! Pour en profiter pleinement, on prend une table à l’estaminet Het Kasteelhof, le saint des saints des estaminets locaux. Chez Bruno, autour d’une tarte au ‘chuque’ arrosée d’une tasse de café, d’une partie de billard Nicolas, ou du récit populaire du coin, le temps s’arrête…

Notre balade nous entraîne à la quête de nouveaux goûts…

Un jardin d’artiste

Paré de ses ors automnaux, le Jardin de la Ferme des Récollets, classé parmi les « Remarquables » de France, n’a rien à envier aux paradis terrestres découverts précédemment au musée ! Haies, buis, saules têtards, vergers et topiaires… on s’aventure au fil d’une quinzaine de chambres de verdure toutes étonnantes, toutes différentes. Corridors des charmes ou des hydrangea, chambres des berlingots ou des broderies : une poésie rare, un vrai regard d’artiste sur les végétaux signé Manu, architecte- paysagiste…

Que souffle le vent du Nord

Jeff - Steenmeulen

A 60 km/h, on savoure les paysages, comme Jeanne Devos, la grande photographe, qui sillonnait ces routes dans sa 2 CV gris bleuté comme les ciels d’ici… Soudain se dressent devant nous les gardiens de l’âme de ce territoire. Géants ailés, les moulins se comptaient ici autrefois par centaines. L’un de leur « dresseur » les connaît depuis le pivot jusqu’au bout des ailes. A Terdeghem, Jeff veille sur le Steenmeulen, le seul moulin de briques du secteur, qui nous toise depuis ses 152 printemps. Dernière génération d’une famille de meuniers, il vous racontera les petits secrets et les grandes aventures de celui qui l’a vu naître. On repart avec une jolie farine blanche, aussi douce que les beaux souvenirs que l’on vient de se créer.

Le Green Bistrot à Wissant

Green Bistrot

Vous avez envie de manger local dans une petite adresse sympa et conviviale ? Foncez (enfin façon de parler !) au Green Bistrot à Wissant. Dans une ambiance qui rappelle celle de l’auberge, Baptiste et Yann cuisinent devant vous des produits exclusivement de la région. Au programme : un menu qui change chaque premier mercredi du mois, travaillé directement avec les producteurs locaux (le boeuf est élevé à 800 mètres du restaurant !). De l’entrée au dessert, tout est maison et… éthique. Le café ou les épices proviennent du commerce équitable et les herbes aromatiques du jardin.

Les maris de Tardinghen

Les marais de Tardinghen

L’église de Tardinghen possède l’un des plus beaux panoramas des Deux Caps. Les côtes anglaises se dessinent au loin lorsque le temps est dégagé. Plus étonnant encore : cette vue sur les marais qui semblent border la mer. Les dunes du Châtelet et d’Aval ont en effet fermé la baie et permis l’apparation d’un marais arrière-littoral aujourd’hui très apprécié des oiseaux migrateurs.

Le village de Bazinghen

La terre des Deux Caps, c’est aussi une succession de villages à l’intérieur des terres plus authentiques les uns que les autres. Bazinghen, par exemple, est l’un des plus hauts villages du Boulonnais. A deux pas de l’estaminet Le Saint-Eloi, ne manquez pas le panorama sur la vallée de la Slack et Audresselles, célèbre village de pêcheurs.

Le Cap Blanc-Nez

Cap Blanc Nez

Face à cette nature sauvage et à cette mer qui vous fait face, vous vous sentirez tout petit. Véritable couloir écologique, le cap Blanc-Nez est survolé chaque année par des milliers d’oiseaux migrateurs. Au sommet, la Dover Patrol coiffe la falaise depuis 1921 et rend hommage aux marins français et anglais morts pendant la Première Guerre mondiale. Droit devant, les falaises du Kent affichent régulièrement leur blancheur immaculée.

Le cran aux oeufs

Entre Audresselles et le Gris-Nez se succèdent des criques sauvages formées par des « Crans ». Accessible par le sentier des caps, le Cran aux Oeufs doit son nom à la forme d’oeufs des imposantes boules de grès visibles au pied de la falaise. Au phare du Gris- Nez, vous êtes au point le plus proche de l’Angleterre.

Publié le 22/11/2017 par Elise Bastien
S'inscrire à notre newsletter
OK