Délaissé pendant des décennies au profit de l’électricité, du gaz ou du fioul, le bois, procédé de chauffage depuis la nuit des temps, reprend du poêle de la bête ! Economique et écologique, pourvu qu’il soit labellisé, le bois a tout bon.

CheminéePhotos : Fonte Flamme – Cheminée

LE CHAUFFAGE AU BOIS

Le bois est une énergie renouvelable très importante dans notre pays et dont le potentiel est considérable.

CheminéePhotos : Turbo fonte – Cheminée

Préférez les foyers fermés

Sur un plan énergétique, une cheminée ouverte traditionnelle présente de faibles performances : 90% de l’énergie émise part dans le conduit d’évacuation des fumées et se perd dans l’atmosphère. A l’inverse les foyers fermés : inserts, poêles et chaudières bois optimisent la combustion et diffusent la chaleur dans toute la pièce.

CheminéePhotos : Bodart et Gonay – Cheminée

Les inserts

Comme leur nom l’indique, ils sont conçus pour être insérés dans une structure existante. Ce type d’aménagement multiplie par cinq le rendement d’un foyer ouvert.

PoêlePhotos : Ambiance Pharos par Invicta – Poêle

Les poêles

L’installation d’un poêle doit être étudiée judicieusement afin que la répartition de la chaleur générée soit optimisée et minimise les consommations des autres systèmes de l’habitation.

PoêlePhotos : Jotul – Poêle

Inserts à granulés

La distribution d’air dans l’insert à granulé garantit une combustion optimale, une flamme toujours vive ainsi qu’une température élevée afin de chauffer les pièces, quelles que soient leurs dimensions. Le poêle à granulé peut être installé sans difficulté dans toutes les maisons ou appartements grâce à l’utilisation d’un conduit de fumée de petite dimension.

PoêlePhotos : Fondis – Poêle

Les essence de bois

Les feuillus durs : chêne, hêtre, frêne, noyer, fruitiers… sont les plus appréciés pour le chauffage domestique. Les feuillus tendres : épicéa, sapin, pin, etc… brûlent plus vite. Il est essentiel d’utiliser un bois sec (moins de 20% d’humidité), car comparé à un bois fraîchement coupé (45% d’humidité), l’énergie restituée est divisée par deux ! Pour faire sécher le bois de façon optimale, disposez les bûches de façon aérée sous un toit rigide en pente.

FeuillePhotos : Image – Feuille

Le granulé de bois

Il dispose d’une ressource durable, abondante et sécurisée. Fabriqué à partir de sciure de bois compactée, la surface au sol nécessaire à sa production est faible. C’est une énergie renouvelable excellente, très faiblement émettrice de CO2. Les granulés possèdent un pouvoir calorifique élevé qui diminue leur encombrement de stockage.