Comment intégrer des mini spots leds

L’éclairage d’une pièce est un élément important pour se sentir bien dans sa maison. Il est important qu’il soit suffisant et non-agressif. Le mini spot LED représente un excellent choix pour jouer ce rôle, car il dure longtemps, ne chauffe pas et surtout ne consomme pas beaucoup d’énergie. Ce type de spot encastrable offre l’avantage d’un éclairage bien réparti et orienté vers des parties bien déterminées de la pièce.

Esthétique, pratique et discret, le mini spot LED s’intègre facilement dans un meuble ou dans un plafond et permet de rehausser l’ambiance d’éclairage de la pièce. Découvrez comment installer les spots encastrés dans vos pièces pour bénéficier d’une excellente luminosité.

Pourquoi choisir le mini spot LED ?

Prendre la décision d’intégrer des spots LED encastrés dans une pièce à la place d’un plafonnier traditionnel ou d’une suspension, vous permet d’apporter une touche contemporaine à votre intérieur. Cependant, un tel choix impose une réflexion sur l’installation, demande généralement des travaux et peut soulever certaines hésitations. Vous devez retenir qu’opter pour ce type d’intégration est un investissement que vous rentabiliserez sur plusieurs années. Vous devez donc être attentif au moindre détail et apporter la bonne réponse à toutes les interrogations qui peuvent surgir.

Comment intégrer des mini spots leds

La première question qui vous viendra certainement à l’esprit concernera le type de spot encastrable à choisir. Si vous voulez vraiment maximiser votre investissement, le mini spot LED est la meilleure solution que vous pourriez adopter. Ce spot à encastrer LED a la particularité de ne pas dépasser du plafond (ou même du faux-plafond) dans lequel vous allez le placer. Si vous avez un espace réduit ou que vous avez envie d’avoir une ambiance de ciel étoilé dans votre pièce, c’est le modèle à choisir.

Par ailleurs, ces ampoules ont une durée de vie extrêmement longue, ne consomment pas beaucoup d’énergie et par conséquent font du bien à la nature et à votre portefeuille. Même si vous devrez dépenser un peu plus à l’achat, leur utilisation est idéale, car vous pourrez faire des économies sur le long terme. Avec un mini spot LED, vous investissez pour 50 000 heures d’éclairage, soit 6 années en moyenne. Et au bout de ces 50000 heures, il y aura seulement une baisse de 20 à 30% de luminosité. Vous aurez donc largement le temps de rentabiliser votre investissement et de faire des économies !

Définir le nombre de spots nécessaire

Pour bien éclairer votre pièce, vous devez déterminer le nombre de spots dont vous aurez besoin. Bien évidemment, ce nombre variera en fonction des dimensions de votre espace et de la puissance du spot. Vous devez également prendre en compte l’agencement des meubles ainsi que la couleur du sol pour avoir un éclairage optimal, car cela a une influence sur la luminosité.

Dans un salon par exemple, si vous voulez obtenir un éclairage homogène, vous devrez compter au moins 300 lumens par mètre carré. Ainsi, vous obtiendrez une lumière de couleur blanc chaud de 2700 kelvins ou un peu plus clair en 3000°K. C’est la lumière idéale pour avoir une ambiance chaleureuse dans votre pièce de vie. Si vous voulez avoir une atmosphère détendue, vous pouvez choisir d’ajouter plus de spots. Par contre, si vous désirez créer une ambiance tamisée, choisissez simplement 150 à 200 lumens par mètre carré.

Pour les pièces de passage telles que le couloir ou les escaliers, 100 lux par mètre carré sont recommandés. Cependant, pour ce type de pièces, il est souvent plus agréable d’avoir plus de lumière. Dans une salle de bain ou dans une cuisine, c’est le double.

La puissance recommandée est estimée en lumens : il s’agit de la puissance de la source lumineuse. Mais on donne souvent ces valeurs en lux. Pour réaliser le calcul entre l’un et l’autre, le principe est assez simple, car un lux est égal à un lumen/m2. Par conséquent, une ampoule de 1000 lumens intégrée dans une pièce de 25 m2 va donner un éclairage de 1000/25 = 40 lux. Pour obtenir 300 lux, il faudra 8 spots.

Choisir une installation décorative des mini-spots LED

Il n’est pas forcement recommandé d’opter pour une répartition trop rectiligne des spots. Cela vous permettra d’éviter des effets de type hôpital ou hall d’aéroport. Vous devez donc veiller à ce qu’il n’y ait pas un quadrillage rigide au plafond. Pour la dynamisation de l’éclairage et du plafond, vous pouvez créer des zones bien réparties en fonction de l’aménagement de la pièce.

S’il s’agit de votre séjour par exemple, vous pouvez dessiner un rectangle de spots au-dessus de la table à manger, un autre au-dessus de la zone salon et un troisième au-dessus de l’espace ou sera placée la télévision, pour bien marquer ces espaces. Vous pouvez également aligner une rangée de mini-spots LED sur les zones de circulation de votre pièce. Vous pouvez placer vos spots de manière à éclairer devant vos chaises, ou votre canapé au lieu de les mettre derrière ou directement au-dessus. Cela vous permettra d’obtenir un éclairage mieux réparti dans la pièce.

S’il s’agit d’un espace réduit comme dans votre cuisine par exemple, vous pouvez les encastrer au-dessus des meubles pour être plus éclairé pendant la préparation des repas. Il faut également retenir que les spots ne doivent pas vous éblouir et ne doivent pas générer de taches d’ombres.

Valider l’implantation des spots

La dernière étape du processus est la phase de l’intégration avec le mobilier, incontournable pour l’ajustement des emplacements des mini-spots LED au plafond. Lors de l’élaboration de votre plan pour la pièce, n’hésitez pas à faire des représentations avec des pastilles de couleurs. Cela vous permettra de matérialiser les emplacements des meubles et des spots et de vous assurer que l’installation est cohérente. C’est ainsi que vous serez sûr de tenir compte de l’agencement de vos espaces de vie.

éclairage intégrer des spots

Vérifiez encore une fois que vos mini-spots LED ne seront pas trop éloignés les uns des autres. Cela vous permettra d’éviter les zones d’ombre et d’être certain que tout sera conforme à vos attentes en matière de luminosité dans la pièce. Après la validation de toutes ces étapes, vous pourrez faire appel à un professionnel pour la réalisation des travaux de percement et la pose des mini-spots LED que vous avez choisis.