Dans la région, les maisons toutes en longueur avec des pièces en enfilade sont fréquentes. Espace repas, salon, coin pour un bureau, salle de jeux… Comment apprivoiser l’espace lorsque les possibilités d’aménagement sont si nombreuses ? Ce cas de figure, c’est celui d’un jeune couple lillois chez qui Anne-Sophie Baryga, alias So Déco, a réalisé un coaching déco de deux heures lors d’une visite à domicile. Aujourd’hui, grâce aux conseils et recommandations de la pétillante coach déco, le couple est parvenu à réveiller le potentiel de cet espace de vie ! Démonstration.

La méthode : trouver un terrain d’entente

« Lors de mes coachings déco, j’arrive souvent après un changement de vie, un aménagement, l’arrivée d’un bébé, un divorce… Il faut prendre ça en compte. Lorsque mes clients sont arrivés dans cette belle maison bourgeoise, la peinture était encore fraîche et intacte. Tout était en parfait état, il ne restait plus qu’à poser les meubles… Et c’est justement ça le problème, lorsqu’on emménage dans une maison si nickel, c’est parfois difficile de trouver son propre style ! Depuis 6 mois, ils n’arrivaient pas à s’approprier leur nouvelle habitation et prendre du recul. Ils ne savaient pas quoi faire de ce grand espace salon, salle à manger. D’autant qu’ils avaient chacun leurs envies et ne parvenaient pas à trouver un terrain d’entente. Côté jardin, Monsieur souhaitait un coin salle à manger tandis que Madame préférait aménager un coin cosy. »

transformation intérieur

Partir des modes de vie pour façonner l’espace

« Ce n’est pas le tout de connaître leurs inspirations en matière de style, il faut avant tout connaître leur mode de vie ! Je commence toujours par demander ce que mes clients font dans la pièce, comment ils la vivent. Est-ce qu’ils regardent souvent la télé ? Aiment-ils recevoir ? Jouent-ils avec leurs enfants ? Ont-ils des habitudes de vie différentes ? Ces éléments sont très importants à appréhender avant d’entamer le relooking. Parents d’un petit garçon de 4ans, ils attendaient leur deuxième enfant et rêvaient pour eux d’un coin jeu agréable à vivre. »

transformation intérieur

Cerner les styles à la manière de Sherlock Holmes

« Un peu à la manière de Sherlock Holmes, les éléments présents dans la pièce sont de précieux indices. Leurs meubles révélaient déjà un goût prononcé, et ils souhaitaient aller vers quelque chose de plus cosy. Côté style, j’essaie toujours de faire sortir des tendances, car les tendances ne durent qu’un temps et mes clients ne vivent pas dans un magazine ! Pour que ça soit agréable à vivre, il vaut mieux être hors du temps et personnaliser un intérieur à son image, pour éviter de se lasser et chercher la pérennité.

Durant le coaching, mon tableau Pinterest avec ses inspirations sert de guide. Au cours de nos échanges, je leur fournis pleins d’outils et les prépare pour la suite, pour qu’ils soient capables ensuite de mener leur projet à fond. Parfois, je crayonne aussi un croquis rapide pour les aider à se projeter. Le dessin leur laisse l’opportunité d’ajouter leur propre touche. Au bout de deux heures, ils ont tous mes conseils et n’ont plus qu’à passer à l’action ! »

croquis intérieur

La transformation intérieur : une salle à manger cosy

« Madame voulait un espace cocooning et Monsieur un espace salle à manger, je leur ai donc proposé une salle à manger cosy avec une banquette/canapé confortable ! Collée au mur, elle permet de dégager le passage au jardin et donne ce petit style café bistrot, qui agrémentée de coussins, apporte de la chaleur à cet espace cosy. Pour mettre en valeur la belle hauteur sous plafond, on a créé un joli jardin d’hiver et positionné des plantes très hautes. »

Des affiches ajoutent une identité visuelle forte et le jaune moutarde intense au mur réchauffe l’atmosphère.

Une salle de jeu enfants pratique et déco

« De premier abord, installer une salle de jeu dans la pièce à vivre peut faire peur ! Tout l’enjeu était de réaliser un coin enfant « montrable ». Grâce à une succession de meubles Ikea auxquels on a ajouté des portes, le « bazar » pourra être dissimulé. On favorise ainsi l’autonomie des enfants en leur donnant la possibilité de ranger eux-mêmes leurs jouets avec des rangements à leur hauteur. On habille le tout avec des meubles beaux à regarder et accessibles : d’anciennes chaises et tables d’école et deux fauteuils qui permettent aux parents de leur lire une histoire par exemple. »

L’astuce, c’est d’attirer l’oeil sur quelque chose de très fort visuellement, pour en oublier les jouets.

La transformation intérieur : ouvrir l’espace salon

« Lors d’un coaching, c’est très important de mettre en valeur ce qui doit l’être. Auparavant le jeune couple était obligé de contourner le canapé pour accéder aux pièces de vie. J’ai positionné les canapés face à face de façon à ouvrir l’espace. Les anciens canapés gris terne ont été changés pour des canapés en velours vert. Un tapis clair rehausse la luminosité. Les deux pièces étant baignées de lumière, la couleur des canapés permet de faire ressortir le blanc, de le rendre plus éclatant. »

transformation intérieur