Les Rencontres Internationales de Cerfs-Volants, un championnat de haut vol !

C’est un championnat comme il en existe peu dans le monde. Pendant trois jours, 12 équipes venues des quatre coins de la planète défient le ciel berckois pour un spectacle de haute volée. Figures imposées, ballets artistiques… Voici quelques clés pour comprendre l’essentiel du Cervoling 2018. Du grand art !

Douze équipes en lice, trois jours de compétition, une seule atteindra le Graal ! Pour remporter le Cervoling 2018,ces championnes et champions doivent réaliser de véritables prouesses. Le championnat s’effectue en trois manches, une par jour, du mardi 17 au jeudi 19 avril. Une manche se fait en deux temps : le vol de précision (généralement le matin) et le ballet artistique musical (l’après-midi).

 

LE MATIN : LE VOL DE PRÉCISION

Aux alentours de 9h (en fonction des conditions météorologiques), les équipes prennent place sur le terrain, chacune leur tour, pour leur vol de précision. Le principe est simple (enfin en apparence !) : les cerfs- volistes doivent réaliser trois figures imposées par les juges. Un rectangle, un arc de triomphe ou encore un losange (basket en langage technique)… Ces figures (issues d’un règlement international) doivent non seulement être parfaitement réalisées mais aussi synchronisées ! Car la spécificité de ce championnat est bien de se jouer en équipe. « En individuel, la comparaison n’est pas possible. Ici, le moindre faux pas coûte cher. Il faut aller à la même vitesse, se tenir à distances égales, réaliser des figures harmonieuses, proportionnelles et synchronisées. C’est d’une complexité incroyable. Il faut des heures d’entrainement pour réaliser de telles prouesses » témoigne Gérard Clément, organisateur du Cervoling. Une fois les enchaînements réalisés, nos héros du jour poursuivent sans pause avec un vol de routine… Comprenez un vol de figures libres. Harmonie, cohésion de l’ensemble… A l’issue du premier volet de cette manche, les six juges (eux aussi venus de quatre continents différents) attribuent des notes qui seront ensuite compilées avec celles des futures manches.

L’APRÈS-MIDI : LE BALLET ARTISTIQUE MUSICAL

Le repos est de courte durée pour nos sportifs. Dès 14h se joue sur la plage de Berck-sur-Mer un spectacle littéralement bluffant. Place au ballet acrobatique ! Pendant trois à cinq minutes, les cerfs-volistes présentent une chorégraphie musicale avec des figures de leur choix. Les juges évaluent cette fois non seulement l’exécution (la capacité de vol des concurrents, le contrôle, la gestion du temps imparti, l’espacement et l’utilisation de la fenêtre de vent, la complexité, la difficulté et l’audace techniques) mais aussi l’interprétation de la musique sélectionnée,
la dynamique, le tempo, le rythme, l’originalité, la créativité, la variété… Vous comprenez pourquoi on parle de prouesse ? Ainsi, devant un public ébahi, s’enchaînent les équipes pour autant de ballets et de spectacles…

 

Mardi 17, mercredi 18, jeudi 19 avril…

Pendant trois jours, les manches vont ainsi se succéder au terme desquelles, l’équipe qui aura reçu le plus de points remportera la compétition. Les résultats sont divulgués le second week-end au public.

 

 

LA PRÉSENTATION DES ÉQUIPES, UN RENDEZ-VOUS À NE PAS MANQUER

Le samedi et le dimanche qui précèdent la compétition, en l’occurrence ici les 14 et 15 avril (save the date !), les douze équipes sont présentées au public. Ensemble, elles font virevolter leurs cerfs-volants dans le ciel pour une magnifique arabesque. Quelques secondes suffisent pour comprendre le niveau des compétiteurs et compétitrices qui vous font face. Au-delà de la performance sportive, ce spectacle à la fois poétique et onirique vous mettra dans l’ambiance si singulière des RICV.

 

 

LE TERRAIN

Pour des raisons de sécurité, le règlement oblige les pilotes à évoluer dans un carré de 110 mètres de côté symbolisé par un ruban au sol, dénommé ligne rouge. Tout franchissement, que ce soit celui du pilote ou de son cerf-volant, entraîne une disqualification immédiate. Deux juges de lignes, placés selon le sens du vent, signalent le franchissement de la ligne rouge à l’aide d’un drapeau rouge et d’un coup de sifflet. Pour aider les compétiteurs, une autre ligne, la ligne jaune, est placée à 5 ou 10 mètres à l’intérieur de la précédente. Les juges de ligne avertissent de son franchissement par un drapeau jaune et un coup de sifflet. Cet avertissement prévient que le compétiteur est proche de la ligne éliminatoire.

 

 

Pour en savoir plus sur le Cervoling 2018 (Liste des équipes, des juges, figures techniques, coulisses, etc…)

http://cervoling.com

Ludivine Fasseu
Publié le 09/04/2018 par Ludivine Fasseu
Ludivine, c'est la baroudeuse de l'équipe. Celle qui prend son sac à dos et qui va explorer les grands espaces de la côte d'Opale ! De ses périples, elle nous ramène des bonnes adresses pour séjourner avec toujours ce petit clin d'oeil déco qui nous plaît, des bons plans pour s'évader et ses coups de coeur sorties, boutiques et créateurs !
S'inscrire à notre newsletter
OK