Salle de réception

Le réveil de la Bruyère : un lieu magique

Depuis octobre, une grande dame s’est éveillée au cœur de l’Avesnois à Wargnies-le-Petit, dans le Nord de la France. Autrefois refuge d’une famille heureuse, elle est aujourd’hui devenue l’écrin de souvenirs festifs, de moments uniques et d’émotions intenses. Lieu de réception, gîtes, orangerie et cabanes suspendues dans les arbres, Le Réveil de la Bruyère, le nom du domaine, entame une nouvelle vie après une rénovation totale.

Immersion au cœur d’un lieu unique et ressourçant, loin du tumulte de la ville…

Une transformation hors norme du domaine

« La maison, l’immense grange et le parc ont toujours attisé notre curiosité. Elle avait une âme, un certain mystère, nous en sommes instantanément tombés amoureux. C’était l’endroit idéal pour créer un lieu de réception », expliquent Ludovic et Lena Leleux, aujourd’hui propriétaires. Un an durant, une vraie fourmilière se met en place pour donner un nouveau souffle au domaine en sommeil. « Entre 10 et 24 ouvriers 5 jours sur 7, 150 mètres cube de béton, 9 kilomètres de câbles, 1 000 mètres carrés de façade rénovée, 1 000 mètres de bordure en corten, 1 200 arbres et fleurs et près de 24 000 heures de travaux pour parvenir à ce résultat », détaillait Lena, lors de l’inauguration en octobre dernier.

Une ancienne grange transformée en salle de réception pour les mariages

Salle de réception

Dans l’ancienne grange, la charpente d’origine restaurée s’est dotée d’un ciel étoilé, les pétales boisées des luminaires Tectoluce habillent les murs de briques rouges et de larges ouvertures laissent courir la lumière. « Notre travail a été de sublimer le cachet d’antan, tous les bâtiments ont été restaurés à l’identique », précise Ludovic, maître d’ouvrage durant les travaux.

Pari réussi, depuis son ouverture, Le Réveil de la Bruyère a déjà un carnet de commandes bien rempli ! « Les demandes pour les mariages affluent, il faut presque compter deux ans d’attente », s’enthousiasme Agnès Brefort Houziaux, responsable des événements.

Une décoration contemporaine entre tradition et modernité

Côté décoration, le couple a donné carte blanche à l’architecte d’intérieur Virginie Debuigne. Cette passionnée de déco a dû jongler avec les contraintes et redoubler d’ingéniosité pour aménager ce lieu magique : « Il fallait trouver la bonne alchimie, ne pas dénaturer l’histoire du lieu tout en lui donnant un esprit plus contemporain. »

Cuisine bois et noir

Au cœur du gîte, dans la cuisine, deux portes de grange imposantes font office de table de réception. Des lustres anciens d’antiquaires et des chaises noires d’écoliers ornent cette tablée conviviale. « J’ai voulu jouer sur le contraste entre le moderne et l’ancien. Ici, le carrelage en cabochon sonne comme un clin d’œil au passé, et la cuisine noire en valchromat et ses poignées en laiton dorés dégage une élégance intemporelle », raconte Virginie.

Côté salon, parquet chevron, feu de cheminée crépitant, tapis géométrique coloré et murs bleus sombres renforcent cet esprit chaleureux qui donne du charme au lieu.

Retour en enfance à Wargnies-le-petit

L’étage se compose de plusieurs espaces nuit, aux univers bien trempés et aux petits noms de fleurs. « Bienvenue au dortoir « Jonquille » ! » s’exclame Virginie. Dans ce dortoir à l’ambiance joyeuse, l’architecte d’intérieur a opté pour un jaune solaire et un papier peint jungle. Un large filet de catamaran et des lampions suspendus comme un ciel multi-lune entourent les 12 lits en fer forgé. S’en suivent deux autres dortoirs aux papiers peints rêveurs.

« Je voulais qu’on ait la sensation de dormir dans les étoiles. On retrouve la couleur french grey, une teinte douce et neutre partout dans la maison, c’était mon fil rouge », explique la jeune femme.

Chambre gîte

« Ici nous sommes bien dans le thème Réveil de la Bruyère », plaisante-t-elle en entrant dans la chambre « Iris ». Suspension Screen en cannage, petites lampes Bloomingville couleur ocre, tapis en jute et papier peint panoramique forestier… L’atmosphère y est relaxante et naturelle.

Chambre verte gite

La visite se clôture avec la chambre « Eucalyptus », où se mêlent diverses inspirations contemporaines : « Des appliques en chapeaux de paille, une peinture façon tête de lit de la teinte green smoke et des couleurs sombres et enveloppantes, donnent un esprit cocon assez doux », résume Virginie.

Un cadre exceptionnel et dépaysant

Cabane dans les arbres

Un cocon de verdure aussi dépaysant que relaxant entoure le lieu de réception et l’extérieur du gîte. Hortensias, magnolias, jasmins étoilés, camélias et autres fleurs exhalent leurs senteurs délicates tandis que cerisiers, frênes, hêtres et érables du Japon tirent leurs révérences aux rayons du soleil. « Nous avons fait appel à un paysagiste pour recréer une barrière végétale, 1 200 arbres et fleurs ont été plantés, l’idée c’était d’avoir de la couleur à toutes les saisons de l’année », explique Agnès. Au beau milieu de ce décor végétal, les parois en verre de l’orangerie côtoient les arbres centenaires.

L’espace de 160 m² avec vue sur le parc abrite régulièrement les vins d’honneur et autres événements. Terrains de pétanque, court de tennis, et cabanes perchées dans les arbres parachèvent ce paysage ressourçant qui fera le bonheur des familles…

Abonnez vous à notre newsletter pour ne manquer aucun de nos articles ou nos dernières sorties de magazine.

  • Notre carnet de tendances couleurs 2022 à télécharger gratuitement
  • Recevez en avant-première nos magazines en version digitale
  • Soyez alertez de la sortie de nos derniers articles
TOP

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Partageons l'art de vivre

1€ reversé à la Fondation de France pour chaque abonnement

Abonnez – vous