Le faubourg de Cassel, un boulevard de plaisirs

Le Faubourg de Cassel, longue artère d’1,5 km, s’est doté dernièrement de jolies enseignes qui incitent à venir y flâner lors de votre visite à Bergues ou simplement sur la route de Dunkerque. En route pour un week-end tourisme et shopping.

Cassel

Un week-end à Bergues

Porte Cassel

Bergues a beaucoup de charme. Nichée au cœur de ses fortifications, cette ville connue du monde entier (merci Dany) a conservé un caractère authentique. On n’y passe plus. On y va ! Après une grimpette du beffroi, décidément la curiosité architecturale la plus en vue de la région, baladez-vous au cœur des fortifications lors des Journées des Villes fortifiées les 29 et 30 avril, allez dénicher les gaufres de la biscuiterie dunkerquoise, et goûtez l’ambiance d’une auberge amande typique à la Taverne Le Brueghel, un bâtiment du 16ème siècle. Côte chambres d’hôtes, on aime le charme du Petit Manoir posé au cœur du Faubourg de Cassel, une belle demeure typique du style flamand.

Virée shopping

Shopping.png

Ne vous fiez pas à l’allure très « zone commerciale » du Faubourg. Il recèle de petits commerces indépendants et complémentaires les uns des autres. Menthe Poivrée, la fleuriste qui aime associer végétaux et objets de déco, Villa Valmera pour dénicher une belle pièce maîtresse canapé ou tapis pour ensuite filer à Couleurs Faubourg a n d’harmoniser les murs à ces nouveaux coups de cœur ! Il y a encore Azur, le spécialiste du mobilier contemporain, Rock’n Frip, la boutique de vêtements américains vintage…

La fibre du lin

Fibre lin

Claire Decraene

Pour finir, vous êtes ici au cœur du pays du lin, une culture emblématique de la région et une matière particulièrement prisée dans la déco. D’ici deux mois, les premières fleurs bleues parsèmeront les champs, magnifique spectacle. Linge de maison de luxe, parures de lits dans les plus grands palaces de la planète, coups de cœur de grands couturiers, le lin s’affiche dès l’entrée du faubourg de Cassel, côté Quaëdypre. L’usine de teillage Decock y perpétue le savoir- faire des maîtres du lin en teillant la fibre arrachée en juillet et rouie au sol comme autrefois. Au cœur de l’entreprise, Nicole et Marie-Pierre Decock ont créé une boutique lumineuse et foisonnante de textiles variés autour de la mode, du linge de maison, et de la décoration. Le paradis du lin lavé, si doux au toucher !

Publié le 23/11/2017 par Elise Bastien
S'inscrire à notre newsletter
OK