Cuisine épurée pérenne

Elle évolue depuis les années 80, années de son ouverture sur le séjour. Elle s’est depuis peu à peu révélée. Plus fonctionnelle, mais aussi plus belle, plus aboutie, plus élégante, plus vivante que jamais, elle est aussi devenue hybride, diverse dans ses styles et à la pointe d’un nouvel art de vivre. La cuisine-living room, devient peu à peu la référence pour les intérieurs contemporains. Son îlot, sa capacité à faire dialoguer les espaces, ses électros discrets sont aujourd’hui plébiscités.

Une création singulière

Dessiner un espace cuisine connecté au séjour est en soi une création. L’art de vivre en est l’origine et l’aboutissement. Bouleverser les codes traditionnels tout en restant garant de la fonction première, rechercher la technologie tout en ne concédant rien quant à l’esthétique, faciliter le mouvement tout en délimitant les espaces : tels sont les enjeux d’un exercice passionnant et exigeant. Il requiert de l’imagination, une capacité à se projeter dans l’espace, mais aussi beaucoup de rigueur, de sens pratique : le point de départ est la singularité de chacun et, bien sûr, celle des lieux. Un regard de designer d’espace, d’architecte d’intérieur et de décorateur doivent se conjuguer autour de la conception du projet.

cuisine ilot central noir et bois

©Bulthaup

Les meilleurs professionnels de la cuisine ont parfaitement intégré ces exigences et savent apporter ce triple regard nécessaire à une belle réalisation. Les fabricants ont su apporter de la diversité et s’adapter au besoin de personnalisation des consommateurs.

L’îlot central, 
maillon entre le “culinaire” et l’espace de vie

La sensation d’espace participe de l’esthétique actuelle. Le minimalisme a permis de conquérir la fluidité du mouvement, d’élargir l’horizon du regard. L’îlot permet ce dégagement et des déplacements sans entrave. Il permet de disposer de plans de travail généreux. La cuisson y trouvera idéalement sa place, le cuisinier du jour peut ainsi être tourné vers les autres et dresser les assiettes devant les convives. Cet îlot se pose alors comme un trait d’union entre le domaine de la cuisine et celui des échanges.

ilot central cuisine jaune

©Boncquet

En l’absence d’îlot, une table de repas pourra venir jouer la frontière entre les espaces. Ici, la table complète un îlot de petite taille qui permet de positionner des rangements, de disposer d’une surface de travail complémentaire et de créer le lien avec l’espace séjour.

Pour optimiser, l’espace de convivialité peut aussi être lié  aux autres éléments. L’angle est alors exploité pour positionner  des rangements. Ce qui est perdu en fluidité est gagné en praticité. Chaque intérieur nécessite de rechallenger les priorités.

Cuisine – living-room, les espaces se répondent

Couleurs, matières, sol : les espaces de préparation et de réception se répondent et créent une harmonie qui vient renforcer ce sentiment de fluidité et d’espace. Les façades de la cuisine proposent aujourd’hui leur panel de finitions, et les plans de travail se déclinent en quartz, cioran, tekton, granit, inox, béton, stratifiés, autant de matières qui viendront souligner le caractère de l’espace.

ambiance living room

©Perene

Le choix d’un stratifié effet marbre très déco en façade permet une harmonie toute en finesse des deux espaces. La séparation légère – une bibliothèque ouverte des deux côtés – permet de garder la connexion tout en créant un effet cocon côté salon.

cuisine vert pastel

©So Cooc

Sol, rappel de couleur, style  : les éléments de rappel, bien que discrets, sont la clef de cette décoration de style scandinave qui adopte les couleurs pastel et l’élégance légère et poétique de cette décoration nordique, du séjour à l’espace de préparation.

Intégrer une hotte dans cet espace ouvert

Une vilaine hotte dans un espace ouvert, vous n’y pensez pas ! Les fabricants ont concentré leurs efforts et ont transformé cet accessoire bien laid et visible en allié incontestable de la décoration. Et si cela ne nous plaît toujours pas, nous avons la possibilité de la faire disparaître tout à fait.

On s’y tromperait !
Ce n’est pas un éclairage monumental mais une hotte qui recycle l’air ! Une touche déco XXL qui dynamise l’espace.

Fine, délibérément oblique, cette hotte apporte une ligne contemporaine à l’espace cuisine tout en gardant la plus élémentaire discrétion.

Avec sa ligne minimaliste, cette hotte couleur acier sait faire oublier son rôle fonctionnel et apporte un contrepoint visuel aux fours. Au départ nécessité pratique, les éléctros font partie intégrante de la déco blanc et acier. Les suspensions viennent en souligner le caractère.

Pour les espaces où il est difficile d’accrocher une hotte, ou pour les inconditionnels du minimalisme le plus épuré, les hottes aussi s’escamotent. Au milieu de la table de cuisson, ou derrière pour libérer l’espace. Elle pourra aussi s’intégrer totalement au plafond.