Groupe hôtelier Coucoo - Grands Chênes à Raray

C’est la fin de l’hiver. Baisse d’énergie. Depuis des mois j’ai bloqué trois jours dans mon agenda. OUF! Cette année, c’est en haut des arbres que je vais faire mon break. Au programme: Balade, yoga méditation…

L’arrivée sur les lieux

Il est 18H. Je finis le trajet de deux heures qui sépare Lille de mon lieu de Villégiature. Je suis impatiente et curieuse. Les derniers kilomètres alternent champs et espaces boisés. Mon GPS me guide jusque devant un portail immense qui ouvre sur un chemin. Tout au bout, un château accueille le visiteur. J’hésite. C’est bien là : c’est le Château de Raray. De hauts murs qui entourent de part et d’autre la cour devant le château et sont surmontés de sculptures. Elles représentent des scènes de chasse.

Dans ce lieu se trouve un golf : c’est en lisière de ce golf que se trouvent les grands chênes qui offrent leur hospitalité aux cabanes. J’ai hâte de commencer mon séjour. Emmenée par une voiturette, je prends avec moi le parfait “nécessaire de déconnexion” : un coussin de méditation, un tapis de yoga, quelques livres et de quoi écrire.

Groupe hôtelier Coucoo - Grands Chênes à Raray
Groupe hôtelier Coucoo – Grands Chênes à Raray

Nous arrivons sur place. Je lève les yeux : la cabane est là, perchée à 10 mètres au dessus de nous. Un escalier en colimaçon permet d’y accéder facilement – certaines cabanes ne disposent que d’une échelle : ma première expérience pour prendre de la hauteur sera zen ! L’ascension reste impressionnante. L’escalier s’ouvre sur une jolie terrasse en bois. Le chalet présente tout le confort possible.

Dans un espace de vie chauffé, assez spacieux se trouve aussi du lit une petite table et deux chaises. J’ai la place pour ouvrir le tapis pour mon yoga. La salle de bains est hissée tout en haut : douche, eau chaude, vasque et toilettes, rien ne manque.

Groupe hôtelier Coucoo - Grands Chênes à Raray
Groupe hôtelier Coucoo – Grands Chênes à Raray

L’installation

J’installe rapidement mes affaires et je sors sur la terrasse, engoncée dans deux pulls : l’air est frais. Le tronc solide du chêne sur laquelle ma petite maison est accrochée me rassure. J’inspire. Autour de moi, la nature s’éveille en ces premières journées de printemps. Quelques feuilles tout au plus, et de nombreux bourgeons qui commencent tout juste à s’ouvrir. Peu à peu le spectacle m’absorbe. Certaines jeunes pousses semblent s’extirper de leur cocon avec énergie. D’autres découvrent la lumière petit à petit, comme avec prudence. Fragilité et beauté. Je m’assois sur mon coussin de méditation pour mieux intérioriser ce moment. Les chants des oiseaux m’émerveillent. J’aime les entendre se répondre. J’ai devant moi 3 journées complètes à vivre en slow.

Groupe hôtelier Coucoo - Grands Chênes à Raray
Groupe hôtelier Coucoo – Grands Chênes à Raray

20H. Je jette un oeil vers le sol, et je découvre que le panier repas est arrivé. Mes papilles s’impatientent.J’ai commandé un repas végétarien.. C’est amusant et original. Je dispose sur la table en bois de la terrasse les mets : Houmous, falafels, avocat, légumes, pain et fromages. Les produits proviennent de producteurs locaux : un menu parfait pour l’apprentie slow life que je suis. Je me régale.

Groupe hôtelier Coucoo - Grands Chênes à Raray
Groupe hôtelier Coucoo – Grands Chênes à Raray

La nuit tombe et la fraîcheur me contraint à me replier dans ma tanière. La forêt s’est tue peu à peu. De l’intérieur, le silence est appréciable. Je pousse légèrement le chauffage et je me laisse envahir par un sentiment de bien-être, un livre en main, dans ce décor de chalet de montagne…

De belles opportunités de balades et de découvertes

Le lendemain, après un solide petit déjeuner – viennoiseries, pain, miel, confitures, jus de pomme, et thé – je descends à la découverte des environs. Je suis le sentier et découvre les autres cabanes, ça et là dans le petit bois. Certaines pourraient figurer dans un remake de Tom Sawyer. Les plus originales semblent sortir tout droit d’un film d’animation de Miyazaki. Certaines cabanes sont équipées d’un spa… on y accède depuis l’espace chambre par des ponts suspendus… la classe !

Pendant ma promenade, je longe le golf. Il est bien entretenu, il est réputé pour être plutôt facile et agréable. Pour les non golfeurs, l’Oise offre beaucoup de possibilités. Nous sommes à deux pas du Château de Chantilly, et proche de Pierrefonds. Les sportifs ou les amateurs de balade apprécieront de pouvoir les relier en vélo.

Trois belles forêts offrent leurs chemins : la forêt d’Halatte, la forêt de Compiègne et celle d’Ermenonville.

©Liliane Compain
©Liliane Compain

Bilan de mon séjour

Je suis revenue détendue. Certes, pas de magie, mais déconnectée – ou presque – du monde et de mes obligations. J’ai retrouvé le plaisir des longues balades, la curiosité naturelle de la découverte. J’y reviendrais avec plaisir – avec homme et enfants – pour partager ce moment original et mes moments d’émerveillement ! Le budget ? Comptez minimum 300 euros la nuit pour une cabane familiale avec spa…Et un conseil, prenez-y vous à l’avance. Les we affichent vite complets.

Groupe hôtelier Coucoo - Grands Chênes à Raray
Groupe hôtelier Coucoo – Grands Chênes à Raray

Pratique : Coucoo Grands Chênes

Vous aimerez aussi :