Cuisine ouverte bois

Extensions : lumière naturelle en cuisine

Un espace qui a fait sa révolution au cours de ces dernières décennies, une envie de lumière naturelle dans nos intérieurs et des surfaces vitrées qui offrent des solutions de plus en plus pointues : voici les ingrédients qui ont créé un engouement pour la création d’extension de maison dédiée aux cuisines. Une tendance forte, qui met l’art de vivre au cœur de l’habitat et qui devrait perdurer, tant elle est en phase avec les attentes de toutes les générations.

Nouvelles exigences pour l'espace cuisine dans la maison

Cuisine ouverte îlot marbre
© Procelanosa

La métamorphose de la cuisine en living-room a sans doute été l’évolution la plus heureuse de l’habitation ces dernières décennies. Dans l’aménagement, après s’être ouvert, l’espace s’est agrandi et est devenu plus lumineux. Et si les mètres carrés manquent, c’est souvent une opportunité pour créer une belle extension de maison bien agencée, un terrain de jeu pour architectes d’intérieur, la possibilité d’ajouter un brin d’audace côté déco et une occasion pour magnifier son bien immobilier.

Avec une extension,  s’offrir de la lumière et de la liberté de mouvement.

Cuisine ouverte en bois
© Mobalpa - Nature Brute

Concevoir une extension de maison pour installer son espace cuisine, c’est s’offrir de la place, de la lumière et une liberté de mouvement. Mais cela n’en est pas moins aussi un excellent calcul financier. Quitte à allouer un budget pour repenser cette pièce très technique qui nécessitera de revoir électricité – en prévoyant l’emplacement de vos appareils électroménagers – plomberie et ventilation, autant l’optimiser et créer de la surface supplémentaire. L’investissement n’est pas le même pour ce type de projet, certes, mais cette création d’un nouvel espace cuisine a toutes les chances d’être un excellent placement qui sera d’autant mieux rentabilisé que la maison ainsi amendée est mise au goût du jour.

Côté budget : la véranda et l’extension vitrée coûtent 1 500 à 3 000 euros par mètre carré, incluant les matériaux de construction et la dalle béton, auxquels il faudra ajouter le prix de la cuisine. À noter, plus l’extension est grande, moins le prix au m² sera élevé pour les travaux de maçonnerie.

Idée d'agrandissement : cuisine dans véranda

© Scavolini

Après un engouement certain pour les cuisines sous véranda, l’extension « en dur » – ou du moins une véranda semi-fermée – gagne aujourd’hui le cœur des propriétaires. Et le choix de cet aménagement s’avère judicieux. On continue bien sûr de tabler sur la lumière grâce à des baies vitrées ouvertes sur le jardin mais on sera économe de la chaleur en hiver et de la climatisation en été en choisissant notamment cette solution qui permet une excellente isolation de la véranda pour une cuisine moderne.

L’extension gagne le cœur des propriétaires.

Extension cuisine verrière : le choix de la lumière et du confort

© Mobalpa

Pour apporter plus d’éclairage naturel, on peut choisir d’installer une verrière. La mise en œuvre de ce type de projet viendra apporter une touche déco et de la lumière du soleil à votre cuisine. Une belle mise en valeur de l’espace et un îlot central bien éclairé pour cuisiner ou se régaler avec de bons petits plats.

La verrière, une ouverture vers le ciel et la lumière.

Extension en bois : cuisine sur jardin

Cuisine design marbre bois
© Unit Cuisines

L’extension de cuisine en ossature bois permet d’agrandir la cuisine tout en conservant une certaine élégance. Ici, les murs recouverts de baies vitrées inondent la cuisine de lumière naturelle en effaçant presque la frontière dedans dehors. Cet espace supplémentaire affiche indéniablement son style contemporain.

Le plaisir de se sentir connecté à l’extérieur, surtout l'été !

Cuisine-ilot-blanc
© Unit Cuisines

Tandis que l’extérieur devient une pièce à vivre, la cuisine intérieure peut aussi se faire estivale. La solution idéale ? On choisit à cet effet d’ouvrir l’extension grâce à de grands panneaux coulissants. On installe ainsi une salle à manger d’été devant la maison. Il ne reste guère que le barbecue et les planchas que l’on positionnera dehors pour les grillades !

Une cuisine accueillante et facile à vivre, été comme hiver.

La cuisine vitrée adaptée aux nouveaux usages

Qui dit larges ouvertures sur l’extérieur dit soin particulier quant au choix des vitrages. Le rêve peut vite s’évanouir quand le thermomètre s’affole en saison estivale. D’autant que dans la cuisine, les éléments de cuisson sont de la partie et peuvent contribuer à une élévation de la température.

Pour ce type de projet, nous avons posé la question à Miroiteries Dubrulle, spécialiste des vitrages pour connaître les solutions proposées sur le marché. Voici deux types de verre permettant de tempérer les ardeurs du soleil. D’abord les verres teintés : ils peuvent être colorés dans la masse ou sérigraphiés. Ils diminuent ainsi le taux de pénétration de la lumière et de la chaleur. Seconde possibilité : les verres à contrôle solaires, spécifiquement traités, ils réfléchissent les infrarouges du rayonnement solaire. Par conséquent, ils limitent la chaleur et permettent de garder un bon niveau de luminosité. Ils sont nécessaires dès que l’on pose une verrière de toiture.

© SieMatic Pure

Une nouvelle génération de verre pour allier esthétique et isolation.

L’hiver, c’est à l’isolation thermique qu’il convient d’être attentif. Si le triple vitrage fait preuve de son efficacité, il est épais, et s’avère incompatible avec l’esthétique minimaliste d’une menuiserie tendance. Une innovation vient sauver notre décoration intérieure : Fine, propose la technologie du vide au service de l’isolation. Cette nouvelle génération de verre isolant a un atout maître : avec la même épaisseur qu’un vitrage simple, elle offre une isolation égale au triple vitrage. Avantage esthétique, certes, mais aussi économique puisque l’on peut utiliser ses châssis d’origine et intégrer ce matériau à haute performance. Il est également possible d’insérer un store vénitien entre deux verres. Enfin, le choix peut se porter sur des verres dits « à couche » qui reflètent l’énergie solaire. Pour l’hiver, on sélectionne bien sûr des verres à double voire à triple vitrage.

Et bonne nouvelle ! Les triple vitrages se sont affinés : il devient possible de conserver un style épuré et minimaliste en choisissant des menuiseries adaptées.

Abonnez vous à notre newsletter pour ne manquer aucun de nos articles ou nos dernières sorties de magazine.

  • Notre carnet de tendances couleurs 2022 à télécharger gratuitement
  • Recevez en avant-première nos magazines en version digitale
  • Soyez alertez de la sortie de nos derniers articles
TOP

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Partageons l'art de vivre

1€ reversé à la Fondation de France pour chaque abonnement

Abonnez – vous