City trip à Dunkerque

Au-delà de son incontournable carnaval, Dunkerque est carrément « the place to
be » du moment. Cette ville étonnante va vous surprendre, et pas seulement par ses chahuts endiablés. Et hop, en route pour une visite… version Visite.

La ville à tes pieds

Dunkerque Bateaux

On ne te le dira jamais assez : pour comprendre Dunkerque, prends de la hauteur et offre- toi ton petit frisson Google Earth local inversé. Bon ok, t’es « juste » à 60 mètres de hauteur, mais l’effet est canon : ville, port, plage, un horizon de folie et si t’as du bol, la Cantate à Jean Bart version carillon qui t’explose dans les oreilles. D’ailleurs tu verras d’ici, toute petite, la fameuse statue au pied de laquelle pleurent tous les carnavaleux dignes de ce nom le dernier jour des 3 Joyeuses.

Etanche ta soif…

…de bonnes adresses et de shopping. Rue de l’Amiral Ronarc’h règne un esprit de petit quartier de village. On aime le nouveau concept barbier (L’Atelier de Marcel’s) pour se sentir au poil, les boutiques de mode et les bars. Et un petit coup de cœur pour deux restos sympas : le It Café de Marine et son esprit mi-british mi-US, sa déco brocante, ses bagels et ses muffins… ; et le Local de Jean-Baptiste et Jennifer, qui comme son nom l’indique, privilégie les bons produits du terroir de chez nous (mordez à pleines dents dans le burger au vrai fromage de Bergues, please).

“ QUAIS‘SE QUE C’EST BEAU ! “

Happy Day

Happy Day

(on se fait un quai ?)

Avant de se jeter à l’eau, l’hôtel de ville classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco mérite le détour. Un « vaisseau » architectural de briques rouges d’où l’on jette les fameux harengs, et qui dévoile dans le hall d’entrée un sacré vitrail célébrant Jean Bart après sa victoire du Texel. Le Texel tiens, c’est la prochaine étape. Au départ du bassin du commerce, joue au VIP avec cette vedette et découvre le port et ses coulisses. Juste en face, petit gourmet, tu ne manqueras pas le brillant des lustres d’une nouvelle brasserie chic : Aux Waterzooi, spécialiste de la spécialité locale éponyme (poisson ou poulet). Avec un Merveilleux en dessert puisque Fred Vaucamps a créé cette adresse avec Sophie, l’une des Trois Frangines de l’excellent resto plutôt calé en viandes, situé rue de la Soif.

Publié le 22/11/2017 par Elise Bastien
S'inscrire à notre newsletter
OK