Les conseils de pro pour aménager un dressing soi-même

Votre garde-robe fait grise mine dans vos placards ? Envie de lui donner une seconde vie tout en vous facilitant la vôtre ? Le choix du dressing s’impose ! Et pour cela, ni besoin d’être un expert en bricolage, ni d’avoir un portefeuille à rallonge… Découvrez les conseils de professionnels du secteur pour aménager votre dressing vous-même !

Etagères Kyriel pour dressingPhotos : AM.PM – Etagères Kyriel pour dressing

On prépare le terrain

Avant de se lancer dans l’achat d’un futur dressing, il est important de se poser les bonnes questions pour éviter la déception une fois celui-ci installé. Annabelle Lherbier, assistante chef de produit rangement chez Castorama nous explique : « Avant l’achat, il faut réfléchir à l’utilisation qu’on souhaite avoir de son dressing ainsi qu’à ses besoins de rangement : souhaite-t-on installer un côté homme et un côté femme ? A-t-on besoin de tiroirs ou de porte-pantalons ? Pour les penderies, a-t-on besoin d’une penderie longue, qui permet de ranger des robes longues ou des manteaux ?… ».

Connaître ses besoins, voilà le premier pas pour faire le bon choix ! Alors on n’oublie rien : porte-cravates, tire-jupes, étagères pour les sacs à mains… Retrouvez aussi nos idées pour ranger ses chaussures et même ses bijoux ! « Attention toutefois à ne pas tomber dans la surenchère de gadgets qui s’avéreront inutiles, chers ou peu pratiques au quotidien. Même dans le plus beau dressing, nos habitudes reprendront vite le dessus : foulards roulés en boule, pull sur le dossier d’une chaise, ceintures qui trainent et bijoux en vrac ! » nous prévient Delphine Clarisse, architecte d’intérieur à Lille.

Dernier conseil : nos lieux de vie ne permettant pas toujours de faire toutes les extravagances souhaitées, il est donc essentiel de déterminer l’endroit précis où vous souhaitez l’installer, en sachant « qu’un dressing ne doit pas être considéré comme un placard, il faut intégrer ce volume comme une pièce à vivre, en tenant compte de l’ambiance des lieux » nous recommande David L’horset, co-gérant de l’agence Polyform Architectes. Un pari réussi pour ce dressing photographié par Holly Marder pour le blog Avenue Lifestyle.

Dressing portants et étagèrePhotos : Holly Marder – Dressing portants et étagère

Ce qu’il faut retenir

Et pour cela, l’architecte de l’agence Polyform nous donne les mesures à prévoir : « Pour des vêtements pliés, la dimension minimale d’un rangement est de 40 cm de profondeur, en revanche, pour les chemises et manteaux sur cintres il faut prévoir un minimum de 50 à 60 cm de profondeur ».

Delphine Clarisse, nous précise : « sachez qu’au moins 4 m² sont nécessaires pour un dressing d’une personne, et 6 m² pour un couple. Pour ranger vos vêtements correctement, il faut par exemple : 170 cm de haut x 40 cm de large pour une robe, 80 cm de haut x 30 cm pour un pantalon sur cintre et 50 cm de haut x 50 cm pour une pile de tee-shirts pliés. On a déjà vu des dressings mal conçus où la profondeur des placards n’était pas suffisante pour contenir des vêtements sur cintres ! ».

Quant à la circulation devant le dressing, David L’horset nous recommande « 90 cm de largeur commence à être agréable mais 110 cm est déjà bien plus confortable pour prendre son temps».

Avant tout achat, on s’équipe donc d’un mètre et on commence à imaginer nos plans, en pensant à « toujours bien prendre les mesures : hauteur, largeur, profondeur et ce, à plusieurs endroits afin de s’assurer de la rectitude des murs et de déceler les éventuels hors d’équerre » nous conseille Cécilia Cambier, décoratrice d’intérieur à Lille. Aussi, « pensez à enlever les plinthes au droit des joues du futur dressing et n’oubliez pas les emplacements des tuyaux et prises pouvant tomber dans les montants de votre dressing ».

Pour vous faciliter la vie dans la conception de vos plans, vous pouvez avoir recours à l’utilisation d’un logiciel 3D : « Sketchup dispose d’une version gratuite sur internet et est assez facile d’utilisation pour un amateur » nous indique David L’horset. Mais vous pourrez aussi vous tourner vers l’appli Casto 3D pour mettre à l’épreuve toutes vos idées !

Dressing intégré à la chambrePhotos : Ikéa – Dressing intégré à la chambre

On fait son choix…

Il ne vous reste plus qu’à vous décider entre les différents types de dressing existants : de l’armoire dressing tout-en-1 au dressing modulable en passant par des caissons à poser, ou encore du « standard, sur-mesure, fermé, à porte coulissante, battante, ouvert» (ndlr Cécilia Cambier), une chose est sûre : vous avez le choix ! Pour les gros comme les petits budgets, pour les grands espaces comme pour les plus étroits, différentes solutions vous sont proposées dans les grands magasins de bricolage et d’ameublement.

Le bon plan de Cécilia Cambier: « Le dressing médium, reste moins cher et il permet une grande liberté en terme de décoration, et en plus une certaine évolution décorative ».

Son idéal: « Alterner des façades dressing avec des étagères déco, ce qui permet de donner un côté très déco et fait moins bloc, mais cela demande de la place… Aussi je préfère, quand on le peut, la porte battante à la coulissante (le coulissant bas prix peut très mal vieillir), car cela permet d’ouvrir la totalité du dressing et d’avoir un visuel complet sur l’intérieur » rajoute la décoratrice. 

Et le dressing ouvert semble faire l’unanimité ! Attention toutefois à être bien organisé… « Personnellement j’adore les rangements ouvertstout est visible au 1er coup d’œil : pas de perte de temps pour choisir son look de la journée… La fonctionnalité doit primer ! Mais il faut cependant être très ordonné : rangement par couleur, par type de vêtements… sinon l’ensemble donnera rapidement une impression de bazar.» nous prévient Delphine Clarisse. 

 

Croquis pour projet de chambre dressingPhotos : Delphine Clarisse – Croquis pour projet de chambre dressing

On fonce acheter le matériel….

Chez Castorama, Annabelle Lherbier nous indique le programme Darwin idéal pour les petits espaces et au prix accessible (à partir de 63 euros pour 4 caissons). « Ce programme de rangement permet d’aménager des sous-pentes grâce aux petites hauteurs ».

Autre choix : le dressing modulable et recoupable Perkin : « Avec Perkin, le client peut aménager le mur d’une pièce, un angle, ou l’intérieur d’un placard. Il peut même créer son propre placard grâce à des joues grande profondeur».

Mais d’autres enseignes feront peut-être votre bonheur: « Ikéa fait des ensembles évolutifs qui permettent d’investir dans le temps et de rajouter des tiroirs, des porte-cravates ou autres, aux grès de ses envies» nous indique David L’horset.

Programme DarwinPhotos : Castorama – Programme Darwin

… Ou on s’improvise bricoleur !

Pour les plus courageux qui se décideraient à sortir la boîte à outils : « Il existe différents types de panneaux de particules : panneau de particules surfacé mélaminé (PPSM), panneau de particules à densité moyenne (MDF) et panneau de particules à haute densité (HDF)» (ndlr Annabelle Lherbier) bien moins coûteux que le bois massif, faciles à travailler et tout à fait adaptés à la confection de meubles, que vous pourrez faire découper dans le magasin fournisseur. Mais si vous possédez déjà des planches, un menuisier pourra s’occuper de la découpe !

Autre option : créer votre penderie en récupérant des palettes ou en improvisant autour d’un vieux meuble. Dans ce cas, vous pourrez vous inspirer de cette superbe penderie ci-dessous en suivant le tuto DIY du blog Atelier de curiosité.

Penderie fait-mainPhotos : Atelier de curiosité – Penderie fait-main

Et les finitions?

Une fois la pièce maîtresse montée, on s’attache aux finitions !

Delphine Clarisse nous conseille de « choisir une finition monochrome et neutre pour mettre les vêtements en valeur. Vous pouvez aussi apposer sur un des murs un beau papier-peint à motifs, qui distillera une atmosphère gaie, chaleureuse, conviviale ou intimiste suivant les teintes et le motif choisis. Pour identifier le contenu des espaces de rangement, je propose d’utiliser des stickers : dessins ou textes permettront de reconnaître au premier coup d’œil le tiroir des ceintures, celui des dessous, des chaussettes… »

Pour l’architecte de l’agence Polyform, il est également important de « prévoir un petit radiateur pour maintenir la pièce a une température raisonnable et qui permet d’éviter les moisissures derrières les manteaux et vous évitera de passer constamment dans le dressing en courant ! Pensez aussi aux portes du dressing, si elles ne sont pas obligatoires, elles permettent d’éviter la poussière ! ».

Enfin, « N’oubliez pas qu’un bon dressing doit être bien éclairé ! Choisir ses habits dans la pénombre n’est pas idéal, ni pour assortir vos vêtements les uns avec les autres ni pour booster votre moral de bon matin. L’idéal est d’intégrer des spots juste au-dessus des rangements et même à l’intérieur des penderies ou tiroirs, ainsi que d’installer dans la pièce un lampadaire ou un plafonnier pour multiplier les sources de lumière ! » (ndlr. Delphine Clarisse).

Niveau déco, on s’y prend de la même manière que pour toute pièce à vivre : un joli sol ou un tapis, une assise et un plaid tout doux pour rendre le lieu chaleureux comme sur cette inspiration photographiée par Dustin Peck et réalisée par Gray Walker

Dernière astuce : en plus d’être indispensable, « l’apport d’un miroir pourra donner un peu de perspective à un volume » nous rappelle Cécilia Cambier.

Alors, qu’avez-vous prévu pour votre dressing ?

Dressing completPhotos : Dustin Peck – Dressing complet

Vous aimerez lire aussi:

Publié le 08/06/2016 par Lisa Laurent
S'inscrire à notre newsletter
OK