Le Tie & Dye, ça consiste en quoi ?

Le Tie & Dye s’invite partout, sur les cheveux, les vêtements et dans la décoration, à tel point qu’il est difficile de passer à côté de cette tendance. Mais savez vous d’où elle nous vient et en quoi elle consiste ? On vous explique…

Nappe Tie & DyePhotos : Sengtaï – Nappe Tie & Dye

Principe et technique du Tie and Dye

Le Tie & Dye est à l’origine une technique de teinture du tissu totalement artisanale qui consiste à nouer (to tie) le tissu puis à le teindre (to dye) en le plongeant dans la teinture. Il suffit ensuite de sortir le tissu puis de le dénouer, faisant ainsi apparaître divers dégradés créant de nombreux motifs.

Si la décoration et la célèbre coiffure se contentent souvent d’un Tie & Dye bicolore, comme ci-dessus, la technique artisanale permet en réalité de donner forme à des motifs beaucoup plus complexes en spirales et en cercles.

Des origines… asiatiques

Qui aurait cru que le Tie & Dye, cette pratique si tendance au nom anglais nous venait en réalité tout droit des pays asiatiques ? C’est en effet nul autre que le Japon qui a fait du Tie & Dye, qu’ils nomment le « Shibori », un art à part entière, et ce… au 8ème siècle ! Le « Shibori » était alors utilisé pour teindre les kimonos de soie de la classe dirigeante aussi bien que ceux, de coton, des classes populaires.

Nappe Tie & DyePhotos : Romane Weber – Nappe Tie & Dye

Le Tie & Dye en Occident

Les premiers échantillons de Tie & Dye parviennent entre les mains du professeur Charles E. Pellow en 1909… mais il faut attendre la fin des années 60 que les hippies s’en emparent, sous la houlette de stars telles que Janis Joplin ou John Sébastien, pour que les motifs psychédéliques se retrouvent sur tous les vêtements. Le terme de « Tie & Dye » est d’ailleurs apparu début des années 60.

Il se transmet ensuite à nos chevelures où il fait fureur depuis deux ans avant de débarquer finalement dans nos intérieurs. Il ne s’invite pas seulement sur les tissus : Linge de lit, rideaux, tapis mais également vaisselle, meubles et même murs craquent pour ses duos de couleur.

Tie & DyePhotos : Photographe: Jeroen van der Spek, Styiste: Cleo Scheulderman – Tie & Dye

Pourquoi le Tie & Dye nous fait-il autant craquer ?

La déco apprécie surtout le Tie & Dye dans sa forme la plus épurée, associant le blanc à une couleur souvent pastel autour d’un dégradé plus tranché… qui se suffit à lui-même. Il en émane un sentiment de pureté apaisante semblable à celui qui se dégage d’un objet design, rendu toutefois plus chaleureux par la présence de la couleur. Celle-ci permet d’ailleurs facilement donner des illusions de volumes, de profondeur et de formes… une recette simple mais diablement efficace.

Vous aimerez lire aussi :
>> Visualisez vos peintures avec les simulateurs de déco
>> Promenade dans un magnifique jardin japonais…
Publié le 14/06/2014 par Claire Krust
S'inscrire à notre newsletter
OK