Les bobos à la ferme

Leur engagement fait grand bruit dans le Montreuillois tant il répond à un besoin criant. A La Madeleine -sous-Montreuil, Elodie et Louis, parents d’Andréa, petite fille atteinte d’une maladie neuro-dégénérative ont créé le Laboratoire de répit, une association qui mène de nombreuses actions à destination des parents aidants et qui construit actuellement Les Bobos à la Ferme, le premier lieu de répit inclusif de la région.

Ils sont 11 millions en France. 11 millions à accompagner un proche en situation de dépendance. 11 millions à se sentir bien souvent seuls dans leur quotidien, à ne pas prendre le temps de souffler. Elodie et Louis font partie de cette grande communauté d’aidants. Il y a deux ans, ils plaquent leur vie parisienne pour monter un projet un peu fou à La-Madelaine-sous-Montreuil. Ils rachètent une ferme en ruines pour créer un lieu qui permette aux aidants de souffler. « Comment prendre soin de soi quand son enfant va mal ? Le répit n’existe pas… Souffler, déculpabiliser, lâcher prise… C’est tout l’enjeu des Bobos à la Ferme  » explique Elodie.

Les bobos à la ferme
Les Bobos à la Ferme

Un lieu pour tous

Depuis, le couple travaille d’arrache-pied pour ouvrir ce lieu inclusif. A terme, les Bobos à la Ferme accueilleront quatre gîtes adaptés aux personnes à mobilité réduite ainsi que deux salles de bien-être. Un havre de paix, au coeur d’un sublime village encerclé de marais préservés, ouvert également aux touristes.  » Nous souhaitions un lieu de ressource pour tous. Yoga, méditation, sophrologie… Nous allons faire venir des praticiens et des thérapeutes qui pourront répondre aux besoins de nos hôtes. Nous voulons mêler les publics pour faire changer les regards » poursuit Elodie. Labellisé innovation sociale par le département et la région, le projet des Bobos à la Ferme se concrétise un peu plus chaque jour.

Les bobos à la ferme
Les Bobos à La Ferme

Ouverture du premier gîte

Le premier gîte ouvrira ainsi ses portes en juin. Un gîte trois étoiles (pour 6 personnes), décoré avec grand soin dans un esprit scandinave très zen pour que chacun se sente bien, et pourvu de tout le nécessaire pour les personnes en situation de handicap. Une vraie bulle de déconnexion à la campagne. Tout autour du gîte, le couple a imaginé un parcours paysager aux normes PMR et a installé des bacs potagers à hauteur de fauteuil. Il met aussi à disposition des hôtes un catalogue qui recense l’ensemble des activités accessibles à réaliser sur place et en côte d’Opale. Via leur Laboratoire de répit, Elodie et Louis recrutent des « relayeurs », professionnels capables de prendre le relais des aidants familiaux accueillis pendant le séjour afin que ceux ci puissent prendre du répit. Et profiter du moment présent. Tout simplement.

Pratique

Les Bobos à la Ferme : www.lesbobosalaferme.fr