Le Hygge ou l’art de vivre à la danoise se démocratise. Prendre du temps pour soi, profiter de ses proches ou tout simplement des petits bonheurs éphémères. Cette tendance n’est pas passée inaperçue auprès des étudiants d’ISEFAC Bachelor. Du 12 au 14 décembre, ils ont orchestré de A à Z un concept-store au cœur de Lille Grand Palais sur cette philosophie de vie. Retour sur cet événement.

L’aventure Pop & Shop dure depuis 6 ans et ne cesse de se développer au fil des années”, confient Anne Hervo, directrice d’Isefac Bachelor et Valérie Westrelin, référente de la filière luxe. Chaque année, l’équipe pédagogique redouble d’inventivité pour proposer à leurs étudiants des projets enrichissants tant sur le plan professionnel que personnel. Le petit pop-up organisé autrefois dans l’école est devenu, grâce à l’investissement de ses étudiants, un véritable concept-store dans le parc des expositions. Pour cette troisième édition sous le nom de Pop & Shop, les deuxièmes années de la filière luxe ont orienté ce projet titanesque autour du hygge. Cet état d’esprit positif inspiré du bien-être à la danoise alliant simplicité et petits plaisirs du quotidien.  

Imaginer un parcours client atypique

Cette thématique n’a pas été choisi au hasard. “En cette fin d’année, nous avons besoin de confort et de réconfort, ce sujet semblait naturellement être approprié à la période”, raconte Valérie Westrelin. L’équipe pilote était composé de Mathilde, Amélie, Claire et Romane. “Une immersion dans cet art de vivre était indispensable pour comprendre et se projeter dans cet univers si particulier”, partagent les étudiantes. Et surtout pour proposer un concept-store innovant au parcours client atypique. “Au début, on ne se doutait pas de ce qui nous attendait mais très vite nos journées ont été rythmées du matin ou soir par le concept-store.” De septembre à mi-décembre, le groupe imagine alors un parcours client basé sur un magazine “lifestyle”. Le concept est simple, ici le visiteur se promène d’univers en univers : déco, bien-être, mode et épicerie fine. La visite est fluide, dans le même esprit qu’une célèbre enseigne danoise (les flèches au sol en moins). Tout a été pensé pour passer un agréable moment rempli de bonnes ondes. 

Un aller simple, direction les pays nordiques

Sur 2 000 m2, une véritable ambiance Hygge s’est emparée de Lille Grand Palais deux jours durant. Un jeu de matière a envahi les corners du concept-store. “Un travail sur la colorimétrie a été mené pour être le plus fidèle possible à l’environnement du Hygge”. Beige clair, teinte rosée et orangé ont fait vivre les stands accompagnés de mobilier en bois et de matières douces comme les tapis et tabourets en fausse fourrure. Un salon cosy s’y tenait également pour déguster des spécialités scandinaves et boire un chocolat chaud, le remède contre tous les maux dans les pays nordiques, paraît-il.

Les boutiques à l’heure scandinave

Pour l’occasion, 15 boutiques lilloises ont suivi cette folle aventure. L’Atelier Kumo, Summer Camp, Soopz, Le Comptoir de Mathilde, Teatap, Les P’tits Sioux… autant de marques qui s’inscrivent dans une démarche slow et éthique. De la mode à l’épicerie fine en passant par le bien-être ou la décoration, de nombreux produits étaient proposés pour composer le parfait intérieur scandinave, se ressourcer et prendre soin de soi, comme le suggère la recette danoise du bonheur.

 Le Hygge, c’est quoi au juste ?

Tout droit venu des décors enneigés des pays scandinaves, le “Hygge” [prononcé Hou-ga] se traduit littéralement comme un mode de vie ou un état d’esprit mêlant bien-être et cocooning. Les scandinaves l’ont intégré dans leur quotidien pour supporter les longs et rudes hivers où le jour tombe tôt. Ce mode de vie permet, entre autres, de lutter contre cette fameuse déprime hivernale, en se focalisant uniquement sur les petits plaisirs du quotidien. L’univers du Hygge repose notamment sur des intérieurs peu encombrés et où le mobilier joue la carte de l’épure. Quant aux couleurs, les tons clairs et neutres sont de mise pour apporter luminosité et douceur à la pièce.