Vous avez décidé d’ouvrir un gîte pour héberger des vacanciers ou des touristes ? Sachez que certains aménagements, tels qu’une piscine, contribuent à rendre les lieux pus accueillants. On vous dit tout !

Les aménagements à faire pour rendre votre annonce plus intéressante

En voyant la présence de certaines installations dans l’annonce de location de votre gîte, les hôtes potentiels ont plus de chances de s’y intéresser. Parmi les « plus » qu’il convient d’offrir se trouve entre autres l’installation d’une piscine, en plus des divers petits ou gros travaux d’aménagement.

Les travaux d’aménagement à faire dans un gîte concernent la sécurité électrique, la décoration, les sanitaires et les espaces de vie. Le coût de transformation de votre logement pouvant s’élever à plusieurs dizaines de milliers d’euros, mieux vaut faire le nécessaire pour le rentabiliser au mieux. N’hésitez pas à vous lancer dans quelques travaux pour rendre cet espace de vie agréable, décoré et aménagé avec goût. Ces derniers incluent notamment la création d’une piscine accessible aux clients.

Une piscine et sa pompe à chaleur, un plus pour vos locations !

Qu’elle soit à usage collectif ou individuel, une piscine équipant un gîte doit être pourvue d’un dispositif de sécurité pour éviter tout risque de noyade. Selon vos envies et votre budget, vous pourrez opter pour une alarme, un abri de bassin, une couverture de sécurité et une barrière de protection.

Afin d’optimiser votre bassin, vous pourrez également installer une pompe à chaleur pour votre piscine. Une PAC vous permet d’allonger la saison de baignade de manière économique, écologique et efficace. En avril, lorsque l’eau est plus froide, vos hôtes pourront nager dans un bassin chauffé à 28°C et profiter plus longtemps de la piscine ! La pompe à chaleur a par ailleurs l’avantage d’être aussi économique qu’écologique. Il serait bien dommage de s’en passer !

Les autres travaux d’aménagement sur lesquels s’attarder

Un gîte est bien souvent une partie indépendante de votre logement principal, à la fois meublée et équipée. Parmi les autres travaux d’aménagement que vous devez entreprendre pour attirer davantage de clients se trouve la création d’espaces privatifs confortables.

Assurez-vous que la maison soit accessible aux PMR

Pour rendre votre gîte le plus accueillant possible, vos hôtes doivent s’y sentir parfaitement à leur aise. Pour ce faire, assurez-vous que la maison soit accessible à tous, y compris aux PMR en leur offrant suffisamment d’espace pour circuler librement à travers tout le gîte. Dans la cuisine, créez un passage d’au moins 1,50 mètre de large entre les appareils ménagers. Il faudra en outre que les voies d’accès au logement permettent le passage aisé de fauteuils roulants. Dans la chambre comme dans la salle d’eau, une personne en situation de handicap doit disposer d’un espace libre d’au minimum un mètre pour se déplacer confortablement. Quant aux portes, elles doivent idéalement faire 120 cm.

Côté salle de bain, si le gîte était équipé d’une baignoire, envisagez de la remplacer par une douche italienne, pour un accès optimal. Les locataires qui ne souffrent de handicap apprécieront par ailleurs eux aussi le confort d’une douche italienne !

Améliorez énergétiquement le logement

Entreprendre des travaux pour améliorer l’efficacité énergétique de votre construction est un atout majeur pour attirer les clients. Cette action contribue également à un tourisme plus responsable qui se fait dans le respect de l’environnement. N’hésitez pas à opter pour des installations telles que la pompe à chaleur, des panneaux solaires ou une isolation thermique naturelle.