La ferme Flamande de Juliette Graux, fondatrice de l’Épicerie Madame

Juliette Graux, à la tête de l’épicerie fine Épicerie Madame, dans le vieux Lille, a acheté cette ferme alors qu’elle n’était que garage et étable. C’est sur un coup de cœur qu’elle et son mari décident de tout rénover pour arriver à ce charmant résultat. 

Le couple a imaginé son nouvel espace de vie dans cette ancienne ferme de 250 m2. Il leur a fallu tout imaginer, tout réorganiser. En commençant par l’aménagement de la pièce à vivre, se trouvant là où anciennement il y avait l’étable. C’est au sud qu’elle sera disposée et au Nord que l’espace nuit se trouvera avec notamment les chambres et la salle de jeux. Cette organisation permet de laisser la lumière entrer dans les pièces de vie. Les rayons du soleil pénètrent dans la totalité de la maison grâce à de grandes baies vitrées disposées le long des murs de la bâtisse et des ouvertures intérieures. Celles-ci permettent d’avoir un œil sur toutes les pièces de la maison, ce qui est plutôt pratique lorsqu’on a des enfants : « On surveille nos enfants quand ils sont dans la salle de jeux de l’autre côté », explique Juliette. 

Un esprit Flamand attachant

La maison regorge de charme d’antan. C’est à l’aide de nombreux matériaux de récupération que la maison gagne en charme. Au sol du carrelage ancien, au mur des grandes vitres et au plafond un lustre Murano surplombant le salon cathédrale. Juliette nous raconte son amour pour les meubles de famille : « On a récupéré des meubles de famille auxquels on tenait beaucoup ». D’ailleurs, nombre d’entre eux ont une histoire, sont gorgés de souvenirs, ce qui est le cas avec le lustre : « Enfant, c’était moi qui montais sur la table pour allumer les bougies…».

Cet esprit Flamand fait ressortir tout le côté charme et campagne de la maison, ce qui n’empêche pas à la modernité d’être présente, puisqu’on y trouve une magnifique cuisine ouverte moderne, toute de noir vêtue. 

Un jardin chaleureux 

La position au Nord de la France de cette charmante ferme ne laisse pas pour autant le froid entrer dans sa cour. Grâce à la forme de la ferme, la cour a de part et d’autre des murs en briques permettant de l’isoler du froid et de profiter un maximum des soirées d’été, à l’abri du vent. 

Si cette visite vous a plu, n’hésitez pas à venir découvrir la maison de 1989 de la créatrice de bijoux lilloise Constance L !

Laetitia Roitberg
Publié le 01/12/2017 par Laetitia Roitberg
A l'affût des tendances, elle aime dénicher les talents émergents, parcourir les grandes villes européennes en quête de pépites, d'innovations et de coups de cœur... La déco n'est pas une affaire de mode mais de style !
S'inscrire à notre newsletter
OK