L’Hôtel des Arts, la renaissance

Ah Wimereux ! Sa digue légendaire et ses élégantes villas balnéaires ! Parmi ses trésors de patrimoine : l’Hôtel des Arts accueille les voyageurs depuis plus d’un siècle. Mais une nouvelle page de son histoire semble s’écrire. Le plus vieil hôtel de Wimereux a été littéralement transformé. Ouvrez bien grand les yeux.Le résultat est bluffant.

Sébastien Hamelin

La façade en dit long sur ce qui se cache à l’intérieur… L’élégance règne en maître et notre petit doigt nous dit que cette bâtisse construite en 1906 nous réserve quelques belles surprises. La porte s’ouvre sur un salon et déjà quelques détails retiennent notre attention : luminaires et miroirs Art déco, fauteuils en velours inspirés de grands designers, objets et tableaux d’un autre temps et juste un petit bureau en guise de réception…L’impression de pousser les portes d’une somptueuse demeure particulière se confirme avec la rencontre de Baptiste Desgardin, le maître des lieux : « Bienvenue chez nous ! »

 

L’ESPRIT MAISON D’HÔTES

Sébastien Hamelin

Déjà propriétaire du Nautilus, une belle maison d’hôtes, qui pour la petite histoire appartenait à la nièce de Jules Verne, Baptiste Desgardin a complètement transformé les lieux pour donner à cet hôtel emblématique un esprit « maisons d’hôtes ». « Si elles sont aussi plébiscitées dans la station, c’est parce que les voyageurs apprécient à la fois de pouvoir faire des rencontres mais aussi de séjourner dans des établissements personnalisés » explique-t-il.« Ici, nous mettons tout en oeuvre pour que nos clients se sentent comme à la maison, tout en ayant la surprise du cadre ».

 

UNE TRANSFORMATION COMPLÈTE

Sébastien Hamelin

Près de neuf mois ont été nécessaires pour réaliser l’ensemble des travaux. « Nous avons abattu et remonté toutes les cloisons, une extension a été ajoutée avec un nouvel escalier et surtout, nous avons complètement revu la décoration » explique Baptiste Desgardin. De sept, l’Hôtel des Arts passe à onze chambres… Et quelles chambres !

Toutes possèdent leur propre univers et leur propre déco. Rien n’a été laissé au hasard. « Nous avons passé 5 jours non stop au Salon Maison & Objet à Paris pour nous inspirer des nouvelles tendances, et réaliser une ambiance unique » con e Baptiste Desgardin encore surpris lui-même du travail accompli.

 

LE SENS DU DÉTAIL

Sébastien Hamelin

Ainsi, si l’Art déco semble constituer le fil rouge, le contemporain s’invite au travers de linge de lit, du mobilier et des teintes choisies pour les murs. Ici du bleu pastel, là du vert d’eau… Mais ce qui frappe lorsque l’on découvre les chambres, c’est le sens du détail avec lequel la décoration a été imaginée. Les miroirs ont été chinés et le mobilier soigneusement sélectionné pour nir l’ensemble. Bien sûr, l’art est omniprésent. Les reproductions de chefs-d’oeuvre côtoient des pièces plus méconnues. Dans le couloir, on s’amuse à décrypter les lithographies joliment encadrées mettant en scène La Fontaine ou Fragonard. C’est simple, dans cet hôtel, on peut passer des heures à voguer le nez en l’air. Un petit musée à lui tout seul…

 

UN STYLE UNIQUE

Sébastien Hamelin

« Nous avons voulu garder le charme de la bâtisse tout en lui conférant des notes contemporaines. Si pour le mobilier
et les luminaires design, nous avons puisé l’essentiel de notre inspiration dans le salon Maison & Objet, pour le reste nous avons passé beaucoup de temps chez les brocanteurs pour les tableaux par exemple, dans les ventes aux enchères ou encore sur Leboncoin.
» Baptiste Desgardin a tenu également à s’entourer d’artisans locaux. Pour les encadrements de tableaux, il a fait appel à l’atelier Claude Dubus à Condette, les tentures et têtes de lit sont signées Déco Services à Boulogne-sur-Mer, tandis que les salles de bains, toutes uniques (et vraiment magnifiques !), sont l’oeuvre de Tots Design à Saint-Martin-les-Boulogne. « Même s’il a fallu tenir compte de toutes les contraintes et les normes sécurité intrinsèques à l’ouverture d’un hôtel, l’idée était vraiment de plonger nos hôtes dans une ambiance cosy actuelle, teintée de la Belle Epoque ».

 

PLUS QU’UN MÉTIER, UNE PASSION

C’est en ouvrant sa maison d’hôtes que Baptiste a eu le déclic. « Je travaillais dans la grande distribution quand j’ai ouvert le Nautilus. A l’époque, je ne pensais pas pouvoir vivre de cette activité. Mais partager tous ces bons moments avec les hôtes m’a donné envie d’aller plus loin. J’ai alors cherché quelque chose de plus grand pour me consacrer entièrement à l’hôtellerie. Quand j’ai ouï dire que l’Hôtel des Arts était à vendre, je me suis dit que c’était un signe… Alors j’ai foncé ! Nous avons la chance d’avoir une très belle clientèle  à Wimereux. Les Belges, nombreux ici, sont friands de décoration. Ils attachent beaucoup d’importance aux détails. J’espère sincèrement qu’ils seront étonnés et séduits par ce que nous avons réalisé ».

 

ENVIRONNEMENT D’EXCEPTION

Sébastien Hamelin

La grande force de l’hôtel, c’est aussi son environnement. « Nous recevons beaucoup d’amoureux de nature qui viennent pro ter des sites naturels qui nous entourent ». Entre la digue-promenade (l’une des plus belles de la côte d’Opale), les dunes de la Slack toutes proches, et le site des deux Caps à quelques pas, Wimereux constitue en effet un pied-à-terre idéal pour découvrir les charmes de la côte d’Opale. D’autant que la station, vivante toute l’année, possède un centre-ville dynamique riche en commerces de proximité.

 

MONA LISA

Sébastien Hamelin

Avant de partir, nous passons par le Mona Lisa. Car Baptiste ne s’est pas contenté de la réfection de l’hôtel… Dans un cadre complètement revu, particulièrement cosy, l’établissement accueille désormais les hôtes pour un petit déjeuner placé sous le signe de la gourmandise et des bons produits.

A partir de 16h, le Mona Lisa se transforme en bar à vin, avec là encore de belles surprises à découvrir, que vous soyez
ou non clients de l’hôtel. Baptiste a travaillé avec Dominique Labroy l’ancien sommelier caviste du restaurant La Matelote pour dénicher des références con dentielles.

Sébastien Hamelin

Il propose également à la carte quelques digestifs inédits et confectionne ses planches de dégustation (charcuterie, fromage, trilogie de la mer) à partir de produits d’exception et un bruns tous les dimanches matins de 11h30 à 15h. Voilà une escale au charme fou, qui mêle convivialité et bon goût !

 

HÔTEL DES ARTS

143 rue Carnot à Wimereux 0321338430

Ludivine Fasseu
Publié le 04/04/2018 par Ludivine Fasseu
Ludivine, c'est la baroudeuse de l'équipe. Celle qui prend son sac à dos et qui va explorer les grands espaces de la côte d'Opale ! De ses périples, elle nous ramène des bonnes adresses pour séjourner avec toujours ce petit clin d'oeil déco qui nous plaît, des bons plans pour s'évader et ses coups de coeur sorties, boutiques et créateurs !
S'inscrire à notre newsletter
OK