Les maisons se refont une façade !

Si vous voulez donner un coup de jeune à la façade de votre maison, vous avez le choix entre la peinture et le crépi. Visite Déco vous donne la marche à suivre. Par Fanny Bertrand

Peinture01Photos : – Peinture01

Comment choisir la peinture ?

Tout dépend de l’état de la façade. Si elle est en bon état, une peinture acrylique monocouche fera l’affaire. Si le mur est abîmé ou s’écaille, il faut opter pour une peinture Pliolite®. Imperméable, elle résiste aux variations de température et nécessite peu d’entretien. Mais attention, elle se pose sur un mur bien lisse. Enfin, les siloxanes protègent les murs tout en les laissant respirer. Hydrofuges, ces peintures laissent perler la pluie et repoussent les salissures. C’est l’idéal dans une région où les précipitations et le gel sont fréquents. Mais avant de repeindre votre façade, renseignez-vous auprès de votre ville pour savoir si une teinte vous est imposée.

La préparation

Avant de nettoyer les murs, pensez à protéger les portes et les fenêtres de la maison en posant des bandes de masquage. Il suffit ensuite de laver la façade avec de la lessive Saint-Marc diluée dans de l’eau pour enlever les taches. En cas de couche préexistante, il faut veiller à faire disparaître la peinture écaillée à l’aide d’une brosse métallique. Rincez et 24 heures après, appliquez de l’anti-mousse sans rinçage. Dans tous les cas, il faut attendre que les murs soient bien secs avant de passer à la peinture proprement dite. Si le mur est friable ou poreux, il est indispensable d’appliquer une sous-couche de fixateur avant de peindre.

Peinture02Photos : © Psiko – Peinture02Peinture CastoramaPhotos : Castorama – Peinture Castorama

Application de la peinture ou du crépi

Si vous optez pour la peinture, il faut commencer par les angles du mur avec un pinceau classique. Ensuite, avec un rouleau, peignez la surface de haut en bas. Renouvelez l’opération, par bandes horizontales, de gauche à droite, avant de terminer par un dernier croisement de haut en bas. La méthode est quasi identique pour le crépi. Pour l’un ou l’autre, arrêtez à 20 centimètres du sol pour finir la façade avec une peinture spéciale soubassements ou bas de murs. Elle crée un film microporeux qui résiste aux remontées d’humidité et évite les encrassements.

La boîte à outils

Gants, lunettes de protection, bandes de masquage, brosse métallique, bac à peindre, pinceau, rouleau spécial façade ou crépi, échafaudage ou échelle.

Photos : –

Publié le 15/10/2012 par La rédaction
S'inscrire à notre newsletter
OK