Designs Northwest Architects

La toiture en ardoise a vraiment la côte actuellement en raison de son esthétique, mais surtout de sa durabilité. Également appelé toiture centenaire, ce type de toiture peut durer des dizaines d’années s’il est entretenu convenablement et de manière régulière. Cela vous évitera également les problèmes de fuite d’eau et les réparations coûteuses. L’entretien d’une toiture en ardoise peut être effectué à moindre coût étant donné que vous pouvez entreprendre vous-même les travaux, à condition de disposer des bons outils et des bons produits.

Effectuer des contrôles réguliers

Afin de vous assurer du bon état de votre toiture en ardoise, vous devez l’inspecter soigneusement au moins une fois par an. L’automne est la meilleure saison pour réaliser cette inspection. Cela afin que votre toit soit bien entretenu pour l’hiver.

Une inspection vous permet de détecter à temps les éventuels problèmes de toiture et de prendre les mesures adéquates. Pour ce faire, munissez-vous d’une échelle accrochée en toute sécurité sur le bord du toit. Cela vous aidera à répartir votre poids et à éviter d’endommager les tuiles. S’il est nécessaire de marcher sur les ardoises, prenez soin de mettre votre pied au milieu de la tuile et de mettre des chaussures à semelles souples. N’oubliez pas de mettre un harnais de sécurité lorsque vous travaillez en hauteur.

L’inspection de la toiture est également le bon moment pour la nettoyer. Faites preuve de douceur et utilisez une brosse de rugosité moyenne, avec un produit d’entretien ménager ordinaire. Assurez-vous ensuite d’éliminer l’eau savonneuse une fois le nettoyage terminé. Vous ne devez pas utiliser un nettoyeur à pression ni un nettoyant industriel agressif au risque d’endommager les ardoises. Utilisez de préférence un anti mousse pour le toit si votre toiture devient verdâtre. En utilisant un produit adapté, vous vous assurez d’un nettoyage efficace tout en protégeant les ardoises.

Inspecter les solins et les gouttières

Sachez que les solins et les gouttières sont les parties les plus vulnérables d’un toit en ardoise. De ce fait, il est impératif que vous leur accordiez la même attention que les tuiles. Ceux-ci doivent rester en bon état afin de préserver les ardoises. Le solin est un couvre-joint en cuivre ou en acier galvanisé ayant pour rôle d’empêcher l’eau de s’infiltrer dans les murs. Bien qu’il ait une durée de vie d’une vingtaine d’années, il doit être peint régulièrement afin qu’il puisse résister parfaitement aux intempéries. Cela permet également de l’intégrer à la façade de votre maison.

Vous avez besoin en outre de vous assurer que les gouttières ne sont pas trouées. Vérifiez également qu’il n’y a rien qui empêche l’écoulement des eaux de pluie comme les feuilles mortes et les branches. Assurez-vous aussi que les raccords soient bien étanches. Vous l’aurez compris, un mauvais écoulement des eaux peut provoquer d’importants dégâts aussi bien au niveau de la toiture que des murs.

Vous devez également avoir l’habitude de vérifier votre grenier et vos murs intérieurs pour déceler les éventuels signes de fuite, notamment après une longue période de pluie. Veillez à remplacer immédiatement les tuiles fissurées et cassées pour éviter d’endommager votre grenier.