La Côte d'Opale

Investir sur la Côte d’Opale : mode d’emploi

Nature, patrimoine, culture, gastronomie… Les attraits pour la Côte d’Opale, dans les Hauts-de-France, ne se démentent pas. Chaque année, ils poussent de nombreux touristes à fouler le sable fin des longues plages et profiter de cette liberté. Couples, familles et investisseurs s’intéressent de près au marché immobilier de cette région touristique. Alors si vous aussi, vous souhaitez concrétiser votre projet, suivez le guide pour investir sur la Côte d’Opale !

Vivre sur le littoral : pourquoi investir sur la Côte d'Opale ?

Berck Cottage Sofim
Berck Cottage Sofim © Vertex

À moins de deux heures de la métropole lilloise et de la capitale, la Côte d’Opale représente une destination de rêve. Elle est idéale pour poser ses valises le temps d’un week-end ressourçant, entre amis ou en famille. De Dunkerque à Berck-sur-Mer, le littoral possède un patrimoine culturel impressionnant. De nombreux sites – dont certains classés au titre des Monuments Historiques – offrent une véritable plongée dans le passé à la découverte de l’Histoire. Les activités de loisirs, randonnées et sports nautiques prévalent également dans ces charmantes cités côtières. On y vient pour s’initier au char à voile, kite-surf ou longe-côte. Mais aussi emprunter les chemins de traverse et s’enfoncer dans les bocages. Ou encore fouler les longues étendues de sable blanc. Autant de raisons qui expliquent l’engouement pour ce territoire.

Reconnue pour son dynamisme et son attractivité tout au long de l’année, la Côte d’Opale séduit de plus en plus les citadins en quête d’une vie au calme, loin du tumulte de la ville. Les confinements de la période Covid ont réveillé des envies d’évasion, si bien que de nombreux ménages ont sauté le pas, soit pour s’installer durablement, soit au titre de résidence semi-principale ou secondaire. Deux ans après la pandémie, la demande immobilière ne faiblit pas. Les promoteurs l’ont bien compris. Depuis quelques années, ils développent des projets sur tout le littoral. Idéal donc pour acquérir sa résidence principale ou secondaire, ou réaliser un investissement locatif par le biais des résidences de tourisme et de services.

La Côte d'Opale : une destination refuge

Vue sur la plage d'Hardelot depuis les dunes d'Écault
© CTR Hauts-de-France - Fabien Coisy

Imaginez-vous ouvrir les fenêtres de votre salon et sentir une brise légère procurant l’odeur fraîche et vivifiante de la nature environnante. Regarder le soleil se lever, puis écouter le chant des mouettes et le murmure apaisant des vagues. Une symphonie emplie de paix qui vous transporte loin du bruit et de l’agitation urbaine. À proximité des grandes métropoles, la Côte d’Opale s’est imposée comme une véritable destination refuge. Elle offre un cadre bucolique à la fois propice au télétravail, mais aussi pour des instants de détente entre amis ou en famille lors de week-ends prolongés.

La possibilité de concilier activités professionnelles et proximité avec la nature constitue aujourd’hui un attrait indéniable. Cela offre une échappatoire aux contraintes citadines et un véritable souffle de renouveau pour la vie quotidienne. Du studio à la spacieuse maison individuelle, le marché immobilier offre une gamme de biens adaptés à tous les goûts. « Grâce au beau temps et à la proximité, on est pratiquement à 100% de taux d’occupation sur la Côte d’Opale, avec beaucoup de visiteurs qui se sont décidés à la dernière minute sur les Ponts de l’Ascension et de la Pentecôte, vu la météo plus capricieuse de la première quinzaine de mai », se félicite Pierre Nouchi, président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie-restauration (UMIH) dans les Hauts-de-France.

Un littoral aux milles couleurs

Dunes du Touquet-Paris-Plage
© CTR Hauts-de-France - Ishak Najib

Les paysages de la Côte d’Opale sont une véritable invitation à l’émerveillement. Ses lumières changeantes au gré des vents, des marées et des saisons ont inspiré bon nombre de peintres, à l’instar d’Édouard Lévêque qui écrivit, en 1911 : « Y a-t-il dans la nature quelque chose qui possède cette diversité de coloration sans cesse changeante ? Oui, il y a l’opale, cette pierre précieuse aux tons laiteux, qui jette tour à tour la série des éclats de vert et de rouge. Qu’à la Côte d’Azur, la Côte d’Émeraude et la Côte d’Argent vienne s’ajouter désormais la Côte d’Opale, la nôtre ». C’est notamment grâce à lui que l’on doit l’appellation de notre chère côte.

Puis, il y a ces falaises majestueuses des caps Blanc-Nez et Gris-nez. Elles se dressent fièrement, telles les témoins silencieux de l’éternelle danse entre la mer et la terre. À leurs pieds, des plages immenses, au sable fin et doré, s’étendent à perte de vue. Elles offrent des panoramas à couper le souffle. Ici, l’horizon se perd dans l’infinité des eaux claires. Les dunes ondulent doucement, participant, elles aussi, à ce décor féérique où l’on se laisse aller à rêver, comme devant une toile de Virginie Demont-Breton, artiste peintre qui a voué, tout au long de sa carrière, un amour profond pour le bord de côte.

Une attractivité tout l'année

On aurait tort de résumer la Côte d’Opale à sa beauté naturelle. Bien plus qu’un simple décor de carte postale, elle vibre également au rythme d’une vie culturelle intense, sans parler de la richesse de son patrimoine historique. Ses charmants villages de pêcheurs, comme Wissant, Audresselles ou Équihen-Plage, ont su préserver leur authenticité et leur caractère pittoresque. Les villes côtières, telles que Boulogne-sur-Mer ou Le Touquet-Paris-Plage, offrent quant à elles une ambiance cosmopolite, entre architecture élégante, boutiques de luxe et restaurants gastronomiques. Les amateurs de sports nautiques, comme le kitesurf ou la voile, trouvent également leur bonheur sur ce littoral. C’est notamment le cas à Berck-sur-Mer. Avec des visiteurs toujours plus nombreux chaque année, été comme hiver, les stations s’adaptent. En effet, certains commerces qui étaient jusqu’ici fermés hors période scolaire restent désormais ouverts à l’année. 

Le bord de mer : un achat plaisir et malin

Résidence Alteia Berck-sur-Mer
Berck Alteia Créer Promotion © Vertex

Contrairement à la résidence principale, la résidence secondaire est une habitation occupée une partie de l’année, c’est-à-dire de manière périodique. Les Français sont très friands de ce type de bien. Les promoteurs l’attestent eux-mêmes : à chaque lancement commercial sur le littoral, les réservations s’écoulent à toute vitesse. Parmi les biens les plus convoités ? Ceux disposant d’une vue directe sur la mer, bien sûr ! C’est le cas de la résidence Altéia à Berck-sur-Mer – développée par Créer Promotion dans le Nord de la France. Idéalement située en bord de mer et à deux pas du centre-ville, elle se compose de 54 appartements, du studio au T4, répartis sur quatre niveaux. Certains logements profiteront d’une vue imprenable sur la mer.

Non loin de là, le groupe Sofim propose Cottage, une résidence composée de 58 appartements jouissant d’un environnement verdoyant, conçu comme un cocon végétal. On s’imagine déjà les beaux jours sur sa terrasse, à goûter au parfum de quiétude qui enivre l’atmosphère.

Fort de sa renommée, le Touquet-Paris-Plage attire toujours autant les investisseurs et jeunes retraités. Cependant, la plupart des programmes ayant déjà été livrés ces dernières années, il devient de plus en plus rare de trouver des appartements neufs à la vente. Signé Capelli, le programme Belle Époque fait sans doute partie des dernières opportunités à saisir, si l’on veut acquérir une résidence secondaire et réaliser un investissement locatif saisonnier. Implanté dans l’hyper centre de la station et à seulement 300 mètres de la plage, l’ensemble se compose de 10 appartements, du studio au quatre pièces.

Achat plaisir donc, mais aussi judicieux ! L’acquisition d’un logement à proximité de la mer représente une valeur sûre pour la demande touristique, quand on sait que le potentiel locatif et la rentabilité varient fortement en fonction de la localisation du bien. Tout comme le choix d’investir dans une ville attractive et réputée, là où les touristes affluent durant la période estivale. Découvrez notre article pour vous aider à choisir où investir sur la Côte d’Opale.

Investissement immobilier : bon à savoir

Opter pour un appartement ou une maison secondaire près de la mer permet d’en profiter quelques mois dans l’année à sa convenance, tout en tirant des revenus grâce à la location saisonnière. Pour mettre son bien en location, il suffit de le déclarer en « meublé de tourisme » auprès de la mairie. L’investissement locatif réalisé dans le cadre de la loi Pinel reste également une option intéressante pour ceux qui désirent se constituer un patrimoine et bénéficier d’une aide financière comme l’abattement fiscal, tout en envisageant au long terme d’habiter dans le logement c’est-à-dire après l’engagement de location, soit au plus tôt six ans après l’acquisition.

Acheter une résidence principale sur la côte : priorité au confort !

Programme immobilier Le Mariana B
Berck Le Mariana B - KIC © Vertex

Décider de tout plaquer pour vivre au grand air, près de la mer ou au vert, c’est un rêve pour beaucoup de Français ! Profiter d’un cadre de vie idyllique, loin de l’agitation urbaine, se reconnecter à la nature et cultiver la douceur de vivre au quotidien, les motivations sont nombreuses. Mais l’achat d’une résidence principale sur la Côte d’Opale nécessite en amont une grande réflexion. En effet, cela implique un changement de vie assez radical. Comme pour tout achat qui se respecte, l’emplacement demeure le critère principal. Il faudra regarder les services à proximité et les écoles, notamment pour le cas des familles. Mais surtout veiller à choisir une résidence dernière génération qui offre des prestations soignées et de qualité. Investir dans le neuf, c’est la garantie d’avoir un logement confortable qui répond aux nouvelles réglementations et normes énergétiques, ainsi que profiter de frais de notaire réduits.

À Berck-sur-Mer, le promoteur KIC propose en avant-première un tout nouveau programme : Le Mariana B. À seulement quelques pas du centre-ville et des commodités, cette résidence est nichée au cœur d’un environnement calme, avec son cœur d’îlot végétalisé. Spacieux, lumineux et ouverts sur l’extérieur, les appartements ont été soignés pour accueillir des propriétaires occupants (célibataires, couples, familles…) souhaitant profiter de la douceur de vivre à l’année. Oui, car chez KIC, le bien-être des résidents est au cœur des préoccupations.

Résidence secondaire : l'arrière pays, un terrain ciblé par les promoteurs

Si les stations balnéaires ont le vent en poupe, la rareté du foncier commence à se faire sentir. Depuis quelques années, les promoteurs jettent leur dévolu sur l’arrière-pays. Ce territoire au charme incontestable, attire de plus en plus les potentiels acquéreurs. Il existe une grande variété de biens neufs, personnalisables et qui plus est, plus abordables qu’en bord de mer. Les amoureux de la nature se laisseront séduire par les plaines, forêts et réserves naturelles qui peuplent le Boulonnais et l’Audomarois. Sauvages, préservés et à faible urbanisation, ces territoires restent des endroits privilégiés pour y acheter sa résidence secondaire. De plus, vous pourrez en profiter en toutes saisons, sans pour autant être incommodé par les touristes.

Focus sur les stations balnéaires de la Côte d’Opale où investir pour une résidence principale ou secondaire.

Investissement locatif : résidence de tourisme, taux d'occupation garanti

Camiers Twin Promotion
Camiers Twin Promotion © Vertex

Apparu dans les années 1980, le concept de la résidence de tourisme s’est développé notamment grâce à des dispositifs d’incitation fiscale. Depuis quelques années, cet investissement locatif rencontre un franc succès. Et pour cause, il représente un excellent placement financier sur le long terme. Quelle différence avec un hôtel ? Gérée par un exploitant unique, la résidence de tourisme est un type d’hébergement qui regroupe plusieurs biens immobiliers et fournit, entre autres, l’accueil, le petit-déjeuner, l’entretien et le nettoyage des logements ainsi que la fourniture de linge. Elle est principalement destinée à la location touristique, les investisseurs ne peuvent occuper les lieux que quelques semaines par an. En revanche, ils sont éligibles au statut LMNP (loueur meublé non professionnel), sous conditions, et profitent d’un rendement annuel compris entre 4 et 6%. Une rentabilité intéressante, qui varie en fonction de la localisation et du type de résidence.

C’est aussi l’assurance d’avoir des loyers réguliers et ainsi obtenir des revenus complémentaires. La location peut se faire au jour, à la semaine ou au mois. L’exploitant de la résidence de tourisme s’occupe entièrement de la gestion locative. Cela signifie que l’investisseur est épargné des contraintes administratives et des éventuels litiges. Sur la Côte d’Opale, Twin Promotion propose plusieurs résidences de tourisme situées dans des zones touristiques à fort potentiel et – la plupart du temps – à couper le souffle. Le nec plus ultra ? Les prestations offertes par l’exploitant : piscine extérieure, terrain de sport, espace de jeux pour enfants, centre de remise en forme… De quoi séduire les vacanciers en quête d’un séjour en toute indépendance dans un cadre à la fois convivial et intime. Côté investisseurs, simplicité, rentabilité et sécurité résument assez bien les avantages.

Résidence sénior de service : un logement à la rentabilité assurée

La population française est de plus en plus vieillissante. Selon l’Insee, un Français sur trois aura plus de 60 ans d’ici 2050. Vivre mieux, plus longtemps, tout en conservant son autonomie, sa sécurité et son indépendance, c’est le souhait de la plupart des personnes âgées. Loger les seniors devient en ce sens un véritable enjeu de société. Les promoteurs l’ont bien compris et se saisissent de cette opportunité pour développer des résidences spécialement adaptées aux nouvelles attentes des seniors qui, d’une part, redoutent la solitude, et d’autre part, souhaitent éviter la case Ehpad.

C’est le cas de Cogedim Club – marque du groupe Altarea Cogedim – qui propose des appartements neufs au Touquet, place Quentovic. À destination des seniors autonomes, la résidence Perle d’Opale prend place au cœur d’un environnement arboré, proche des commerces et du bord de mer. Services de conciergerie, animations et activités quotidiennes, animaux de compagnie, espaces communs conviviaux… Du studio au trois pièces, tout ici est pensé pour garantir un confort optimal aux résidents. Investir dans une résidence senior constitue une alternative intéressante pour ceux qui désirent réduire leurs impôts grâce aux dispositions de défiscalisation, comme celui du régime LMNP ou du Pinel. Un placement d’avenir donc ? À condition de privilégier un emplacement stratégique à l’instar de cette chère station renommée.

Vous aimerez aussi...

RE2020, certifications et labels des bâtiments durables

L’architecture frugale, le point de vue de Florine Wallyn et Marie Blanckaert

Décarbonation des bâtiments : le défi des promoteurs

Toutes nos rubriques

Abonnez-vous
pour pouvoir accéder
à la fiche technique téléchargeable !

Et recevez en exclusivité l’accès aux dernières tendances,
à nos livres blancs et à beaucoup d’autres surprises…

Abonnement - article - DIY

Abonnez-vous
pour recevoir de nombreux avantages

Recevez en exclusivité l’accès aux dernières tendances,
à nos livres blancs et à beaucoup d’autres surprises…

Newsletter