Merci pour la visite
Featured Video Play Icon

Stéphanie est avocate à Paris lorsque son mari est muté à Lille. Les voilà alors en recherche d’une maison pour s’installer avec leur fille. C’est au cœur de Lille (quartier République) qu’elle trouve la maison de ses rêves : une Bourgeoise déjà rénovée. Il n’y a plus qu’à se consacrer : « à la partie la plus sympa : la déco ! ».
Adeptes des intérieurs black & white s’abstenir : les couleurs font légion chez Stéphanie !


Par Laetitia Roitberg, photos : Clémentine Cailletteau


Lorsqu’ils quittent Paris pour vivre à Lille, Stéphanie et son mari ont d’abord préféré louer avant d’acquérir leur future maison. « Je souhaitais une maison typique de la région », entame notre hôte. C’est une maison Bourgeoise déjà rénovée, du centre-ville de Lille, qui a séduit la petite famille.

La couleur règne en maitre

Chez Stéphanie, la Couleur –avec un grand C- a toute sa place. Trois teintes prédominent sur les quatre niveaux de la maison datant de 1900 : un rose Terracotta, un ocre chic et un vert nature. 

Dans le premier salon, le vieux rose –légèrement saumoné- permet de réchauffer la pièce assez froide avec ses moulures, sa grande hauteur sous plafond et sa cheminée d’époque. « Cette teinte,  dictée par le carrelage de l’entrée et un canapé que j’avais déjà, permet de souligner tous les détails architecturaux de la pièce », explique Stéphanie qui a arrêté son métier d’avocate pour devenir décoratrice. Elle a cherché à retrouver une décoration de l’époque Bourgeoise : « A cette période, on aimait les couleurs assez soutenues, les associations de motifs et l’accumulation d’accessoires comme les vases et les coussins », détaille la propriétaire. De même, dans le couloir de l’entrée, Stéphanie s’est inspirée des tentures murales de l’époque en encadrant un papier peint psychédélique trouvé chez Bensimon. Celui-ci permet de mettre en valeur le long couloir étroit, tout en lui apportant de la personnalité. 

Le conseil de Stéphanie : 

Dès lors qu’il y a une couleur en commun dans deux tissus, on peut les marier, même si les motifs et le styles sont très différents.

Dans le second salon de réception, Stéphanie a choisi une teinte ocre prédominante. Partout, chez elle, on retrouve des coussins aux motifs et aux formes variés. « Il ne faut pas avoir peur de mixer les styles et les motifs dans la déco, dès lors qu’il y a une couleur commune », préconise Stéphanie. Elle a en effet tenté des associations assez improbables qui marchent, il faut bien l’admettre ! Comme positionner en face à face ce fauteuil à la structure en bois sculpté et au tissu zébré, trouvé à la braderie de Lille, et celui-ci aux motifs floraux très pop signé Missioni Home (pour Kartell). Il fallait oser : Stéphanie l’a fait !

Esprit Bistrot

La salle à manger se situe au plus proche de la cuisine pour des raisons de praticité. Elle est baignée de lumière grâce à la grande verrière au plafond. Ici : esprit bistrot avec deux banquettes rétro chinées sur Selency et deux tables de café en marbre.

Vert nature

Pour faire entrer la nature le plus possible dans sa maison, Stéphanie a peint en vert tous les murs qui se trouvent côté jardin. Ce même vert que l’on retrouve dans la cuisine et la salle de bains. « Pour reprendre l’idée des bambous que nous avons à l’extérieur, j’ai préféré positionner mon carrelage mural à la verticale plutôt qu’à l’horizontal », raconte notre décoratrice. « On a l’impression de végétation, et c’est plus original car ça crée du rythme, comme les arbres dans la nature ! ».

Dans sa chambre, autre ambiance : on part en voyage avec un côté nomade dans un style beaucoup plus simple et des tons neutres. 

Vous aimerez aussi :