Chez Antoine, d’art et de design

Tout a commencé vers l’age de 16 ans, Alain-Edouard Antoine cherchait
à décorer lui-même ses murs, il retournait alors ses posters de Coca-Cola pour laisser parler sa créativité… Aujourd’hui, Antoine a quitté son poste salarié de styliste en centrale d’achat pour se consacrer à sa passion de toujours : la peinture. Cet artiste mixte nous invite dans son appartement, un écrin de choix pour découvrir ses œuvres. Par Laetitia ROITBERG

Itinéraire d’un peintre né

reportage-antoine

Reportage Antoine

Déjà enfant, Alain-Edouard Antoine dit «Antoine» aimait peindre pour décorer sa chambre ; jusqu’à ce qu’il se retrouve un jour avec plus d’une centaine d’oeuvres ! L’idée lui est alors venue de les vendre lors d’une foire d’art contemporain à Strasbourg. «Et, vous savez quoi ? J’ai tout vendu ! », se réjouit Antoine. «Ca m’a conforté dans l’idée de poursuivre». Il y a quelques mois, il a décidé de plaquer sa carrière dans une boite de prêt-à-porter pour assouvir pleinement sa passion. Au départ, notre artiste s’inspirait des peintures d’Expressionnisme abstrait d’après-guerre. «Mes peintures étaient toutes en noir et blanc avec en guise de signature des chassis en bois assez épais», détaille notre artiste. Mais Antoine ne se fige pas dans un style, il se nourrit de ses voyages, ses recherches dans les livres d’art pour faire évoluer son art. Depuis peu, comme un hommage à Kino, il peint sur du papier froissé. «Je suis pas mal influencé par les années 80, dans ma peinture, comme en décoration d’ailleurs», les deux étant extrêmement liés pour le peintre.

Design classique et chine

reportage-antoine

Reportage Antoine

Antoine a trouvé l’appartement idéal dans le quartier de Wazemmes à Lille. Visite guidée des 160 m2 répartis sur trois étages d’une maison datant de 1890.
Au premier niveau, Antoine et son ami Axel ont installé leur cuisine ouverte sur le salon. La décoration mèle des pièces de design classique : une chaise longue signée Le Corbusier, une table Knoll, des chaises d’Henri Bertoïa, à des meubles et objets chinés.

«On adore se balader aux Puces de Saint-Ouen, mais aussi au Village des Antiquaires à Saint-André», nous explique-t-il. «Ce que j’aime c’est créer du lien entre les objets. Ca ne va pas forcément ensemble mais j’arrive toujours à les faire se répondre ». Antoine est fan des céramiques de Juliette Derel qu’il dispose un peu partout au grés des trois niveaux de l’appartement.

Chambre et salon cozy

reportage-antoine

Reportage Antoine

Au deuxième étage, l’ambiance est plus feutrée. Dans la chambre du couple,
on trouve un grand tapis couleur safran et une tête de lit réalisée par Antoine :
«J’ai tendu du tissu plissé sur un chassis pour nous créer une tête de lit originale», s’amuse-t-il. La salle de bains attenante est, elle aussi, originale, avec ses murs noirs et son plafond en bois. Sur le même niveau se trouve également un espace télé cosy. «On se languit dans les vieux fauteuils Togo de Ligne Roset», raconte Antoine. Le fil rouge de cette décoration ce sont les toiles d’Antoine que l’on retrouve partout dans l’appartement.

Publié le 23/02/2018 par Agathe Gadenne
S'inscrire à notre newsletter
OK