Changer de maison sans changer d’adresse !

La cause première des déménagements est le besoin d’une pièce supplémentaire ou l’envie de vivre dans un espace plus contemporain. Et si l’extension était la solution idéale pour changer d’air sans changer d’adresse ? Non seulement vous gagnez des mètres carrés, mais en plus vous participez pleinement à la conception de votre nouveau lieu de vie et à la valorisation de votre patrimoine. Une piste que nous vous invitons à envisager…

Place à la lumière !

velux

Velux

Immenses baies vitrées, puits de lumière, menuiseries à double hauteur : les techniques contemporaines permettent de capter la lumière et de la diffuser dans les nouveaux espaces créés grâce à l’extension.
Et si l’orientation de la maison n’est pas favorable, il y a toujours des moyens d’aller chercher cette précieuse lumière : on peut créer une baie vitrée légèrement en biais, casser un mur de la maison pour apporter davantage de fluidité et ainsi avoir une impression de clarté, tourner l’extension vers le jardin ou le patio pour profiter d’une source lumineuse naturelle.

Des lignes contemporaines à l’horizon

Parce que le contemporain et l’ancien aiment cohabiter et créer des dialogues insolites, la pire erreur en matière d’extension serait de vouloir créer une réplique du style de son habitation. L’extension doit être vue comme un moyen d’aller de l’avant, d’envisager le futur… Il faut dynamiser et ‘‘lifter’’ son nouvel espace. Chaque lieu deviendra unique grâce à une extension moderne qui crée une rupture avec le bâti.

Des jeux de matériaux innovants

Accoya-elodie-rothan

Accoya® ©Elodie Rothan

L’extension doit certes créer une rupture esthétique avec la maison existante, mais certaines harmonies sont à respecter pour que l’ensemble de l’habitat ait une cohésion. Ainsi, l’environnement est aussi à prendre en compte : la maison citadine doit composer avec son voisinage et une histoire architecturale, la maison plus isolée et à la campagne a moins de contraintes et peut se permettre plus d’audace. Le bois avec ses qualités esthétiques, écologiques et son faible coût a toujours autant la cote. Outre ses qualités isolantes, il permet de donner un petit air de chalet ou maison de vacances à son habitat. Une extension en briques est garante d’une grande inertie thermique. Ce matériau solide et rassurant se marie avec l’acier pour un style industriel. Le zinc lui, permet de créer des lignes ultra contemporaines. Le verre enfin, symbole de lumière et de modernité est le matériau le plus emblématique pour agrandir sa maison mais aussi lui offrir un flot de lumière bienfaisant.

Une maison écolo

habitat

Habitat

Réaliser des travaux d’agrandissement est l’occasion de faire des économies et de passer à la maison écologique : en utilisant des énergies renouvelables comme le soleil, en installant une pompe à chaleur, un chauffage à bois performant, un puits de lumière… Ou encore, en repensant également l’isolation et en optant peut-être pour une extension passive. Matériau écolo par excellence, le bois a une capacité naturelle d’isolation thermique. Il diminue les échanges de froid et de chaud entre l’intérieur et l’extérieur de la maison. Cela permet de limiter la consommation de chauffage et de respecter l’environnement.

Une extension éco-responsable

Le point de départ était la volonté d’agrandir cette habitation datant du XXe siècle à Vigneux-de-Bretagne. La maison présente de solides murs en granit typiques de la tradition bretonne. L’architecte Tristan Brisard a choisi de ne pas chercher à tout prix à créer une extension similaire au bâti, il a souhaité créer plutôt une liaison stylistique avec un volume autonome destiné à la zone living. Un choix couronné de succès ! Il a abouti à la création d’une sorte de jardin d’hiver, essentiel et minimaliste, un volume ‘‘cathédrale’’ entièrement conçu suivant les normes de l’éco-construction. L’objectif de durabilité environnementale a été atteint grâce au chauffage à pellets, qui s’est imposé comme une alternative plus écologique et économique que le gazole ou le méthane, et plus pratique que le bois.

Une surélévation comme un écrin

Cette maison a été initialement construite selon le modèle des maisons ouvrières en brique. La surélévation lui permet de s’inscrire dans un registre plus contemporain grâce aux lignes épurées de l’extension. L’aspect humain de l’habitation traditionnelle est preservé grâce à la douceur qui se dégage du nouvel espace à vivre lumineux et spacieux. L’enjeu du projet a été d’harmoniser l’ensemble, en redistribuant toutes les pièces de la maison et en créant une suite parentale. Les matériaux soulignent l’évolution de l’existant vers la nouvelle extension : toute la façade a été reprise avec un enduit gris clair, les parties neuves sont habillées quant à elles d’un bardage en mélèze très serré qui tranche avec les menuiseries en acier laqué noir. Les lamelles de bois permettent de créer un jeu de transparences à la nuit tombée. Ce jeu d’ombres et de lumières se retrouve également à l’intérieur de la maison, et il n’est pas s’en rappeler aux habitants leurs nombreux voyages en Asie.

 

Vous aimerez lire aussi :

> Du mobilier pour bien ranger

 

Publié le 24/01/2018 par Agathe Gadenne
S'inscrire à notre newsletter
OK