A chacun son petit nid

On le sait. Les reportages et les sondages se suivent et se ressemblent. Devenir propriétaire est l’une des préoccupations majeures des Français. Vivre chez soi dans un logement qui nous correspond, préparer sa retraite, transmettre un peu de patrimoine aux enfants… Toutes les raisons sont bonnes pour devenir propriétaire.

Selon une récente étude publiée par la banque HSBC, 60 % de ceux qui ne le sont pas encore, espèrent d’ailleurs le devenir dans les 5 ans à venir… Oui, mais où s’établir ? Où poser durablement nos valises ? Là est la question !

La côte d’Opale, la Flandre et l’Audomarois offrent bien sûr de nombreuses possibilités mais aussi de très grandes disparités. Que vous optiez pour la ville, la campagne, le bord de mer ou encore la proximité des grandes axes, le prix au mètre carré peut varier du simple au double. Demeures de caractère, villas d’architecte, maisons flamandes et même de pêcheurs sur la côte… Nos contrées se caractérisent avant tout par une grande diversité de biens. A chaque profil sa maison ou son appartement !

Avant de vous lancer tête baissée dans l’acquisition d’un logement, un petit conseil : faites-vous accompagner. Qu’il s’agisse d’une résidence principale ou secondaire, l’achat d’une maison reste un projet de vie… Et l’immobilier un métier !

Les lignes qui vont suivre vous livreront quelques bons plans pour réussir votre projet. Grâce à nos experts, vous découvrirez également quelques écueils à éviter pour faire de votre future maison, un petit nid où il fait bon vivre.

 

Réussir son achat

Que l’on achète plus grand, plus petit, pour la première fois ou pour ses vieux jours. Que l’on fasse construire ou que l’on se lance dans une rénovation complète, nous avons tous le même point commun : l’angoisse ! Bien sûr que l’aventure d’un nouveau projet immo a quelque chose de très excitant (pour peu qu’il ne soit pas subi bien sûr) mais c’est aussi terriblement angoissant… Ai-je acheté au prix juste ? Vais-je me plaire dans cette nouvelle maison ? Mes enfants vont-ils trouver leurs repères ? Les travaux ne me réservent-ils pas de trop mauvaises surprises ? Les artisans seront-ils à la hauteur ? Etcetera, etcetera. Pour appréhender au mieux votre nouveau projet, voici quelques conseils…

1 – DÉFINISSEZ VOTRE BUDGET

Qu’il s’agissent d’une résidence principale, secondaire ou d’un investissement locatif, la première chose à faire avant de vous lancer dans un achat immobilier est de dé nir votre capacité d’acquisition, autrement dit votre budget.. En premier lieu, il s’agit de calculer la somme de votre apport personnel. Cela peut provenir de votre épargne, d’un héritage, d’un don ou encore de la revente d’un

bien. En second lieu, il s’agit de calculer votre capacité d’emprunt. Pour estimer le montant que vous pourrez emprunter auprès de votre banque, il faut évaluer la somme que vous serez en mesure de rembourser chaque mois. Idéalement, cette somme devra être équivalente à 30% de vos revenus nets mensuels pour ne pas impacter les dépenses courantes. N’oubliez pas d’intégrer vos nouvelles charges de propriétaire (copropriété, taxes foncières) ainsi que les différents frais associés (notaire, agence, garantie bancaire…). Dernière étape, pensez à intégrer le niveau des taux d’intérêt et leurs variations.

2 – DÉTERMINEZ VOS BESOINS

Si vous décidez d’acquérir un logement en résidence principale, il faut au préalable dé nir vos besoins en termes de surface en fonction du lieu et de votre budget. Appartement ou maison ? Avec balcon, terrasse, jardin, parking ou garage ? Une fois que vous avez déterminé votre type de bien et le volume dont vous avez besoin pour votre nouvelle vie, vous pouvez commencer vos recherches. Les visites virtuelles constituent un bon moyen pour découvrir plusieurs biens sans avoir à vous déplacer. Attention à ne pas vous précipiter. L’acquisition d’un logement requiert beaucoup de patience. Prenez suf samment de temps pour étudier votre projet avant de signer un compromis de vente. Il serait dommage de regretter un achat qui vous engage sur de nombreuses années.

 

3 – CHOISISSEZ LE BON EMPLACEMENT

L’emplacement est le critère numéro un pour dé nir un bon achat immobilier. Vous devez être exigeant sur la situation géographique de celui-ci (proximité de votre travail, des commerces, des crèches, des écoles ou encore des transports en commun). N’hésitez pas à vous renseigner notamment sur les taux d’imposition en vigueur ainsi qu’auprès des anciens propriétaires pour avoir une
idée du montant de la taxe d’habitation et de la taxe foncière. Autre précaution à prendre en compte : les nuisances sonores. Pour cela, une visite de jour et de nuit vous permettra d’éviter de mauvaises surprises une fois le bien acheté. Vous pouvez également glaner des informations auprès du voisinage, du syndic ou de l’agent immobilier chargé de la vente.

4 – PROFITEZ DE FINANCEMENT ADAPTÉS

Il existe aujourd’hui plusieurs dispositifs reconnus par les banques pour vous aider financièrement à concrétiser votre projet. Le Prêt à taux zéro (PTZ), qui vient d’être reconduit pour quatre ans dans les zones tendues (A, A bis, B1), représente un avantage financier pour votre achat puisqu’il peut couvrir jusqu’à 40% du coût total de l’opération selon la nature et la localisation du bien. À noter que pour en bénéficier, vous devez être primo- accédant ou ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux années qui précèdent la demande.

Ludivine Fasseu
Publié le 03/04/2018 par Ludivine Fasseu
Ludivine, c'est la baroudeuse de l'équipe. Celle qui prend son sac à dos et qui va explorer les grands espaces de la côte d'Opale ! De ses périples, elle nous ramène des bonnes adresses pour séjourner avec toujours ce petit clin d'oeil déco qui nous plaît, des bons plans pour s'évader et ses coups de coeur sorties, boutiques et créateurs !
S'inscrire à notre newsletter
OK