Vivre à l’intérieur comme à l’extérieur !

En 2005, Béatrice a racheté la maison où elle avait passé son enfance. Afin de remettre au goût du jour cette construction des années 70, de lourds travaux ont été nécessaires. Revue de détails six ans plus tard…

Maison 01Photos : Sébastien Hamelin – Maison 01

Une maison ouverte sur le jardin

Pour réaliser l’extension, Béatrice fait appel à Emmanuel Bourelet architecte à Villeneuve d’Ascq. Le plus difficile ? Réussir à intégrer le nouvel espace sans dénaturer le style de l’habitation. « À l’époque je n’étais pas du tout fan du contemporain et j’avais peur que cela fasse pièce rapportée » se souvient la jeune femme. « J’avais envie d’une large pièce à vivre. Nous sommes de bons vivants et aimons inviter nos amis. Il nous fallait de la place pour organiser des dîners chaleureux ».

Afin de répondre au souhait des propriétaires de la maison, Emmanuel Bourelet imagine une extension complètement ouverte sur le jardin. De grandes baies vitrées apportent de la lumière et jouent sur l’aspect extérieur/intérieur. Si Béatrice craignait que l’extension dénature son habitation, elle avait également peur que la nouvelle construction manque de chaleur. Pour pallier cette éventualité, le couple a choisi de poser un parquet en chêne au sol. « Le bois apporte tout de suite un aspect chaleureux et convivial. Nous avons aussi transformé la cheminée. Désormais, un insert ouvert sur le côté nous permet de profiter du feu de bois quand on mange. C’est un détail, mais ça change tout ! ».

Maison 04Photos : Sébastien Hamelin – Maison 04Maison 05Photos : Sébastien Hamelin – Maison 05Maison 06Photos : Sébastien Hamelin – Maison 06

Cuisine pour bons vivants

La cuisine signée Arrital Cucine est à l’image de la famille : ouverte et conviviale. « Nous avions envie d’un large espace de travail. Il fallait que notre cuisine soit à la fois pratique et esthétique. Notre choix s’est porté rapidement sur le mobilier Arrital Cucine avec ses façades beige et inox. De nombreux placards et des tiroirs profonds nous permettent de ranger vaisselle et appareils ménagers. Tout est camouflé ! ».

L’architecte a également eu la bonne idée de créer un puit de lumière afin d’apporter de la luminosité à l’espace. « A l’origine, nous avions prévu de séparer la cuisine du reste de la pièce à vivre par de larges vitres, façon atelier d’artiste » se souvient Béatrice. « Finalement, l’idée a été abandonnée et nous sommes très contents de ne pas avoir cloisonné l’espace. Cela rend la pièce encore plus conviviale. Quand on invite nos amis, ils sont tous autour du plan de travail à prendre un verre tandis qu’on finit de mitonner de bons petits plats ! ». Sur le sol de la cuisine, le couple a opté pour de larges dalles de carrelage en grès cérame, plus faciles d’entretien que le parquet.

Quant aux murs, après avoir été peints dans un rouge profond, ils sont aujourd’hui de couleur noire. « Ce n’était pas facile de trouver une couleur qui s’harmonise avec le mobilier beige et inox. Le noir nous a paru une bonne alternative… ». Au final, le jeu des lignes et du noir apporte un aspect graphique et contemporain à la maison. Une rénovation tout en équilibre et en finesse… 

Maison 07Photos : Sébastien Hamelin – Maison 07Maison 08Photos : Sébastien Hamelin – Maison 08Maison 09Photos : Sébastien Hamelin – Maison 09

Publié le 12/10/2012 par Sophie Hélouard
S'inscrire à notre newsletter
OK
MaisonDeco3_300x250