Une maison entièrement écologique !

Il était une fois une maison intelligente & invisible… C’est l’histoire de la première maison entièrement écologique de la ville… Par Nahalie Mora

l'éco-constructionPhotos : – l’éco-construction

Démolir ? Non ! Déconstruire !

Thierry Petitberghien nourrissait un souhait profond : réaliser une maison éco-construite exclusivement à partir de matériaux sains et performants. Quatre ans de recherches et de réflexion plus tard, il se lance dans l’aventure. Tout commence avec l’acquisition d’un ancien bâtiment industriel de 250 m². Démolir pour reconstruire ? Pas question. « On a privilégié la déconstruction. Cela permet de récupérer des matériaux encore utilisables et d’optimiser le recyclage. » Il n’y a plus qu’à trier ! Bois, câbles électriques, certaines portes et tuiles d’un côté, pour être réutilisés. Éléments métalliques, verre, béton et zinc de l’autre pour être recyclés dans les filières de traitement des déchets.

maison écologiquePhotos : – maison écologiquemaison écologiquePhotos : – maison écologique

Jeu de constrution

La maison est une construction simple avec une ossature bois. « C’est le matériau idéal de l’auto-construction » commente Thierry. Facile à manier et à travailler, aucun délai de séchage entre les étapes de construction, rattrapage simple des erreurs… De plus, il offre une isolation thermique performante et garantit un air sec et sain. La maison bioclimatique orientée sud/sud-ouest bénéficie d’une exposition solaire maximale et emmagasine la chaleur grâce aux larges baies vitrées. Petite astuce pour maintenir une température idéale : « D’un côté de la pièce, le mur est constitué de briques Monomur qui conservent la chaleur. De l’autre, l’association des ballots de paille compactée utilisés pour l’isolation et de l’enduit terre/sable/chaux permet de réguler l’humidité » explique Thierry. Grâce à cette alliance de matériaux isolants et transpirants, la ventilation se révèle même inutile dans la salle de bains. D’ailleurs, cette pièce chaleureuse, toute en bois et de couleur vert anis, est elle aussi un bel exemple d’éco-construction. Elle se compose uniquement de bois européen et sa peinture est faite maison avec une base de chaux et de pigments naturels. « Les matériaux choisis sont plus chers mais plus pérennes. Et on peut les poser soi-même sans gants ni masque » ajoute le propriétaire.

maison écologiquePhotos : – maison écologiquemaison écologiquePhotos : – maison écologique

Curiosités…

Juste à côté de la salle d’eau, un endroit attire la curiosité. Entièrement indépendante, uniquement reliée au reste par des joints, cette partie décaissée en carrelage a été spécialement conçue pour… le lave-linge ! « Contrairement aux idées reçues, le pire ennemi du bois n’est pas le feu mais bel et bien l’eau » précise Thierry. « Les enduits de chaux, de sable et de terre se vitrifieraient en cas d’incendie. La paille très compactée se consumerait sans flamber. Alors que l’eau infiltre le bois et là, bonjour les dégâts… »

maison écologiquePhotos : – maison écologiquemaison écologiquePhotos : – maison écologique

Intégration réussie

Autre particularité, la toiture supporte une terrasse végétalisée. Elle agrémente le paysage urbain et alimente un système de récupération d’eau de pluie pour les toilettes grâce à un système de filtrage simple. Résultat, la maison se fond dans l’environnement et le respecte, tout en réduisant les charges et en améliorant la qualité de l’air intérieur. Finalement, c’est un peu merveilleux tout ça, non ? « C’est simplement une question de bon sens. Ce sont des techniques traditionnelles, vieilles parfois de plus de 2000 ans. » La porte se referme. Ils habitèrent ici et vécurent heureux…

maison écologiquePhotos : – maison écologiquemaison écologiquePhotos : – maison écologique

Publié le 29/10/2012 par La rédaction
S'inscrire à notre newsletter
OK