Une demeure nichée entre terre et mer

Cette maison construite sur plan par le couple il y a trois ans, sort tout droit de l’imagination de ces deux passionnés de décoration. Un véritable mélange de modernité et d’authenticité qui fait de cette propriété de 200 m² un halo de lumière et de douceur.

Demeure HardelotPhotos : Sébastien Hamelin – Demeure Hardelot

Charme et personnalité

Située dans une rue paisible d’Hardelot, cette demeure est cachée des regards indiscrets. Un endroit de rêve bâti sur un terrain vallonné, entouré d’un jardin élaboré par un paysagiste de la région.

Cette maison moderne baigne dans la lumière grâce à ses nombreuses baies vitrées, donnant chacune sur un petit coin de terrasse. Celles- ci entourent la maison de son bois exotique, l’ipé. Installées par des artisans locaux, les terrasses permettent aux propriétaires de profiter du soleil à toute heure de la journée.

L’espace salon, avec ses 45m² est inondé de lumière grâce aux deux baies vitrées. La table basse et l’immense tableau posé au-dessus de la cheminée proviennent tous deux de chez Flamant, véritable marque coup de coeur du couple.

Une immense armoire hollandaise attire tous les regards lorsqu’on quitte le coin salon pour se diriger vers la salle à manger. Véritable pièce maîtresse de la maison, cette armoire -également signée Flamant- adoucit merveilleusement l’aspect moderne de la pièce en y apportant du charme.

Demeure HardelotPhotos : Sébastien Hamelin – Demeure Hardelot

Un univers serein

La fierté de la maîtresse de maison se trouve dans l’espace salle à manger:

« Les sièges bridges sont d’époque. J’ai seulement changé le tissu qui a été confectionné par un artisan de la région. Cela leur offre une deuxième vie » explique-t-elle. « Le pied de la table a été dessiné et confectionné surmesure par un ferronnier et le plateau par un menuisier du sud de la France. »

Pas de chauffages inesthétiques dans les pièces, le couple a installé un parquet en chêne contrecollé avec chauffage par aérothermie. Il était donc impossible de poser du bois massif, mais cette technique est écologique, économique et elle diffuse efficacement la chaleur dans toute la maison.

Demeure HardelotPhotos : Sébastien Hamelin – Demeure HardelotDemeure HardelotPhotos : Sébastien Hamelin – Demeure Hardelot

Cap sur l’étage

Chaque chambre –trois au total– est décorée dans un ton bien précis. La chambre d’amis arbore une déco aux couleurs scandinaves, celle du petit-fils dévoile un style marin classique tandis que la chambre de leur fille se pare d’un blanc cassé, associé au pourpre. La salle de bain, elle, se veut spacieuse.

« Lorsque nous avons réalisé les plans de la maison, l’idée était de privilégier des espaces larges pour pouvoir circuler librement », confie la propriétaire.

Demeure HardelotPhotos : Sébastien Hamelin – Demeure Hardelot

Mise en avant de l’ artisanat local

L’esprit cottage apporte un air de romantisme et de fraîcheur dans cette maison.

« Tout le mobilier et la décoration proviennent de la boutique Une Maison Autrement à Hardelot. C’est la gérante et décoratrice d’intérieur Zabou Bouant qui a tout réalisé, aidée par des artisans de la région. »

Les propriétaires mettent un point d’honneur à ce que l’aménagement de leur maison soit garanti par des firmes locales. Tous les éléments de la cuisine viennent de Boulogne-sur-Mer tandis qu’au sol, on trouve du carrelage originaire de Marck, non loin de Calais.

Demeure HardelotPhotos : Sébastien Hamelin – Demeure Hardelot

Côté mer

A l’arrière de la maison, on distingue une clôture en pique de bois contre laquelle viennent s’amasser des herbes folles, comme sur une plage déserte... Non loin de là, quelques fleurs qui rappellent les bords de mer sont dispersées dans le jardin.

« J’ai vraiment voulu créer un esprit de maison bord de mer, de l’intérieur jusqu’à l’extérieur » conclut la propriétaire. On entendrait presque les vagues au loin…

Vous aimerez lire aussi : 
>> Visite d’une maison perchée sur la mer
>> Visite d’une propriété construite sur une dune de sable
Publié le 30/07/2014 par Camille Dumur
S'inscrire à notre newsletter
OK