Une cuisine dans la véranda

Aujourd’hui, la véranda ne se satisfait plus d’un jardin d’hiver ou de quelques fauteuils. On peut profiter de l’espace supplémentaire qu’elle offre pour y aménager… sa cuisine. Si l’idée de manger juste sous le ciel attire, il faut cependant penser à de nombreux détails et suivre quelques règles avant de se lancer.

AnetPhotos : Vie et Véranda – Anet

Contraintes et impératifs d’une véranda-cuisine

Si cuisiner dans un cadre aussi agréable fait rêver, il ne faut pas oublier toutes les contraintes qui vont de paire. Vous devrez obligatoirement faire installer en plus de votre véranda d’au moins 20m2:

        –   Une arrivée d’eau chaude et d’eau froide

        –   Une évacuation des eaux usées

        –   Des sources d’alimentation électrique

        –   Un système d’évacuation des odeurs et des vapeurs (hotte aspirante avec dispositif efficace de ventilation)

        –   Une très bonne isolation thermique pour éviter de devoir supporter 50° en été : un double voire triple vitrage. Certains type de verre sont spécialement conçus pour fournir une isolation maximale.

        –   Munir votre véranda d’un toit en tuiles, en plaques opaques ou en polycarbonate peut résoudre votre problème d’isolation thermique. Bien sûr, le type de toiture devra s’adapter à l’ossature de votre véranda. Concernant le visuel de véranda ci dessus, de Vie et Véranda, il s’agit d’une couverture en tuile mécanique et finition médium blanc.

Toute cette installation nécessite d’avoir réfléchi au préalable à l’emplacement de vos appareils électroménagers.

Astuce : Ajouter un pan de mur permet de faciliter l’agencement de la cuisine sans pour autant casser le charme de la véranda.

Au delà de 20m2, vous aurez besoin d’un permis de construire. En dessous, une déclaration de travaux devra tout de même être déposée dans votre mairie.

Eleganz (véranda cuisine bois)Photos : Véranda rideau – Eleganz (véranda cuisine bois)

Configuration de la véranda

Pour savoir quelles matières (bois, aluminium, PVC…) choisir, reportez vous à la seconde moitié cet article

Il existe deux configurations distinctes principales pour une véranda-cuisine:

        –   La première revient à aménager dans la véranda une cuisine séparée du reste de la maison par un mur ou une baie vitrée. Votre cuisine deviendra donc une pièce indépendante et, de fait, plus adaptée à accueillir une cuisine extérieure.

        –   La deuxième revient à abattre ce mur de séparation. La cuisine qui se trouve dans la véranda devient alors une extension directe de la pièce de la maison. On garde toute la luminosité de la véranda et la cuisine est beaucoup plus facile à chauffer et à organiser. Exemple : la véranda Eleganz de véranda rideau ci dessus.

Rénoval VérandaPhotos : Rénoval Véranda – Rénoval Véranda

Les différents modèles de cuisines

Il n’existe pas (encore) de modèles de cuisine spécifiquement créés pour s’adapter à une véranda, c’est d’ailleurs pourquoi il est plus conseillé de construire sa véranda pour sa cuisine, et non pas l’inverse. Il ne faut pas oublier que vous ne pourrez rien accrocher aux murs: le modèle d’une cuisine en îlot est, de fait, souvent privilégié.

Vous devrez éviter au maximum les meubles à partie haute et plutôt vous décider pour une cuisine avec un aménagement en partie basse et un électroménager en sous-plan. L’idéal pour votre véranda-cuisine serait de posséder une arrière cuisine pour pouvoir tout y stocker.

Villa véranda cuisinePhotos : Villa véranda – Villa véranda cuisine

Cuisines d’extérieur

Bien sûr, votre cuisine-véranda peut aussi devenir exclusivement une cuisine d’extérieur. Vous n’y mangerez que durant les beaux jours et pourrez y faire installer un barbecue fixe doté d’un conduit de cheminée pour évacuer les fumées. Sinon, privilégiez un barbecue électrique ou à gaz, tout en veillant bien à l’installation pour ne pas qu’il y ait d’accident.

Tout sur la cuisine d’extérieur!

Les prix d’une véranda-cuisine

Les prix d’une cuisine sous véranda débutent aux alentours de 15.000€ mais peuvent atteindre 60.000, 70.000€ et plus encore. Tout dépend des matériaux choisis : aluminium, PVC, bois, acier… Sans compter qu’il faut y ajouter les frais de travaux de maçonnerie, d’installation de la véranda et de la cuisine en elle-même.

 

Cet article vous a satisfait? Partagez le!

Retrouvez ici tous nos articles sur les extensions!

Villa véranda cuisinePhotos : Villa véranda – Villa véranda cuisine

Publié le 14/04/2014 par Claire Krust
Tags :
S'inscrire à notre newsletter
OK