Un petit écrin de verdure

Il faut s’enfoncer dans la campagne et emprunter des chemins étroits
pour accéder à La Valandière, une charmante maison d’hôtes installée
dans une ancienne ferme au carré pour laquelle Martine Catry a eu
un véritable coup de cœur . . .

La ValandièrePhotos : Sébastien Hamelin – La Valandière

Un projet de vie

« Mon fils avait 3 ans quand nous sommes arrivés à La Valandière. Quand sa maîtresse d’école l’interrogeait sur le métier de sa maman, il répondait qu’on avait une « maison d’autres » parce qu’il était habitué à croiser des « autres » personnes tous les jours ! » se souvient Martine Catry.

Aujourd’hui, le benjamin de la famille a bien grandi mais il continue avec plaisir de jouer les guides pour les hôtes de passage et à exercer son anglais quand il le faut. 

C’est en 2005 que Martine Catry a le coup de foudre pour une ancienne ferme au carré située à Bousbecque, à quelques minutes de la frontière belge.

« Cette ancienne ferme au carré se prêtait pile au projet et nous avons tout de suite été séduits par le cadre ».

« Au tournant de la quarantaine, on fait un peu le bilan et on essaie de réaliser les projets qui nous tiennent à coeur. Moi, j’avais envie d’ouvrir une maison d’hôtes. Mon mari s’est dit : si on veut durer, il faut que les gens aient leur indépendance et nous aussi. Il avait raison !  » confie la maîtresse des lieux.

Baptistère de marbrePhotos : Sébastien Hamelin – Baptistère de marbre

Une maison d’hôtes atypique

Lorsque les Catry ont racheté l’ancienne ferme au carré, celle-ci avait déjà été transformée en maison d’habitation.

« Un des anciens propriétaires de la demeure, Raymond Descamps, industriel du Nord, était passionné d’art religieux. D’où les vitraux et les différents objets ici et là » explique Martine Catry.

Un baptistère en marbre reconverti en coupe à fleurs trône fièrement au milieu de la cour, une ancienne porte de monastère espagnol sépare l’espace nuit de la salle de bain dans la chambre chocolat et une porte de confessionnal sert à dissimuler le dressing.

Quant à l’ancienne étable transformée en salle de séminaire, elle est dotée d’incroyables vitraux qui lui confèrent un esprit un peu solennel !

La ValandièrePhotos : Sébastien Hamelin – La Valandière

Jardin d’Eden

Entourée de champs et de pâtures, La Valandière dispose d’un magnifique jardin où il fait bon déguster le petit déjeuner –fait maison !– les matins d’été.

D’ailleurs, on y prendrait bien racine dans cet écrin de verdure, doucement bercé par la musique cristalline du bassin d’ornement où nagent carpes koï et poissons rouges. Des transats en bois installés sur la pelouse sont à la disposition des hôtes.

Tout invite au lâcher-prise et à la contemplation : les grands arbres qui bordent la propriété et dont la brise fait onduler le feuillage, la perspective infinie sur la verdure et le soleil qui se reflète dans l’eau transparente du bassin.

La ValandièrePhotos : Sébastien Hamelin – La Valandière

La Roseraie

Elle a des allures de labyrinthe d’Alice au Pays des Merveilles où on aime se perdre dans les parfums enivrants des fleurs. Les jardins offrent un charmant terrain de ballade.

La ValandièrePhotos : Sébastien Hamelin – La Valandière

Esprit cosy

Alors que la suite familiale Chocolat est assez atypique avec sa décoration mixant  influence flamande et style ethnique, la chambre Epura située dans l’ancien pigeonnier est –comme son nom l’indique– beaucoup plus épurée et sobre.

« Elle plaît beaucoup » avoue Martine Catry. Très contemporain, l’espace nuit auquel on accède en grimpant un escalier, se décline dans des tonalités neutres : lin, beige et bois blonds. 

La chambre dispose d’une belle salle de bain privative avec des WC séparés. Deux portes dissimulées dans le mur cachent un espace dressing avec penderie et étagères. 

Pour la troisième et dernière chambre, Martine Catry a choisi une dominante de turquoise. Une couleur qui s’harmonise parfaitement avec le mobilier signé Demeure de Famille à Bondues.

« J’avais envie d’un esprit beaucoup plus cocooning et cosy avec des meubles de style Louis XVI patinés, un mélange de gris et de bleu turquoise pour apporter une petite touche d’originalité ». Une chambre à l’esprit très romantique…

La ValandièrePhotos : Sébastien Hamelin – La Valandière

Une cuisine du terroir

Si Martine Catry a un sens aigu de la décoration, c’est également une pro des fourneaux !

Passionnée de cuisine, celle-ci concocte chaque soir des petits plats aux influences régionales : endives nordiques aux crevettes grises, velouté de chicons à la mimolette vieille, crème de chou-fleur au bacon grillé, nems à la Ch’ti au carré du Vinage, mousse au spéculoos ou encore tarte aux Carambars®. 

Mention spéciale aux confitures (maison forcément !) abricots romarin et fruits de la passion/vanille.

Si cet article vous a plu, vous aimerez lire aussi : 
>> Visite d’une ancienne ferme flamande transformée en hôtel design
 
Publié le 14/07/2014 par Sophie Hélouard
S'inscrire à notre newsletter
OK