Sarah Lespagnol : une créatrice Ysterike…

Ysterike, c’est un univers féminin et fantasque que les fashionistas commencent à bien connaître. Dans les coulisses, oeuvre
une créatrice rigoureuse et hyperactive : Sarah Lespagnol. Portrait d’une femme d’action.

portrait ysterikePhotos : portrait ysterike – portrait ysterike

Qui est la femme Ysterike ?

Ysterike vise une femme de 20 à 35 ans. Son achat est impulsif : elle veut, elle a ! Avec la mode Ysterike, elle trouve le moyen de s’échapper, de s’amuser et d’affirmer sa personnalité. Sa vie est un show. La femme Ysterike est drôle, fantasque, ambitieuse et indépendante. Elle a un charme fou.

Sarah, quel est votre parcours ?

Après mon diplôme de styliste/modéliste, et une expérience au sein du bureau de style de La Redoute, j’ai travaillé plusieurs mois aux côtés de la créatrice Valérie Barkowski en Inde. Ysterike a vu le jour en février 2010. Quatre mois plus tard, je remportais le «Who’s Next Blog Contest».

La robe Miu est votre pièce emblématique.

La robe Miu est une robe de la collection 2011. Elle a rencontré un énorme succès et j’ai très vite été en rupture ! En septembre, une amie m’a suggéré de la rééditer, le temps du mois de décembre. Encore une fois,j’ai pu compter sur mes amis/collaborateurs pour venir à bout de ce projet et réaliser cette édition limitée à 100 exemplaires et déclinée en 5 coloris.

Des projets ?

Nous serons distribués dès l’été prochain aux États-Unis, au Japon, au Liban, au Koweït, etc. Pour la pérennité de la marque, nous avons besoin de trouver des investisseurs prêts à faire partie de notre aventure…

Publié le 11/10/2012 par La rédaction
S'inscrire à notre newsletter
OK