Piscine au sel : l’alternative au chlore

Si le chlore est le traitement de l’eau des piscines le plus courant, il existe d’autres moyens plus naturels et plus méconnus tels que la piscine au sel, un traitement entièrement naturel.

PiscinePhotos : Blue Wood – Piscine

Piscine au sel : une solution naturelle…

Tout le monde, durant les chaleurs de l’été, rêve d’avoir sa propre piscine… la question du traitement de l’eau se pose alors invariablement. Beaucoup préféreront le chlore, mais pour ceux qui sont allergiques à ce traitement chimique il existe d’autres possibilités. La piscine au sel est, aujourd’hui, l’alternative la plus simple et la plus connue. Elle fonctionne aussi bien pour une piscine intérieure que pour une piscine extérieure, comme cette somptueuse piscine en bois de Blue Wood.

Complètement naturel, le traitement de l’eau de la piscine au sel est la fois plus économique et plus écologique que l’utilisation du chlore. Il suffit tout simplement de verser directement dans l’eau environ 4 à 6 grammes de sel par litre. Rassurez vous, l’eau de mer est sept à dix fois plus salée !

Le reste du travail est effectué par une machine appelée électrolyseur ou, parfois, chlorinateur. Elle transforme le sel en chlore naturel puis le chlore naturel en sel grâce à un procédé électrique… un système basé sur le recyclage perpétuel.

Côté installation

Nul besoin de changer toute l’installation de votre piscine : l’électrolyseur se pose dans son local technique, sur le circuit de filtration de l’eau où ses électrodes oxyderont le sel pour le transformer en chlore naturel. Assurez vous toutefois que les accessoires de votre piscine (revêtement, pompe, circuit de filtration d’eau, chauffage de piscine…) soient compatibles en faisant venir un professionnel, cela vous évitera de mauvaises surprises…

Attention, vous devrez intégralement renouveler l’eau de votre piscine si elle est traitée avec du Brome ou du PHBM, incompatibles avec le traitement au sel.

PiscinePhotos : Bradstone – Piscine

Et le sel ?

Des sacs de sel de piscine de 25kg, contenant un stabilisateur permettant d’étendre la présence du chlore dans l’eau, sont disponibles à la vente dans certains magasins de la grande distribution, dans des magasins spécialisés et sur internet. Comptez environ 7 € à 15-20 € pour un sac.

Il semblerait toutefois que le stabilisant contenu dans le sel de piscine puisse être dangereux à trop forte concentration, vous pouvez donc, si vous préférez, simplement utiliser du sel pour adoucisseur. Pour vous donner une idée, une piscine de 75 mètres cube nécessitera 12 sacs de 25 kg de sel pour une teneur de 4 grammes par litre.

Concernant le dosage 4 à 6 grammes de sel par litre suffiront. Répartissez le sur toute la surface de la piscine environ une fois par an puis actionnez le filtrage de l’eau. Il ne faut cependant mettre l’électrolyse en marche qu’une fois tout le sel dissout.

Piscine au sel et entretien

Si aucun produit chimique n’a besoin d’être ajouté à votre piscine il faut veiller à ce que la teneur en sel reste constante. Un taux de sel qui peut être simplement vérifié par un stabilisateur.

L’électrolyseur en lui-même doit également faire l’objet de votre surveillance : ses plaques ont tendance à se corroder et à s’entartrer et doivent être nettoyées avec du vinaigre blanc ou de l’acide chlorhydrique. Il faudra aussi changer sa cellule au bout de quelques années pour en coût entre 200 € et 1 000 € selon le modèle de votre électrolyseur.

Enfin, il est très important de surveiller le taux de pH de l’eau grâce à un régulateur automatique de pH.

PiscinePhotos : www.baignade-ecologique.com – Piscine

Les bienfaits d’une eau salée

La Thalassothérapie l’a bien compris, l’eau de mer possède de nombreuses vertus. Sa soixantaine d’oligo-éléments revitalise le corps, l’iode permet d’éliminer les toxines et les sels minéraux nourrissent l’organisme. Même si la teneur en sel d’une piscine est inférieure à celle de la mer elle en possède toutefois une partie des bienfaits et, contrairement au chlore, ne peut entraîner aucune réaction allergique…

Vous aimerez lire aussi :
>> Spas en intérieur ou en extérieur, tout pour faire votre choix…
>> Piscines hors sol : la piscine idéale sans travaux

Publié le 14/06/2014 par Claire Krust
S'inscrire à notre newsletter
OK