piKs Design, agence de design global

piKs Design, c’est avant tout une agence familiale roubaisienne, gérée par Pierrick Taillard, sa compagne Christine Cordelette et son frère Sylvain. Faciliter le quotidien des consommateurs en rendant les produits plus ergonomiques, plus accessibles, voilà le credo de cette agence de design global. Par Céline Guérin

agence piKs Design Photos : – agence piKs Design

Inspirations multiples

Pierrick : « Je me sens inspiré tout simplement par la vie de tous les jours. » Christine : « Par les comportements, les attitudes des gens. On est un peu des détectives et psychologues du genre humain au quotidien ! » Pierrick : « On observe sans cesse et on note beaucoup d’idées dans nos petits carnets pour améliorer les projets. D’ailleurs je vois que vous êtes obligée de tordre votre bloc-notes pour écrire ! [rires] »

La plus grande fierté

Pierrick : « Un kite-boat, un catamaran tiré par des cerfs-volants ! » Christine : « Les cent ans du Grand Boulevard en 2009, avec jeu de piste signalétique et décoration du tramway… Et notre fierté commune : Cable Light une lampe que nous avons entièrement créée. Elle est longtemps restée au stade de prototype, et finalement depuis sa commercialisation, elle cartonne ! »

Un plaisir quotidien

Pierrick et Christine : « Bosser en famille, avec des gens qu’on connaît, c’est plus rassurant, plus simple. On prend aussi énormément de plaisir à travailler avec des architectes, des graphistes, des experts ainsi que nos stagiaires, que l’on voit chaque année évoluer. »

Réalisations agence piKs designPhotos : Cable Light – Réalisations agence piKs designréalisations agence piks designPhotos : Cable Light – réalisations agence piks design

En société

Pierrick : « Le mauvais exemple donné par certains dirigeants ou personnalités importantes parfois trop bling-bling. » Christine : « Le manque de courage et de volonté. Aujourd’hui, j’ai l’impression que tout est dû, et que l’on se contente de faire le minimum. En France cela devient quasi culturel. »

La peur de vieillir

Christine : « Je ne veux pas vieillir trop vite et me réveiller un matin avec des idées complètement obsolètes. J’ai peur un jour de ne plus savoir évoluer… » Pierrick : « Moi j’ai peur de me réveiller à 90 ans et d’être encore en train de bosser jusqu’à minuit ! C’est un métier passion, si vous ne faites pas attention, il est très facile de ne plus s’arrêter ! »

Au travail

Christine : « Le manque de considération pour les idées ! Beaucoup pensent que c’est facile d’avoir des idées et se disent qu’on peut leur en donner gratuitement et à volonté. » Pierrick : « Les journées trop longues passées devant l’ordinateur et le fait de parler d’argent, cela m’ennuie. »

Publié le 12/10/2012 par La rédaction
S'inscrire à notre newsletter
OK