Ligne Roset : histoire d’une marque incontournable

Flash back sur la célèbre entreprise de mobilier français: 150 ans résumés en 6 mots, thèmes, produits et designers qui ont contribué à construire, soutenir et développer cette marque de prestige.

Canapé TogoPhotos : Ligne Roset – Canapé Togo

Canapé Togo

Qu’il débute cet article n’est absolument pas innocent : ce canapé n’est autre que l’icône de Ligne Roset, son best-seller, véritable légende du design. Togo ne fête rien de moins que ses 40 ans en 2013… mais pas derrière la vitrine d’un musée. Togo est encore créé, encore vendu et permet encore à nombre de gens de se lover au creux de ses plis. Togo, c’est LE canapé vendu à plus d’1,2 millions d’exemplaires de par le monde et que l’on retrouve dans les plus grands hôtels, jusqu’à Hollywood. 

Antoine Roset

C’est ainsi que se nomme le tout premier : celui qui, à 19 ans, décide de créer seul une petite et modeste fabrique… Antoine Roset (1841-1893) confectionnait alors des cannes pour ombrelles. Nous sommes en 1860, voici… 150 ans !

Lorsque ces dames abandonnent les ombrelles fin XIXème, il décide tout simplement de se reconvertir dans la création de pieds et de barreaux de chaises… avant de concevoir des chaises entières, d’abord essentiellement tapissées de cuir. Le premier pas vers une création de mobilier qui dure encore aujourd’hui.

 

Michel Roset - petit fils d'Antoine RosetPhotos : Ligne Roset – Michel Roset – petit fils d’Antoine RosetCanapé RuchéPhotos : Ligne Roset – Canapé Ruché

Artisanat français

Imagination, conception, assemblage… depuis sa naissance en 180, Ligne Roset demeure à 200% sur le sol français : l’étranger n’entre en ligne de compte que lors de la vente, puisque la marque exporte ses produits dans 71 pays… Entre savoir-faire artisanal et techniques d’industrialisation de pointe, Ligne Roset est aujourd’hui seul « éditeur-fabricant-distributeur » de mobilier haut de gamme français, mais aussi l’un des grands leaders mondiaux de l’ameublement contemporain.

Famille et longévité

150 ans et 4 générations plus tard, Pierre et Michel Roset, frères, ont remplacé leur arrière-grand-père à la tête de cette entreprise presque légendaire. Cette extraordinaire longévité, cette véritable histoire apporte un charisme, un cachet indéniable et une maturité qui transparait dans les lignes très épurées des créations de la marque.

La 5ème génération, incarnée en leurs fils : Antoine et Olivier, les ont même récemment rejoint… Mais les chaises ont, entre temps, laissé place à de célèbres fauteuils, canapés, tables basses, luminaires et même bibliothèques.

Pierre RosetPhotos : Ligne Roset – Pierre RosetCanapé TogoPhotos : Ligne Roset – Canapé Togo

Michel Ducaroy

La rencontre entre Michel Ducaroy, futur designer du Togo, et Jean Roset, petit-fils d’Antoine, se fait un jour de 1960. Ce dernier oriente alors l’entreprise de mobilier vers le secteur de la collectivité, et c’est tout bonnement Michel qui en concevra une grande partie, avant de devenir le véritable fer de lance de Ligne Roset lorsqu’il se tourne vers une clientèle domestique. Font suite de nombreuses créations, inspirées autant qu’elles inspirent : avant que la véritable consécration ne lui parvienne sous la forme du Togo qui lui apporte le prix René-Gabriel. 

Le Pumpkin 

Ligne Roset le commercialise à partir de 2008, mais ce fauteuil (édité aussi en version canapé et pouf) trouve son origine en 1971… lorsque Pierre Paulin le conçoit pour les appartements privés de Claude et Georges Pompidou. Aujourd’hui tout le monde sans exception peut s’y nicher très confortablement.

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec vos amis!

L’histoire des grandes marques vous intéresse? Retrouvez notre saga Roche Bobois.

 

Fauteuil PumpkinPhotos : Ligne Roset – Fauteuil Pumpkin

Publié le 28/02/2014 par Claire Krust
S'inscrire à notre newsletter
OK