Les 10 chaises cultissimes du design !

Eames, Starck, Panton… ces noms résonnent comme des légendes. Leurs chaises, comme des icones. Retrouvez ces grands noms du design avec notre sélection des 10 chaises phares de l’histoire de la déco.

Chaise A par TolixPhotos : mikkal adsbøl – Chaise A par Tolix

Le modèle A de Tolix

C’est en 1934 que cette égérie du style industriel voit le jour. Xavier Pauchard, le créateur de la marque Tolix donne ainsi naissance à un mobilier inoxydable, solide et empilable. La chaise A ravit les intérieurs (bureaux, ateliers…) comme les extérieurs (terrasses de cafés, jardins…). Elle monte à bord du paquebot Normandie en 1935.
La petite française séduit ensuite le monde et se fait même une place au MoMa ! Cet énergique modèle violet ? On le doit à Chantal Andriot qui rachète la marque en 2004 et y introduit la couleur.

Victoria Ghost par StarckPhotos : Rebecca Martyn – Victoria Ghost par Starck

Le Ghost de Starck

L’indétrônable Philippe Starck donne une petite sœur au fauteuil Louis Ghost avec la chaise Victoria Ghost. La cadette Victoria possède toutes les qualités de son ainé Louis et s’affranchit des accoudoirs. Cette lignée déco se distingue par ses transparences et ses dossiers arrondis. Le même polycarbonate coule dans les lignes et les courbes de ces assises et modernise l’inspiration Louis XVI.

Chaises DSW par EamesPhotos : Janis Nicollay – Chaises DSW par Eames

La DSW d’Eames

Enfant du couple le plus mythique de l’histoire du design, la chaise DSW envahit les intérieurs scandinaves. Charles & Ray Eames ont révolutionné l’assise avec les Plastic Chairs. La génération Eames porte en elle la volonté d’un design accessible à tous encouragé par la production en série.
Vitra édite aujourd’hui les chaises DSW et fait honneur à l’héritage multifonctionnel des Eames. Le fabricant propose plusieurs piétements combinables aux différentes coques en plastique.

Chaise PantonPhotos : House and Home – Chaise Panton

La Panton de… Panton

Le danois Verner Panton signe ici sa chaise éponyme. Il rêvait d’un objet monobloc, en porte-à-faux, empilable et confortable… rien que ça. Sa pièce en S défie les lois de l’équilibre et réalise son souhait.
La chaise Panton atteint le sommet de sa gloire en 1995, lorsque Kate Moss s’y installe nue en couverture de Vogue ! C’était il y a 10 ans… depuis, à l’image de la Brindille, la Panton est une icône qui n’a rien perdu de sa modernité.

Chaise Drop d’Arne JacobsenPhotos : Ditte Isager – Chaise Drop d’Arne Jacobsen

La Drop de Jacobsen

Arne Jacobsen crée la chaise Drop en 1958 pour son fameux Blu Royal Hotel de Copenhague. La Drop, éditée par Fritz Hansen, a aujourd’hui sa place au centre Pompidou. Elle s’adapte à tous les styles d’intérieur grâce à sa simplicité et sa variété de couleur.
Deux types d’assises sont disponibles : l’une en plastique blanc, noir, jaune sable, rouge feu, bleu orage et gris pierre ; l’autre tapissée de cuir ou de tissu. Sa forme goutte d’eau est reconnaissable entre mille !

Chaise Tulip par SaarinenPhotos : Catherine Gratwicke – Chaise Tulip par Saarinen

La Tulip de Saarinen

Le mobilier « Tulip » est l’ode à la nature de Eero Saarinen. La métaphore organique se retrouve dans chaque recoin de la chaise. Son socle est bien enraciné au sol et la tige s’élève pour laisser éclore l’assise et le dossier. La fleur a aussi inspiré le designer pour des tables, fauteuils et tabourets. De quoi se constituer un joli bouquet d’intérieur !

Navy Chair par EmecoPhotos : vosgesparis.com – Navy Chair par Emeco

La Navy Chair d’Emeco

Plus qu’une chaise, la Navy Chair est un symbôle US. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, le gouvernement américain demande à Wilton Carlyle Dinges, le créateur d’Emeco d’imaginer des chaises. Ces chaises sont un défi : elles doivent être très légères mais ultra-solides, résister à l’eau et à l’air marin. La Navy Chair prend forme.
Depuis, elle s’est installée dans les plus grands lieux comme le Paramount Hotel de New York. Elle a séduit les plus grandes marques comme Coca avec ses Navy Chairs en bouteilles recyclées.

Chaise One de Konstantin GrcicPhotos : Eric Flogny – Chaise One de Konstantin Grcic

La One de Konstantin Grcic

La plus jeune de nos icones a à peine une décennie. Son charisme explique qu’elle s’est vite imposée dans le monde du design.
L’apologie du contraste… voilà comment on pourrait définir la Chaise One de Konstantin Grcic. Un contraste vif de couleur d’abord, un contraste brutal de matière aussi entre socle et assise/dossier. Un constraste mythique surtout entre plein et vide. Car c’est bien ce qui distingue la One : cette façon de magnifier l’espace vide par la géométrie du plein.

Chaises Fourmi par JacobsenPhotos : Pernille Kaalund – Chaises Fourmi par Jacobsen

La Fourmi de Jacobsen

En 1952, Arne Jacobsen dessine, avant-gardiste, la chaise Fourmi à la demande d’un laboratoire pharmaceutique. Sa forme surprend et cette ressemblance à l’insecte se retient. La Chaise Fourmi marque les esprits et continue aujourd’hui d’étonner les intérieurs. La bestiole présente une anatomie originale : le corps est en contreplaqué et les pattes en acier.

Chaise Standard de Jean ProuvéPhotos : Manolo Yllera – Chaise Standard de Jean Prouvé

Le Standard de Prouvé

Si la Standard est devenue un classique, elle bouleverse la norme en 1934. Comment ? Par la combinaison du bois et du métal, la géométrisation et l’inspiration. Jean Prouvé ne s’inspire ni de la nature, ni d’une époque.
Sa muse est un dessin d’ingénieur qui matérialise une notion simple : les pieds arrière d’une chaise supportent davantage de poids que les pieds avant. Prouvé traduit cette inégalité scientifique par une différence stylistique qui lui vallu le succès.

Vous aimerez lire aussi :
>> 10 fauteuils cultes devenus icones du design 

Laura Dejas
Publié le 15/10/2015 par Laura Dejas
À force de dénicher des inspirations pour vos intérieurs, elle a développé plusieurs toc déco comme accumuler cadres et objets et dépareiller coussins et suspensions. Totalement addict aux moodboards, au cuivre, et au bleu grisé, elle est aussi carrément allergique au velours, au lambris et aux napperons en dentelles. Parce que la déco est une jolie histoire de passion et de conviction !
S'inscrire à notre newsletter
OK