La saga Roche Bobois

« De l’art appliqué dans la vie, avec de la sensualité, du mouvement », disait François Roche, cofondateur de la marque. Roche Bobois, c’est l’élégance, le confort et la qualité. Elle a toujours su se démarquer en proposant un mobilier inventif. Retour en images avec dix must.

meubles Minvielle Roche BoboisPhotos : Roche Bobois – meubles Minvielle Roche Bobois

1960 : Meubles Minvielle

1960, la sortie des tous premiers meubles Roche Bobois. Les systèmes d’éléments Minvielle sont pour l’époque ultra contemporains. Ils permettent une composition infinie de formes et de rangements.

1966 : La Bowl Chair

La femme a du « Bowl » ! En 1966, elle devient l’égal juridique de l’homme et peut enfin s’asseoir dans la même chaise, et quelle chaise ! Imaginée par Eero Aarnio, elle devient une icône du design nordique. Ses formes pleines, courbées et colorées lui confèrent un charme fou !

bowl chair Roche BoboisPhotos : Roche Bobois – bowl chair Roche Boboischaises vedel Roche BoboisPhotos : Roche Bobois – chaises vedel Roche Bobois

1967 : La chaise Vedel

Le mobilier scandinave fait son apparition dès 1962, la famille Roche Bobois comprend très vite que ce type de mobilier plaît. Cette chaise signée Vedel en est le parfait exemple, la structure est en palissandre de Rio massif et le designer déjoue les codes en l’imaginant plus basse que les normes européennes.

1968 : Le fauteuil Sacco

Mai 68 donne le ton, c’est la folie partout et même chez les créateurs ! Ce siège signé Gatti, Paolini et Teodoro, bourré de billes de polystyrène connaît un vif succès. Tout le monde peut se jeter dans ce fauteuil Sacco, qui se plie au corps et non l’inverse !

fauteuil Sacco Roche BoboisPhotos : Roche Bobois – fauteuil Sacco Roche Boboischaise Plia Roche BoboisPhotos : Roche Bobois – chaise Plia Roche Bobois

1973 : La chaise Plia

Roche Bobois se permet toutes les extravagances avec cette chaise en plastique Plia, conçue par Giancarlo Piretti. Le plastique est la superstar du moment, il admet toutes les formes, couleurs et tailles. Son design malicieux la rend accessible, d’autant plus que Roche Bobois la commercialise à un prix abordable.

1980 : La table Fleur de fer

Le côté fonctionnel n’est plus la priorité avec cette table Fleur de Fer, l’esthétique prime. Maurice Barilone surprend et étonne avec cette table qui se déplie à la manière d’un tir-bouchon. Il est indéniable que l’art contemporain se démocratise d’année en année.

table fleur de fer Roche BoboisPhotos : Roche Bobois – table fleur de fer Roche Boboiscanapé Mah Jong Roche Bobois MissoniPhotos : Roche Bobois/ Missoni – canapé Mah Jong Roche Bobois Missoni

2001 : Le canapé Mah Jong

Hans Hopfer, personnage iconique de la marque, avait fait sensation en créant le canapé Lounge en 1971, mais la consécration arrive avec une version plus moderne, rebaptisée le Mah Jong. Ce n’est plus qu’un fauteuil, c’est une chaise longue, un espace de vie, un lit… confort et esthétisme ne font plus qu’un. Best-seller du mobilier Roche Bobois, les plus grands couturiers l’ont habillé et ont fait de lui une référence de modularité et de créativité.

2006 : La bibliothèque Legend

Roche Bobois entre dans l’ère de l’éco-conception et de la responsabilité environnementale en proposant cette bibliothèque Legend, réalisée en chêne massif. Cette bibliothèque-arbre est une véritable prouesse technique car aucune coupe n’est droite.

bibliothèque Mah Jong Roche BoboisPhotos : Roche Bobois – bibliothèque Mah Jong Roche Boboisbibliothèque fossile roche boboisPhotos : Roche Bobois ©Michel Gibert – bibliothèque fossile roche bobois

2008 : La bibliothèque Fossile

Imaginée par trois français, cette bibliothèque Fossile en terre cuite, est un hommage à la nature. Sa forme organique et sculpturale nous fait étrangement penser aux alvéoles des abeilles. Composons alors notre propre ruche, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison !

2013 : La table Ora Ita

La forme ambitieuse et dynamique de cette table donne une sensation de tournoiement, de mouvement fl uide en vue d’un éternel recommencement. Elle est signée Ora Ito, jeune artiste et designer français.

table Ora Ito Roche BoboisPhotos : Roche Bobois – table Ora Ito Roche Boboiscanapé Nautil Roche boboisPhotos : Roche Bobois – canapé Nautil Roche bobois

Histoire d’une marque

Il était une fois deux passionnés…

La vie fait parfois bien les choses, on se croise, s’observe, s’approche… pour ne plus se quitter. Roche Bobois, c’est l’union de deux entreprises, celle des Roche et celle des Chouchan, deux passionnés de l’ameublement. Très vite, des similitudes apparaissent entre les deux hommes, Patrick Chouchan et Philippe Roche ont la même vision du contemporain et un goût prononcé pour le mobilier scandinave. Ils s’associent plutôt que de continuer à jouer la carte de la rivalité.

Ère scandinave

Ces hommes de caractère prennent le virage du teck scandinave et leur fusion remporte un franc succès sous cette ébénisterie danoise. Ils osent mélanger mobilier et accessoires dans leurs boutiques appelées « Compléments d’Objets ».

Gloire et beauté

Le slogan : « Je peux m’acheter du Roche Bobois » suscite envie et curiosité, la réussite sociale est une fi erté et on compte bien le montrer ! Les collections « Les Voyages » et « Les Provinciales » viennent renforcer ce succès grandissant, on aime la chaleur du bambou, du rotin, associé au design froid du verre et de l’acier. La réussite de Roche Bobois est en partie liée aux collaborations avec les plus grands designers comme Kenzo, Missoni, Jean-Paul Gaultier… Patrick Chouchan et Philippe Roche décident de s’ouvrir au monde extérieur, leurs canapés sont de véritables machines de guerre. Leur implantation à l’international est à l’image de leur symbolique : solide et intense.

Publié le 13/10/2013 par Mathilde Juchniewicz
S'inscrire à notre newsletter
OK