La 1930 se conjugue au mode récup

Décorer sa maison à petit prix ? C’est possible ! Passionnée de décoration et chineuse invétérée à ses heures perdues, Emily a entièrement réaménagé son intérieur sans dilapider son budget. Visite guidée et astuces déco…
Par Sophie Hélouard

Photos : Photos : Sébastien Hamelin –

Mixer contemporain et récup’

Dans le salon à l’ambiance très cosy, Emily s’est amusée à mixer mobilier contemporain et objets de récup’. « J’aime mélanger les choses anciennes que je récupère avec des objets plus modernes » confirme la jeune femme. Un ancien meuble de spectacle fait par exemple office de meuble télé. « Je l’ai récupéré devant une salle des fêtes à la Madeleine, un soir de ramassage des encombrants. J’ai tout de suite flashé dessus. Il était noir, je l’ai repeint et j’ai demandé à mon beau-père qu’il fasse des coins en alu ». Aujourd’hui, le meuble sur roulettes a trouvé une seconde jeunesse ! Dans la salle à manger, c’est une ancienne malle qui attire notre attention. « Je l’ai dénichée chez Emmaüs à Marseille » raconte Emily. « Même en vacances, j’aime chiner ! La malle porte encore les vieilles étiquettes de correspondance. Je l’ai laissée dans son jus. J’aime les objets anciens…». Les chaises noires de la salle à manger ? Chinées chez Emmaüs. « Quand je les ai trouvées, elles étaient dorées. Je les ai bombées à la peinture noire et le tour était joué ! » 

Photos : – Photos : – Photos : –

Déco de bric et de broc

À l’étage, la chambre d’Emily et de son compagnon est résolument « girly ». Si la jeune femme a joué la carte de la sobriété sur les murs, elle a osé la couleur rose flash en touches éparses côté déco. « J’ai repeint en rose un vieux chiffonnier que j’ai récupéré, et j’ai changé les poignées. La malle a été dénichée dans une brocante, la table de chevet provient d’une fin de braderie, quant à ma lampe bouledogue, je l’ai fabriquée à partir d’un vieux pied de lampe sur lequel j’avais craqué ! ». Là où n’importe qui verrait un motif kitsch, l’œil de passionnée d’Emily fait des merveilles. Il arrive même à la jeune femme d’écumer les boutiques à la recherche de LA pièce qui fera la différence. « J’ai mis du temps à trouver l’abat-jour noir qui irait pile sur le pied de lampe et s’harmoniserait avec le bouledogue » précise Emily. Il règne dans cette chambre une atmosphère douce et apaisante faite de bric et de broc. Preuve qu’on peut décorer sa maison à petit prix !

Publié le 12/10/2012 par La rédaction
S'inscrire à notre newsletter
OK