Je réalise moi-même ma terrasse en bois !

Voici étape par étape, comment réaliser soi-même une terrasse en bois. On favorise les bois résistants, durables et très durables (chataîgner, robinier, chêne, teck…). Il est nécessaire de connaître la hauteur du soubassement qui correspond à la distance du niveau fini. Une fois le projet préparé, la construction peut démarrer.
Avec les conseils de Kiosque Aménagement

Photos : –

Etape 1 : L’évacuation des eaux

Avec une dalle en béton, il est nécessaire de prévoir une pente d’environ 1% pour favoriser l’écoulement des eaux. On anticipe également les chemins de passage.

Etape 2 : La stabilité du sol

On s’assure d’avoir un sol bien plane.
On pose ainsi du béton ou carrelage afin d’obtenir une base stable et solide.

Photos : – Photos : –

Etape 3 : La pose des lambourdes

Il s’agit d’un travail méthodique. On commence par poser des plots soit en béton, soit en plastique. Une fois les plots agencés, les lambourdes doivent être espacées régulièrement d’un intervalle variable selon le type de lame utilisée. L’intervalle entre deux lambourdes se calcule avec précision. Le bois reste un élément vivant qui réagit aux conditions atmosphériques. Si l’écart entre les lames n’est pas suffisant ou trop important, celles-ci peuvent gonfler, se fissurer, s’entrechoquer.

Etape 4 : La fixation des lames

La fixation peut se faire avec des vis ou des clips. On veille à bien enfoncer les vis afin qu’elles ne dépassent pas et éviter tout danger. Si votre bois est dur (acacia, chêne, hêtre…) et que vous optez pour la fixation avec vis, il est nécessaire de percer votre bois au préalable. Quant aux clips, elles se glissent dans une rainure qu’on visse ensuite dans les lambourdes, un système plus facile pour remplacer une lame par la suite.

Photos : – Photos : –

Etape 5 : Entretien

Une terrasse en bois peu durable aura besoin d’un traitement régulier contre les attaques hostiles (champignons, insectes, etc…). Avec le temps le bois devient gris, mais vous pouvez le traiter annuellement pour conserver le plus longtemps possible sa couleur initiale.
Publié le 29/10/2012 par La rédaction
Tags :
S'inscrire à notre newsletter
OK