Installation d’une cheminée

Quoi de plus agréable qu’un feu de cheminée pour passer vos soirées au chaud dans une ambiance conviviale ? Avant de profiter de la chaleur des flammes, on vous livre l’essentiel sur l’installation d’une cheminée dans votre cocon familial.

Conseils de pro pour installer une cheminéePhotos : Rigail – Conseils de pro pour installer une cheminée

Bien choisir son emplacement

Avant d’installer une cheminée, il faut bien entendu choisir son emplacement. Sa position dépend de l’existence d’un conduit de cheminée. Si votre maison en possède un, il faudra alors faire appel à un ramoneur ou un fumiste pour effectuer un diagnostic. Il s’agit d’évaluer ses capacités et de savoir si le conduit est aux normes et s’il pourra être utilisé avec la cheminée que vous souhaitez installer. Selon son état, il est possible qu’il y ait des travaux à réaliser comme l’isolation, le débistrage… Enfin, il est recommandé d’appeler un maçon pour vérifier l’état du mur porteur et envisager les travaux nécessaires riGail pour y encastrer la cheminée. Si le conduit est utilisable, vous savez où installer votre cheminée.

Si votre maison ne possède pas de conduit de cheminée, le choix de sa situation n’est pas à négliger puisqu’il risque de traverser plusieurs pièces de la maison. Dans tous les cas, votre cheminée peut être située dans un coin, un angle et même servir de séparation entre deux pièces. Si cela est possible, l’idéal est de la placer au centre de la pièce pour une meilleure répartition de la chaleur.

Le conduit de cheminée

Si vous devez créer un conduit de fumée, prenez connaissance de la norme NF DTU 24.1. Cette dernière fixe le cadre législatif que vous devrez respecter. De manière générale, le conduit de cheminée doit être le plus droit possible pour permettre au gaz de bien s’échapper. Aussi, il devra être éloigné du combustible utilisé (minimum 16 cm). Au niveau des dimensions, le conduit doit désormais dépasser le faîtage de toit de 40 cm et ne doit pas être situé à moins de 8 mètres des habitations voisines. Pour l’installation, il est conseillé de faire appel à un professionnel agréé qui respectera toutes les normes en vigueur.

N’oubliez pas que pour le bon fonctionnement de votre cheminée, il faudra mettre en place une arrivée d’air.

Il est maintenant temps de tracer l’endroit de la cheminée à l’intérieur, sur le sol et les murs. Cette étape permet de poser le soubassement de la cheminée, l’élément sur lequel elle repose. Attention, le sol sur lequel elle est installée doit être incombustible. Enfin, n’oubliez pas d’effectuer des travaux d’isolation du plancher et du mur d’adossement avec des panneaux de laine de roche.

Installer un conduit de cheminéePhotos : Shuterstock – Installer un conduit de cheminée

Positionnement du foyer

C’est le moment d’installer le foyer. Avant de vous lancer, sachez qu’il existe deux types de foyer : le foyer ouvert et le foyer fermé. Le premier ne possède pas de vitre de protection alors que le deuxième en possède une, ce qui permet un rendement plus élevé. Le foyer fermé s’intègre lors de la construction de la cheminée. Si vous avez déjà une cheminée à foyer ouvert, vous pouvez installer un insert en vérifiant que les dimensions de celui-ci soient inférieures au foyer existant.

Poser un foyer de cheminéePhotos : Olivier Cotro – Poser un foyer de cheminée

Le conduit de raccordement

Après avoir installé le foyer, il faut penser au conduit de raccordement. C’est l’élément qui raccorde le foyer au conduit de cheminée. Il part de la buse de la cheminée jusqu’au plafond. Autrement dit, il raccorde le foyer fermé ou l’insert au conduit de fumée. Son rôle est d’assurer une bonne évacuation des fumées. Il se doit de résister aux fortes températures. Avant de l’installer, il faut percer le mur de soutien pour pouvoir positionner le manteau de la cheminée ou éventuellement les poutres. Il faut ensuite assembler les éléments de l’avaloir avec la trappe de tirage et le conduit de fumée.

Installer un conduit de raccordement pour la cheminéePhotos : Austroflamm – Installer un conduit de raccordement pour la cheminée

Le tubage

Selon votre cheminée, vous allez peutêtre devoir effectuer un tubage. Il permet d’optimiser son fonctionnement avec un meilleur tirage des fumées et vous permet d’être en sécurité. Il est obligatoire pour les cheminées à insert ainsi que pour les cheminées à foyer fermé. L’opération consiste à disposer un tube métallique dans le conduit d’évacuation afin de le relier jusqu’au foyer. Cette pratique est très réglementée et nécessite l’expertise d’un professionnel.

Pose de l’habillage

La dernière étape dans l’installation d’une cheminée est l’habillage de la hotte ou du coffre. Il dépend du style que vous souhaitez donner : rustique, contemporain, classique… Vous pouvez le faire en pierre, marbre, granit, inox, placo et bien d’autres matériaux !

Habillage de cheminée modernePhotos : Rigail – Habillage de cheminée moderne

Entretien et sécurité

Pour allonger la durée de vie de votre cheminée et pour une utilisation en toute sécurité, son entretien est très important.

De manière régulière, vous devez vider les cendres qui se stockent afin de garantir une bonne combustion. Pour cela, vous pouvez utiliser un aspirateur prévu à cet effet ou une balayette. Aussi, pensez à nettoyer les parois, les vitres et les grilles. Si vous voulez éviter que la poussière ne réduise le passage libre des grilles, vous devez également nettoyer deux fois dans l’année, toutes les entrées d’air frais ainsi que les grilles de sortie d’air chaud.

Ramonage d'une cheminéePhotos : Shutterstock – Ramonage d’une cheminée

Le ramonage

Pour échapper aux risques d’incendie et d’intoxication, les conduits de fumée, les carneaux et les conduits de raccordement doivent être ramonés périodiquement par un spécialiste. Il est obligatoire de ramoner les conduits de fumée deux fois par an, dont une fois pendant la période d’utilisation. Le ramonage consiste à nettoyer le conduit et le débarrasser de la suie et des autres déchets issus de la combustion. N’oubliez pas de garder précieusement le certificat que le professionnel vous délivrera après le ramonage, celui-ci pourrait être exigé par votre assureur en cas d’incendie.

entretien d'une cheminéePhotos : Brisach – entretien d’une cheminée

Bénéficiez d’un crédit d’impôt !

Jusqu’au 31 décembre, tous les propriétaires et locataires peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt de 15% pour l’installation d’une cheminée bois favorisant le développement durable dans leur résidence principale. Pour le remplacement du matériel ancien, le crédit d’impôt s’élève à 26%. Dans tous les cas, le logement doit avoir plus de deux ans. Le crédit d’impôt concerne uniquement l’acquisition de la cheminée fournie et posée par un professionnel. Renseignez-vous auprès d’un professionnel pour connaître l’ensemble des critères d’éligibilité. Sachez qu’en 2014, il se peut que ce crédit d’impôt soit modifié.

 

Nous remercions la société Rigail qui a répondu à nos questions pour l’élaboration de cet article.

Rigail, Route de Desvres Mont Lambert 62280 Saint Martin Boulogne Tél : 03 21 99 23 21

Florine Dergelet
Publié le 05/12/2013 par Florine Dergelet
Nomade dans l'âme, c'est notre petite bohème de l'équipe ! Toujours en vadrouille, elle ne voit la vie qu'à travers des rencontres et des découvertes. C'est d'ailleurs comme cela qu'elle envisage la déco : « Parce que, pour moi, la déco doit être des souvenirs de voyages, des objets et du mobilier qui ont une histoire à raconter... ».
S'inscrire à notre newsletter
OK