Home sweet pool

Avoir une piscine pour en profiter durant les deux (trop courts) mois d’été, puis la laisser en hivernage, sûrement pas ! Vous comptez bien en profiter toute l’année ! C’est donc une piscine intérieure qu’il vous faut.

piscine poutre blanche Piscine et jardinPhotos : Piscine et Jardin – piscine poutre blanche Piscine et jardin

LES PISCINES INTÉRIEURES : INTÉGRATION RÉUSSIE !

La piscine intérieure constitue une véritable pièce à part entière dans votre habitation, qu’elle soit dans votre cave ou dans les dépendances. Elle pourra également être intégrée dans une extension spécialement dédiée.

OU INSTALLER SA PISCINE ?

L’intégration de la piscine est un point déterminant. Lors de la construction de votre piscine intérieure, pensez pratique ! Et n’oubliez pas que l’humidité dégagée peut être néfaste à la pièce, sans parler des odeurs des produits d’entretien. Votre piscine intérieure doit communiquer avec votre maison, mais être clairement séparée des autres pièces principales par une cloison, mobile ou non.

La solution la plus adaptée est une séparation donnant un accès direct à votre maison et une autre, à votre jardin. Ainsi, en été, vous pourrez aisément profiter à la fois du jardin et de la piscine. S’agissant des ouvertures, la luminosité est un point crucial lors de la conception du projet. En effet, la sensation n’est pas du tout la même dans une piscine intérieure que dans une piscine extérieure. Qui plus est, en été, vous pourrez ouvrir les baies vitrées et ainsi parfaire votre bronzage !

piscine et lumière LM piscinePhotos : LM Piscine – piscine et lumière LM piscine

LA PIÈCE DÉDIÉE : LES BONS CHOIX

Lors de la construction ou du choix de la pièce qui accueillera votre piscine, ne voyez pas les choses en petit. En effet, une grande piscine dans une petite pièce donnera un sentiment d’oppression. Plus la piscine est grande, plus le volume du bâtiment devra être conséquent, et particulièrement la hauteur du plafond.

Prévoyez également des matériaux absorbant le bruit ou la résonance. En cas de baignade nocturne, il serait dommage d’empêcher toute la maisonnée de dormir. Enfin, pour un confort ultime, il est judicieux d’installer une petite salle d’eau jouxtant la piscine, afin de pouvoir vous « déchlorer » et ressortir frais et totalement détendu.

LE BÉTON : DU SUR-MESURE

Le béton est un matériau qui satisfera toutes vos fantaisies du point de vue de la forme et de la taille. La structure est monobloc, ce qui signifie que le sol et les parois verticales du bassin ne forment qu’une pièce de béton armé. Ce type de piscine doit impérativement être installé par un professionnel car il nécessite un grand savoir-faire.

La piscine vous sera livrée prête-à-plonger, à l’opposé des piscines en kit. Enfin, sachez que si vous faites le choix d’une piscine en béton, il vous faudra obtenir un permis de construire, et déposer une déclaration de travaux si votre piscine fait plus d’un mètre de haut et 20 m² de surface.

Piscine et poutres marrons Piscine et jardinPhotos : Piscine et jardin – Piscine et poutres marrons Piscine et jardin

LE BOIS : PRIORITÉ À L’ESTHÉTIQUE

La piscine en bois est un modèle de piscine en kit, qui ne demande aucun permis de construire. Deux types de piscines en bois existent sur le marché : les modèles octogonaux et les rectangulaires. Dans tous les cas, la profondeur n’est jamais supérieure à 1,30 m.

S’agissant de la longévité de votre piscine, tout dépendra de l’essence de bois, choisie selon trois critères : sa stabilité (déformation, fissures), sa résistance aux agressions extérieures (champignons, humidité) et la nécessité, ou non, de la traiter.

La majorité des bois classiques (souvent le pin) ont besoin d’être traités, exceptés les bois exotiques imputrescibles comme le teck ou l’iroko. À noter enfin que le prix d’une piscine en bois variera entre 2000 euros et 10000 euros, voire 15000 euros pour les plus luxueuses.

LE POLYESTER : POUR UN ENTRETIEN MINIMAL

Lorsqu’on parle de piscine en polyester, on parle de la coque composée de polyester moulée en usine. L’installation d’une coque doit bien sûr être réalisée par un professionnel, la pose étant relativement délicate.

L’avantage majeur des piscines en polyester est incontestablement le peu d’effort à fournir en matière d’entretien. En effet, le passage d’une couche de gelcoat tous les 10 ans sera suffisant. Avis aux paresseux !

Concernant le budget, sachez tout de même qu’il est loin d’être négligeable. Eh oui, la tranquillité a un coût : entre 15000 euros et 30000 euros (pose comprise).

piscine intérieure et lumière LM piscinePhotos : LM Piscine – piscine intérieure et lumière LM piscine

CONTRE LES PROBLÈMES D’HUMIDITÉ

La combinaison de l’eau et de l’air entraîne des phénomènes de condensation et d’évaporation. Problème insoluble ? Les fabricants ont tout prévu pour que vous puissiez jouir de votre piscine en toute quiétude sans les inconvénients liés à l’humidité. Un bon déshumidificateur ainsi qu’un système de ventilation seront nécessaires.

L’hygrométrie idéale, c’est-à-dire le taux d’humidité, se situe entre 60 % et 70 %. Par ailleurs, l’isolation de la pièce est indispensable tant au sol que sur les murs. Vous pourrez également poser une bâche sur votre piscine lorsqu’elle n’est pas utilisée afin de limiter l’évaporation. Enfin, lors de la construction de votre piscine, prévoyez une hauteur sous plafond importante afin de bénéficier d’une bonne circulation de l’air.

Piscine poutre marrons LM piscinePhotos : LM Piscine – Piscine poutre marrons LM piscine

BAIGNADES EN EAU CHAUDE

Une piscine intérieure, c’est déjà le top, mais c’est encore mieux quand l’eau est chaude. Les systèmes de chauffage sont multiples, aussi, faites votre choix en fonction de la fréquence d’utilisation : si vous vous servez de votre piscine toute l’année, optez pour une pompe à chaleur. Si vous ne profitez de votre piscine intérieure que ponctuellement, un réchauffeur peut faire l’affaire.

La pompe à chaleur consomme très peu d’énergie. Peu encombrante, elle s’installe facilement et présente également l’avantage d’être réversible, c’est-à-dire qu’elle peut refroidir l’eau d’une piscine si sa température est trop élevée. Cependant le chauffage de la piscine est assez lent, et il s’agit d’un investissement conséquent : le budget est de 2000 à 15000 euros pour les modèles les plus performants, que vous amortirez sur le long terme sur vos factures d’électricité.

Concernant le réchauffeur, il s’agit d’une résistance électrique placée dans le circuit de traitement de l’eau. Très facile à installer et de rendement très rapide, il est peu coûteux à l’achat (entre 200 et 800 euros) mais consomme beaucoup d’énergie. Privilégiez donc cette solution pour un usage ponctuel ou pour un bassin de petite taille.

L’AMÉNAGEMENT

Le prix d’une piscine intérieure est environ deux fois plus élevé à la construction, à l’entretien et à l’utilisation qu’une piscine extérieure. En effet, en plus du traitement de l’eau habituel, il faudra compter le coût de la ventilation et de la déshumidification.

Pour la réalisation de la piscine, comptez au minimum 20.000 euros. Néanmoins, n’oubliez pas que la piscine intérieure est une piscine luxueuse qui donnera une forte valeur ajoutée à votre maison. Votre piscine intérieure est une véritable pièce à vivre, alors pourquoi ne pas la décorer ? D’autant qu’il vous arrivera probablement d’accueillir des amis pour barboter.

Voici quelques idées : des projecteurs en cas de baignade nocturne des haut-parleurs subaquatiques pour les mélomanes un débordement ou une fontaine des marches d’escaliers ou des bancs autour du bassin des plantes…

Publié le 15/10/2012 par Ombline Van de Weyer
Tags :
S'inscrire à notre newsletter
OK